Toponymies changeantes en Algérie au temps de la colonisation et après

En inventoriant des cartes au 1:50 000 de l’Algérie réalisée par le Service Géographique de l’Armée, puis par l’IGN, au temps de la colonisation, j’ai pris conscience de l’effort fait par le colonisateur pour franciser la toponymie du territoire occupé. Souvent, ce baptême symbolique s’accompagnait d’une colonie de peuplement. C’est du moins ce qui ressort de l’échantillon de 166 titre de cartes dont 69 sont pas indigènes. Cependant cet échantillon reste limité par rapport au nombre de communes algériennes qui dépasse les 1500, mais il donne quand même une idée de l’empreinte du colonisateur, ce qui est confirmé par les 508 localités qui ont changé de noms après l’indépendance de l’Algérie…

Mais quels étaient-ils justement, ces noms ? Certains s’inspiraient en l’altérant et la francisant, de la toponymie locale, arabe ou kabyle. La plupart cependant trouvaient leur origine dans l’onomastique française, par exemple :

  • les noms des souverains régnants et de leur famille (Orléansville, Philippeville, Fort Napoléon) ou d’hommes politiques marquants (Thiers, Gambetta) ;
  • des noms de généraux ayant participer à la conquête du pays (Bugeau, Géryville, Herbillon…) ;
  • des victoires militaires du Second Empire (Alma, Inkermann, Palestro…) ;
  • des personnalité des guerres de la Révolution française (Carnot, Kleber) et des victoires du général Bonaparte (Aboukir, Arcole, Lodi…) et de l’empereur Napoléon (Wagram) ;
  • des villes d’Alsace et de Lorainne perdues (Metz, Ribeauvillé, Strasbourg) ou conservées (Belfort)…
  • des artistes et des écrivains (Gounod, Delacroix, Fromentin, Molière, Voltaire…)

Je vous propose ci-dessous :

  • un inventaire thématiques des noms français des cartes aux 1:50 000 conservées à la BU des Deux Lions de Tours,

Noms français des cartes au 1:50 000 conservées à la BU des Deux Lions de Tours

Pour trouver des informations sur les localités représentées sur ces cartes, j’ai largement sollicité Wikipédia. Cependant, il est bon de connaître aussi :

Je ne donne ici qu’une partie de ces toponyme que je compléterai ultérieurement.

Noms francisés d’après des noms arabes

Bougie. Nom actuel : Béjaïa. Dans les langues romanes médiévales, Bugaya (en espagnol Bujía, en italien Bugía et en français Bougie) est le nom donné à la ville qui fournissait une grande quantité de cire pour la fabrication des chandelles...

Bône. Nom actuel : Annaba. Nom antérieur : Bouna. L’une des plus anciennes cités de l’Algérie, fondée en 1295 av. J.-C. , la ville a porté successivement les noms d’Ubon, Hippo Regius, Hippone, Bouna, Bled El Aneb, Bône et enfin Annaba.

Noms de personnes appartenant à une dynastie française
Les Orléans

Aumale. Nom actuel : Sour El-Ghozlane (« Le rempart des gazelles »). Poste militaire à partir de 1845. Nommé en l’honneur d‘Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897, fils de Louis-Philippe, qui, comme gouverneur général de l’Algérie, participe à ce titre à la reddition d’Abd el-Kader en décembre 1847.

Nemours. Nom actuel : Ghazaouet. La ville de Nemours est créée par ordonnance royale du 24 décembre 1846, au lieu dit Djemaâ Ghazaouat. Le poste de Djemaâ Ghazaouat avait été établi en 1844 et des colons s’était installé près de lui. Nommé en hommage à Louis d’Orléans, duc de Nemours (1814-1896), deuxième fils de du roi Louis-Philippe.

Orléansville. Nom actuel : Chlef. Ancien nom : El Esnam. Baptisée Orléansville à partir du 16 mai 1843 en mémoire de Ferdinand-Philippe, duc d’Orléans, (1810-1842), fils aîné du roi Louis Philippe tragiquement décédé dans un accident de calèche. Il avait participé à plusieurs campagne en Algérie.

Philippeville. Nom actuel : Skikda. D’abord rebaptisée en 1838 Fort de France du nom du navire qui permit le débarquement des Français dans la baie, la ville devient Philippeville en hommage au roi Louis-Philippe dont le règne commence précisément au moment du début de la conquête.

Les Bonaparte

Fort Napoléon puis Fort-National. Nom actuel : Larbaâ N’Aṭ Iraten. Nom antérieur : Ichariwen. Né en 1858 en par décret impérial, Fort-Napoléon, du nom de l’empereur Napoléon III est rebaptisé Fort National à la chute du Second Empire.

