Réaction païenne et fin du paganisme

Si ce sont des moines, pourquoi y en at-il tant ? et s’il y en a tant, comment sont-ils des solitaires ? O multitude de solitaires qui fait de la solitude un mensonge !

Palladas, Anth. Pal., 384, trad. Fr. Jacob

Voici quelques années, j’avais lu avec un grand intérêt Chronique des derniers païens de l’helleniste Pierre Chuvin. Parmi les ouvrages cités dans sa bibliographie, je signalerai les deux suivants ;

Pour aller plus loin sur le sujet

Celse. Discours véritable contre les chrétiens.

Charles Lévêque

Louis Ménard. « Les Livres d’Hermès Trismégiste et les derniers jours de la philosophie païenne »Revue des Deux Mondes », tome 62, 1866, p. 870-907.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.