Quand l’écologie entre en politique ou les deux origines de l’écologie politique : une webo-bibliographie

L’écologie est entrée en politique par deux voix différentes et parfois opposées : l’écologisme, né dans la société civile, va nourrir les premiers mouvements et partis écologistes pendant que les Etats vont tenter, avec plus ou moins de conviction et de sincérité, d’apporter une réponse à la crise environnementale.

L’écologie politique extra- gouvernementale

Après des débuts modestes les années 1970 (la candidature de René Dumont aux élections présidentielles françaises de 1974 n’obtient que 1,3 % des suffrages exprimés), l’écologie devient une préoccupation croissante de la société et des penseurs politiques comme André Gorz. Les partis traditionnels ne peuvent l’ignorer au point qu’aujourd’hui ce n’est plus le domaine des seuls Verts, car tous prétendent s’en préoccuper.

Alexis Vrignon. La naissance de l’écologie politique en France : une nébuleuse au cœur des années 68. Presses universitaires de Rennes, 2017. SUDOC.

René Dumont. L’utopie ou la Mort ! Paris : Le Seuil, 1973. (Coll. « L’Histoire immédiate »). Édition mise à jour. Paris : Le Seuil, 1974. SUDOC.

René Dumont et les membres de son comité de soutien. [A vous de choisir, l’écologie ou la mort] La campagne de René Dumont et du mouvement écologique, naissance de l’écologie politique : déclarations, interviews, tracts, manifestes, articles, rapports, sondages, récits… Paris : J.-J.Pauvert, 1974. SUDOC.

André Gorz. Écologie et politique. Galilée, 1975, éd. augmentée Seuil « Points », 1978, qui ajoute le texte « Écologie et liberté » paru en 1977. Réédition des deux ouvrages en un volume : Arthaud, 2018. SUDOC.

André Gorz. Leur écologie et la nôtre : anthologie d’écologie politique, textes introduits et présentés par Françoise Gollain et Willy Gianinazzi. Paris : Éditions du Seuil, DL 2020. SUDOC

Ecologie politique, numéro thématique de la Revue française des idées politiques, n° 44, 2e semestre 2016. SUDOC.

Dimitri Roussopoulos. L’écologie politique : au-delà de l’environnementalisme. Nouvelle édition revue et augmentée. Editions Ecosociété, 2017. Trad. de : Political Ecology : Beyond Environmentalism. SUDOC.

Programmes électoraux aux élections régionales et départementales 2021.

L’écologie politique selon les Etats
Au niveau national

Dès le XIXe siècle, des Etats se montrent soucieux de la conservation de la nature, avec notamment la création des premiers parcs nationaux aux Etats-Unis et en Europe, et une politique de reboisement en France. Des ministères de l’Environnement apparaissent dans de nombreux pays à partir des années 1970. En France, où il a été créé dès 1971, il porte depuis 2017 le nom de ministère de la Transition écologique.

Robert Poujade. Le ministère de l’impossible. Paris : Calmann Lévy, 1975. SUDOC.

Michel Lamy. Ils ont créé l’écologie politique : histoire, bilans et perspectives. Paris : Sang de la Terre, 2014. SUDOC.

Sur le site du ministère de la Transition écologique :

Au niveau international

Des instances intergouvernementales sont créées dont la Conférence des parties (ou Conference of parties = COP) à la Convention-cadre des Nations unies (CNNU) sur les changements climatiques ou des comités d’experts comme le GIEC. Cependant, cette coopération internationale a ses limites (retraits du Canada et des Etats-Unis du Protocole de Kyoto…).

Stefan C. Aykut, Amy Dahan. Gouverner le climat ? Vingt ans de négociations internationales. Presses de Sciences Po, 2015. SUDOC.

Stefan C. Aykut (éd.). Climatiser le monde conférence-débat organisée par le groupe Sciences en questions à l’INRA de Paris le 21 juin 2018 [préf. de Catherine Donnars]. Versailles : Editions Quæ, 2020. SUDOC.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.