Noms de batailles du Second Empire

Inkermann. Nom actuel : Oued Rhiou. Centre de population créé par décret du 28 janvier 1870. Baptisé du nom de la bataille d’Inkerman (5 novembre 1854) remportée par la coalition franco-britannique contre l’armée russe lors de la guerre de Crimée.

Palestro. Nom actuel : Lakhdaria. Village colonial créé le 18 novembre 1869 par un décret de Napoléon III et nommé Palestro, en mémoire de la bataille de Palestro (31 mai 1859) lors de la seconde guerre d’indépendance italienne qui voit s’affronter la coalition franco-sarde et l’empire d’Autriche.

Noms liés à la Révolution française

Carnot. Nom actuel : El Abadia. Village créé en 1881, au lieu-dit Mahbil, situé sur la rive droite du Chélif, pour accueillir des familles venues de France. S’y dressait une statue du général de la Révolution Lazare Carnot (1753-1823) rapatriée à Obernai lors de l’indépendance de l’Algérie.

Marengo. Nom acuel : Hadjout. Colonie agricole créée en vertu du décret du 19 septembre 1848, érigée en commune de plein exercice par décret du 31 décembre 1856. D’après la bataille de Marengo remportée par le général Bonaparte le 14 juin 1800.

Noms militaires ayant servi lors la conquête de l’Algérie

Bosquet. Nom actuel : Hadjadj, Né le 9 mars 1874, par décision du 6 juillet 1873 au lieu-dit Blad-El-Hadjadj à cause de la proximité de la source Aïn el-Hadjadj (la source des pèlerins) et nommé du nom du maréchal Pierre Bosquet (1810-1861).

Bugeaud. Nom actuel : Seraïdi. Créé par ordonnance du 3 juin 1847, signée par le roi Louis-Philippe sur le massif de l’Edough au lieu-dit Aïn-Barouaga. Le nom de la commune est en référence au maréchal Thomas Robert Bugeau (1784-1849), gouverneur militaire de l’Algérie au début de la colonisation française.

Charon. Nom actuel : Boukadir. Centre de population de la commune mixte de Malakoff, créé par arrêté du 14 août 1872 sur le tracé du chemin de fer d’Alger à Oran, sous le nom d’Oued Bou Kader. Il est érigé en commune de plein exercice par décret du 13 novembre 1885. Rebaptisé en 1896 du nom du général Viala Charon Gouverneur Général de l’Algérie entre (1848/1850).

Géryville. Nom actuel : El Bayadh. Relais créé en novembre 1852 par l’armée française entre Mascara et Laghouat qu’elle assiège. Le poste est bâti sur le lieu-dit « El-Béïod », point d’eau avec quelques ruines de ce qui fut un ksar, atteint que le colonel Géry en 1845. nommée Géryville en 1861.

Herbillon. Nom actuel : Chetaïbi. Nom antérieur : Tekouch. Renommé à la fin du XIXe siècle du nom du général Émile Herbillon (1794-1866)

Lamoricière. Nom actuel : Ouled Mimoun. Nommé ainsi en 1869, en l’honneur du Louis Juchault de Lamoricièrere (1806-1875).

Port Gueydon. Nomm actuel : Azeffoun. Centre de colonisation d’Azeffoun est décidé en 1880 et peuplé en 1881. Nommé en l’honneur de l’amiral Louis Henri, comte de Gueydon (1809-1886), premier gouverneur général de l’Algérie sous la IIIe République.

Renault. Nom actuel : Sidi M’Hamed Ben Ali. Dénommé Renault en juillet 1874, dès sa création, du nom du général Pierre Hippolyte Publius Renault (1807-1870)

Saint-Arnaud. Nom actuel : El Eulma. Du nom du général Armand Jacques Achille Leroy de Saint-Arnaud (1798-1854).

Noms d’autres personnalités

Debrousseville. Village créé vers 1880 à l’intérieur du domaine de l’Habra et de la Macta appartenant à la la Compagnie franco-algérienne. Son nom vient de François-Hubert Débrousse (1817-1878), décécé peu auparavant : il faisait partie du conseil d’administration de cette compagnie et son le fils, Jean-Hubert Debrousse (1844-1899), lui aussi membre de ce conseil, était un homme d’affaires et un homme politique influent à l’époque.

Gambetta. Nom actuel : Taoura. Centre de population créé et peuplé en 1905, du nom de Léon Gambetta (1838-1882), homme politique français particulièrement important au début de la IIIe République.

