La commémoration de l’abolition de la peine de mort en France ne doit pas cacher la situation internationale sur cette question

Nous commémorons ce 18 septembre les 40 ans de l’abolition de la peine de mort en France ou plus exactement de son vote majoritaire à l’Assemblée nationale le 18 septembre 1981 , la loi d’abolition ayant été promulguée le 9 octobre suivant.

C’est d’ailleurs la date du 9 octobre 2021 qui a été retenue pour un colloque à la Faculté de droit, d’économie et de sciences sociales de l’université de Tours. sous la présidence de l’avocat Henri Leclerc et le patronage de Robert Badinter.

Garde des Sceaux en 1981, ce dernier a porté cette loi, avec toute la force de ses convictions et sa passion pour la justice, qu’il exprima dans un discours mémorable.

Elle était pour lui l’aboutissement d’un combat personnel commencé en 1972, à la suite de l’exécution de Roger Bontems dont il était l’avocat.

Il ne faut pas oublier cependant que le combat pour l’abolition dura en fait plus de deux siècles et qu’il faudra encore plus de 25 ans, des débuts de la présidence de François Mitterrand à la fin de celle de Jacques Chirac, pour que l’abolition de la peine de mort soit enfin inscrite dans la Constitution le 19 février 2007.

Cette commémoration ne doit pas non plus nous faire oublier que la peine de mort reste un outil juridique fort utilisé et apprécié dans une bonne partie des États du monde, à commencer dans ce modèle de démocratie que sont censés être les États-Unis d’Amérique

Alors n’oublions de noter aussi dans notre agenda la date du 10 octobre, celle de la Journée mondiale contre la peine de mort. Il existe dans le monde des ONG -l’ACAT, Amnesty International, Ensemble contre la peine de mort… – dont c’est le combat quotidien au sein de la Coalition mondiale contre la peine de mort.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jean Stouff (15 septembre 2021). La commémoration de l’abolition de la peine de mort en France ne doit pas cacher la situation internationale sur cette question. Biblioweb. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/lzqn


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.