Autour de… Socialisme théorique et socialdémocratie pratique par Eduard Bernstein

Parmi les nombreux ouvrages sur l’histoire du socialisme présents dans le fonds Elleinstein de la bibliothèque universitaire de Tours se trouve un livre publié chez P.-V. Stock en 1900 : Socialisme théorique et socialdémocratie pratique par le théoricien de la social-démocratie allemande Eduard Bernstein.

Social-démocratie et révision du marxisme

L’ouvrage est une synthèse des positions d’Eduard Bernstein sur la révision du marxisme dans un sens réformiste. Sa première édition en Allemagne, Die Voraussetzungen des Sozialismus est de 1899 et il connaît alors un grand succès avec neuf rééditions au cours de la décennie suivante.

Il s’inscrit dans la querelle réformiste députée en 1896 au sein du Parti social-démocrate d’Allemagne (Sozialdemokratische Partei Deutschlands, abrégé en SPD) qui tentera d’y mettre fin en condamnant le réformisme lors de quatre congrès successifs, entre 1899 et 1903. En vain, car ces idées continueront à circuler et à se renforcer au sein des factions du SPD.

Pour en savoir plus
  • Emmanuel Jousse, Réviser le marxisme? D’Édouard Bernstein à Albert Thomas, 1896-1914, préface de Marc Lazar. Paris : L’Harmattan, 2007. (Coll. Des Poings et des Roses).
  • Tom Strohschneider (Hrsg.), Eduard Bernstein oder die Freiheit des Andersdenkenden. Berin : Karl Dietz Verlag, 2019. Voir la présentation de l’ouvrage par Martin Georges sur le carnet EUROSOC Normandie.

Les traductions françaises de l’ouvrage

Il s’agit d’une traduction par Alexander Cohen de Die Voraussetzungen des Sozialismus und die Aufgaben der Sozialdemokratie parue l’année précédente et rééditée par les Nuits Rouges en 2010.

En 1974, une autre traduction française par Jean Ruffet et Michel Mozet a été publié au Seuil sous le titre Les présupposés du socialisme.

Un éditeur engagé… et éclectique vers 1900

Après avoir publié, du temps de son association avec sa tante Anne Tesse, dans les années 1880, le grand contempteur de la société Léon Bloy (Le Désespéré) et les symbolistes Joris-Karl Huysmans (En rade) et Paul Adam (Soi), l’éditeur Pierre-Victor Stock est en 1900 un éditeur engagé.

Convaincu de l’innocence du capitaine Dreyfus dont il a publié dès 1898 les Lettres d’un innocent, il édite aussi Une erreur judiciaire de Bernard Lazare, Des juges de Georges Clémenceau et plus de 150 ouvrages en rapport avec l’Affaire (cf. son Mémorandum d’un éditeur et son catalogue daté de juillet 1900).

Il édite aussi de nombreux auteurs proches du mouvement anarchiste comme Bakounine (les 6 volumes de La Bibliothèque sociologique), Kropotkine (L’Anarchie, sa philosophie, son idéal), Élisée Reclus (L’Évolution, la Révolution et l’Idéal anarchique), Georges Darien (Le voleur).

L’édition française de l’ouvrage de Bersbstein constitue le premier volume de la collection Recherches sociales (dite aussi Bibliothèque des recherches sociales) orientée vers le socialisme et la question sociale :

1 – Socialisme théorique et socialdémocratie pratique / Eduard Bernstein

2 – Le marxisme et son critique Bernstein / Karl Kautsky

3 – Temps futurs : socialisme, anarchie / Alfred Naquet

4 – Les jugements du président Magnaud / Paul Magnaud

5 –  L’aurore de la civilisation : ou l’Angleterre au XXe siècle / J. C. Spence

6 – Superstitions politiques et phénomènes sociaux / Henri Dagan

7 –  La cité future : essai d’une utopie scientifique / Ernest Tarbouriech

Cependant son catalogue de juillet 1900 témoigne de la grande diversité des ouvrages publiés. Jadis fonds de commerce des éditions Tesse, le théâtre y garde une certaine importance avec la revue La Scène, les pièces du Théâtre Libre et du Théâtre Antoine et d’autres publications dramatiques. Par ailleurs, cette même année 1900, il rachète son concurrent antisémite Albert Savine, faisant ainsi entré dans son catalogue de nombreux ouvrages et la collection « Bibliothèque cosmopolite », ancêtre du « Cabinet cosmopolite » de la maison Stock.

Mais 1900, c’est aussi l’année de l’incendie de la Comédie Française au cour duquel la Librairie Stock a été réduite en cendres. Pierre-Victor Stock sera alors au bord de la ruine… Cependant, l’ouvrage de Bernstein a été publié avant la catastrophe puisqu’y figure encore l’adresse dans la Galerie du Théâtre-Français et qu’il a été déposé au ministère de l’Intérieur en décembre 1899.

Savoir plus sur Pierre-Victor Stock

  • Christian de Bartillat. Stock, 1708-1981 : trois siècles d’invention. Paris, Bartillat, 1981.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.