Gounod. Nom actuel : Aïn Larbi. Le centre de population d’El Guelaâ, de la commune mixte d’Oued Cherf, est nommé Gounod par décision du gouverneur général du 19 novembre 1893 du nom du musicien Charles Gounod (1818-1893) décédé le 18 octobre précédent.

Lavigerie. Quartier de Maison-Carrée, actuellement Mohammadia dans la wilaya d’Alger. Du nom de Charles Lavigerie (1825-1892), archevêque d’Alger ayant joué un rôle important dans le ralliement des catholiques français à la République.

Autres noms

Châteaudun du Rhumel. Nom actuel : Chelghoum Laïd. Centre de peuplement créé sur les territoires de la tribus Chaoui des Ouled Abd-en-Nour, à l’emplacement d’un puits, grâce à un relais de diligence appelé Relais Seigle, du nom de son gérant. L’oued Rhummel le traverse. La commune-mixte créée le 7 novembre 1874 par un arrêté du gouverneur général Antoine Chanzy. Le nom de Châteaudun aurait été donné par Jules Rimbert, colon d’Oued Dekri, originaire de Châteaudun en Eure et-Loir.

Saint-Denis-du-Sig. Nom actuel : Sig. Centre de population créé par arrêté du 20 juin 1845 où il est stipulé qu’il prendra le nom de Saint-Denis-du-Sig sans expliquer l’origine de ce choix. Sans doute cette dénomination est-elle empruntée à la basilique royale de Saint-Denis.

Saint-Cloud. Nom actuel : Gdyel. Le village centre est une des 39 colonies agricoles constituées en vertu du décret de l’Assemblée nationale française du 19 septembre 1848.

Saint-Donat. Nom actuel : Tadjenanet. Créé en 1872 sur le territoire de la commune d’Oued Athmania au bord de l’oued Tadjenanet : partie du centre de Merdj El Harris et de trois douars de la commune mixte de Châteaudun-du-Rhumel.

Communes ayant changé de nom après l’indépendance

J’ai trouvé cette liste sur Wikipédia et, après l’avoir comparée avec celle établie par Jean-Marie Thiébaud (laquelle comporte quelques informations sur l’origine de certains noms), une autre trouvée sur le site Le Souk, je l’ai complétée de 5 noms, toujours dans Wikipédia, avant de la récupérer.

