Bride stories et l’Asie centrale au temps du Grand Jeu

Je viens de lire avec grand plaisir les 6 premiers tomes de la série Bride stories de la mangaka Kaoru Mori.

Kaoru Mori en train de dessiner Bride stories. Voir d’autres vidéos.
Brève présentation de la série

L’histoire se déroule en Asie centrale au temps du Grand Jeu, cette rivalité coloniale entre la Grande-Bretagne et la Russie au XIXe siècle. Des Russes, il est souvent question dans les conversations, car leurs avancées inquiètent les paisibles habitants de l’émirat de Boukhara, même si certains clans peuvent trouver quelque intérêt à s’allier à ce puissant et envahissant voisin.

Voici pour l’arrière-plan historique. Cependant, l’un des principaux intérêt de cette série, outre ses personnages particulièrement attachants, c’est sans doute son aspect ethnologique. Kaoru Mori s’est visiblement beaucoup documenté et elle est particulièrement attentive à tous les petits détails de la vie quotidienne, mais aussi à la diversité des populations rencontrées, sédentaires ou nomades, autochtones ou venues de loin. Une mine d’informations pour Monsieur Smith, l’explorateur anglais qui noircit ses carnets de notes sur les us et coutumes.

S’il apparait dès le premier tome où il est l’hôte de la famille Eyhon, Smith n’est alors qu’un personnage secondaire. Par contre, les tomes 3 et 4 sont centrés sur ses mésaventures sur la route d’Ankara. C’est que Bride stories n ‘a pas qu’un ou deux personnages principaux, mais au moins une dizaine, avec chacun son histoire, même s’il existe deux trames principales :

  • l’une autour du couple formé par Amir Thargal, 20 ans, et son jeune époux Karluk Eyhon, de 8 ans son cadet, dont le mariage marque le début de la série ;
  • l’autre autour des périgrinations de Smith.

Il s’agit bien d’un récit choral, avec plusieurs personnages marquants outre les trois déjà présentés. En voici cinq, mais cette liste est loin d’être exhaustive :

  • Azher, le frère aîné d’Amir, supporte bien mal l’autorité des anciens du clan Thargal, surtout lorsque ceux-ci veulent l’obliger à enlever Amir pour la marier au chef d’un autre clan, ou lorsqu’ils veulent s’allier aux Bendan, ces lointains parents vendus aux Russes…
  • Balkish, la grand-mère de Karluk, est sans doute issue du clan Thargal d’où vient Amir ou d’un autre clan montagnard, car elle manie l’arc et ne crains pas d’escalader à dos de bouquetin les falaises les plus abruptes, ce dont ses enfants et petits-enfants Eyhon sont bien incapables…
  • Layla et Leyly, deux jumelles extraverties d’un village de pêcheur sur la mer d’Aral
  • Talas, la jeune veuve dont s’éprend Smith

Jusqu’à aujourd’hui, 12 tomes sont parus en France.

Contexte historique et géographique

J’ai voulu en savoir un peu plus sur l’Asie centrale au milieu du XIXe siècle et essayer de situer plus précisément cette histoire dans le temps et l’espace.

Pour ce qui est des dates, nous sommes sans doute avant les années 1867-1868 marquées par une avancée décisive des Russes et la défaite militaire du khanat de Boukhara où se déroule l’histoire. Au sujet de la formation de cet empire colonial en Asie centrale, voici quelques documents :

Pour la localisation, d’abord très vague donnée par Kaoru Mori – « quelque part en Asie centrale » – elle se précise quand Ali, le guide de Smith, présente les diverses routes possibles pour se rendre à Ankara (cf. vignette ci-dessous). Il apparaît alors clairement que le territoire d’où partent Smith et son guide, celui où se déroule l’essentiel de l’histoire, est bien le khanat de Boukhara, au sud est de la mer d’Aral, entre le Syr et l’Amour-Daria, donc particulièrement menacé par les Russes (cf. article d’Émile Jonveaux indiqué ci-dessus).

Cop. Kaoru Mori, Bride stories, tome 3, p.194 (extrait). Cliquez sur l’image pour la grossir.

Comme j’aime les cartes anciennes, j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de vous en signaler quelques unes concernant cette région.

Cliquez sur l’image pour agrandir le détail

Cliquez sur l’image pour agrandir le détail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.