  • NB : Publié en 2011 par la généalogiste Suzette Granger, l’Atlas de l’Algérie 1830-1960 comporte aussi une “liste des communes algériennes actuelles” et une “liste des localités dont le nom de la commune actuelle n’est plus le même”.
  1. Abbo : Sidi Daoud
  2. Aboukir : Mesra
  3. Aboutville : Aïn El Hadjar
  4. Affreville : Khemis Miliana
  5. Aïn Mokra : Berrahal
  6. Alma : Boudouaou
  7. Alma-Marine : Boudouaou El Bahri
  8. Altkirch : Sidi Khelifa
  9. Ampère : Aïn Azel
  10. Arago : Bordj Ali
  11. Arcole : Bir El Djir
  12. Armée Française : Bardi Boudjemaa
  13. Arthur : Tlatet Eddouar
  14. Auberge : Sidi Makhlouf
  15. Auguste-Comte : Baghai
  16. Aumale : Sour El-Ghozlane
  17. Auribeau : Aïn Charchar
  18. Barral : Chihani
  19. Baudens : Belarbi
  20. Bayard : Menzel Bandiche
  21. Beauprêtre : Boufhaima
  22. Bedeau : Ras El Ma
  23. Behagle : Ain El Ahdjar
  24. Belcourt : Belouizdad
  25. Belfort : Aïn Tine
  26. Bellecôte : Aïn Boudinar
  27. Belle-Fontaine : Tidjelabine
  28. Bellevue : Sour
  29. Beni-Mansour Boudjellil
  30. Bérard : Ain Tagourait
  31. Bernelle : Oued El Ma
  32. Berteaux : Ouled Hamla
  33. Bertville : Aïn Laloui
  34. Berthelot : Youb
  35. Bessombourg : Zitouna
  36. Biscra : Biskra
  37. Bitche : El Kseur
  38. Birmandreis (ou Le Redoute) : Bir Mourad Raïs
  39. Bizot : Didouche Mourad
  40. Blad Touaria-sous-Forêt : Hassi Redhouane
  41. Blandan : Bouteldja El Tarf
  42. Blida : El Boulaida
  43. Blondel : Aïn Sultan
  44. Boghari : Ksar El Boukhari
  45. Bois-Sacré : Sidi Daoud
  46. Bône : Annaba
  47. Bonnier : Aïn Thrid
  48. Bordj-Le-Prieur : Bordj-Badji-Mokhtar
  49. Borely la Sapie : Oumria
  50. Bosquet : Hadjadj
  51. Bossuet : Dhaya
  52. Bougainville : Sendjas
  53. Bougie : Béjaïa
  54. Boulet : Mostela Ben Brahim
  55. Bourlier : Sidi Haoues
  56. Bourbaki : Khemisti
  57. Boutin : Hassi Dahou
  58. Brazza : Zoubiria
  59. Bréa : Abou Tachfine
  60. Bugeaud : Seraïdi
  61. Burdeau : Mahdia (Tiaret)
  62. Cacherou : Sidi Kada
  63. Café Maure : Ez Zenata
  64. Camp des Chênes : El Hamdania
  65. Camp des Fresnes : El Azizia
  66. Camp-du-Maréchal : Tadmait
  67. Canrobert : Oum El Bouaghi
  68. Cap Aokas : Aokas Sidi Rehane
  69. Cap Matifou : Bordj El Bahri
  70. Carnot : El Abadia
  71. Cassaigne : Sidi Ali
  72. Castiglione : Bou Ismail
  73. Catinat : Settara
  74. Cavaignac : Abou El Hassan
  75. Cavallo : El Aouana
  76. Centre Minier-du-Djebel Onng : Djebel Onk
  77. Cerez : Belimour
  78. Césarée : Cherchell
  79. Champlain : El Omaria
  80. Changarnier : Oued Zebboudj
  81. Chanzy : Sidi Ali Benyoub
  82. Charon : Boukadir
  83. Charrier : Sidi Boubekeur
  84. Chasseloup-Laubat : Guidjel
  85. Chassériau : Bouzeghaia
  86. Châteaudun-du-Rhumel : Chelghoum Laïd
  87. Chèvremont : Ain Taghrout
  88. Chevreul : Arbaoun
  89. Chiffalo : Khemisti Port
  90. Cité du Bonheur : Bou Saada
  91. Clairfontaine : El Aouinet
  92. Clauzel : Houari Boumédiène
  93. Climat-de-France : Oued Koriche
  94. Clinchant (ou Les Silos) : El Matmar
  95. Col-des-Oliviers : Aïn Bouziane
  96. Colbert : Aïn Oulmane
  97. Coléa : Kolea
  98. Coligny : Bouira
  99. Collo : El Qoll
  100. Colmar : Amizour
  101. Colomb-Béchar : Béchar
  102. Combes : Asfour
  103. Condé-Smendou : Zighoud Youcef
  104. Condorcet : Hamla (quartier de Batna)
  105. Corneille : Merouana
  106. Courbet : Zemmouri
  107. Courbet-Marine : Zemmouri el Bahri
  108. Crampel : Redjem Demouche
  109. Crescia : Khraicia
  110. Dalmatie : Ouled Yaich
  111. Damesme : Aïn el Bia
  112. Damiette : Aïn Dhab
  113. Damremont : Hamadi Krouma
  114. Davoust : Khelil
  115. De Foucauld : Rechaïga
  116. Delacroix : Azeba
  117. Deligny : Zerouala
  118. De Malherbe : Aghlal
  119. Desaix : Nador
  120. Descartes : Ben Badis
  121. Détrie : Sidi Lahcene
  122. Diderot : Oued Lili
  123. Djidjelli : Jijel
  124. Dollfusville : Oued Chorfa
  125. Domaine du Keroulis : Mezraet Ech Chahid Maatallah
  126. Dombasle : Hachem
  127. Dominique-Luciani : Takhemaret
  128. Dublineau : Hacine
  129. Duperré : Aïn Defla
  130. Dupleix : Damous
  131. Duquesne : Kaous
  132. Durambourg : Aïn Sefra
  133. Duveyrier: Zoubia
  134. Duvivier : Bouchegouf
  135. Duzerville : El Hadjar
  136. Eaux-Chaudes : Ouled Khaled
  137. Edgar-Quinet : Kais
  138. Edmond-Daudet : El Hamdania
  139. Eguisheim : Bou Malek
  140. El-Arrouch : El Harrouch
  141. El Goléa : El Meniaa
  142. En Aro : Mansourah
  143. Er Rahel : Hassi El Ghella
  144. Eugène-Étienne : Hennaya
  145. Faidherbe : Kerman
  146. Faucigny : El Kherba
  147. Fauvelle : El Abta
  148. Félix Faure : Si Mustapha
  149. Ferme Barot : Haouch Hammadi Krouma
  150. Ferme Blanche : Sidi Abdelmoumen
  151. Ferme Bourlier : Taslemt
  152. Ferme Desilles : Haouch Ali Mosbah
  153. Fernandville : Hai Khemisti
  154. Ferry : Oued El Djemaa
  155. Fetzara : Fzâra
  156. Flatters : Bénairia
  157. Flaxlanden : El Outaya
  158. Fleurus : Hassiane E’Toual (ou Hassiane Ettoual), partie de Ben Freha
  159. Fondouck : Khemis El-Khechna
  160. Fontaine des Chameaux : Aïn el Bell
  161. Fontaine-du-Génie : Hadjeret Ennous
  162. Fort-de-l’Eau : Bordj El Kiffan
  163. Fort-Charlet : Djanet
  164. Fort-Duquesne : Kaous
  165. Fort-Flatters : Bordj Omar Driss
  166. Fort-Gardel : Zaouatallaz
  167. Fort-Lallemand : Belhirane
  168. Fort-Laperrine : Tamanrasset
  169. Fort-Miribel : Hassi Chebbaba
  170. Fort-Motylinski : Tarhaouhaout
  171. Fort-National ou Fort-Napoléonn (Second Empire) : Larbaa Nath Irathen
  172. Fort-Polignac : Illizi
  173. Foy : Menzel El Abtal
  174. Frais-Vallon : Oued Koriche
  175. Franchetti : Sidi Amar
  176. Francis-Garnier : Beni Haoua
  177. Fromentin : Tadjena
  178. Ferme-Blanche : Sidi Abdelmoumen
  179. Figuier : El Kerma
  180. Froha Khara Froha
  181. Galbois : El Annasser
  182. Gallieni : Bouati Mahmoud
  183. Gambetta : Taoura
  184. Gastonville : Salah Bouchaour
  185. Gaston-Doumergue : Oued Berkeche
  186. Gastu : Zit Emba
  187. Général-Gouraud ou Pont-du-Caïd : Bordj Emir Khaled
  188. Georges-Clemenceau : Stidia
  189. Géryville : El Bayadh
  190. Gounod : Aïn Larbi
  191. Grarem : Grarem Gouga
  192. Gravelotte : Cheglibi
  193. Grève-d’El-Mersa : El Mersa
  194. Guerrara : Guellat Bou Sbaa
  195. Guiard : Aïn Tolba
  196. Guillaumet : Aïn Tarek
  197. Guynemer : Bou Khalfa
  198. Guyotville : Aïn Benian
  199. Hamadena : El Hamadna
  200. Hamma-Plaisance : Hamma Bouziane
  201. Hameau-Perret : Sidi Boumedienne
  202. Hanoteau : Zeboudja
  203. Hardy : Bougara (Tiaret)
  204. Henri Huc ou Henri Duc : Oued Essalem
  205. Haussonvillers : Naciria
  206. Herbillon : Chetaïbi
  207. Hoche : El Khabouzia
  208. Horace Vernet : Taourga
  209. Hillil : Yellel
  210. Inkermann : Oued Rhiou
  211. Isserbourg : Leghata
  212. Isserville : Issers
  213. Jean-Bart : El Marsa
  214. Jean Mermoz : Bou Henni
  215. Jean Rigal : Berriche
  216. Jean Sadeler : Benaiche Ahmel
  217. Jeanne d’Arc : plage Larbi Ben M’Hidi, Skikda
  218. Jemmapes : Azzaba
  219. Joannonville : Seybouse
  220. Joraf ou Jorraf : Tamesguida
  221. Kellermann : El Fedjoudj
  222. Kéroulis : Chentouf
  223. Kherba : El Amra
  224. Kleber : Sidi Benyebka
  225. Kroubs : El Khroub
  226. L’Amiguier-Ben-Ouazzane : Douar Amiyer
  227. L’Arba : El Arba
  228. L’Étoile : En Nedjma
  229. La Barbinais : Bir-Aissa
  230. La Baraque : El Hachimia
  231. La Bouzarea : Bouzareah
  232. La Calle (ou Port-de-la-Calle) : El Kala
  233. Lacroix : El Aioun
  234. La Ferme : – Hay El Houria (El Firem);
  235. La Fontaine : Aïn Deheb
  236. La Macta : El Macta
  237. La Madrague : El Djamila
  238. La Panthère : Tribu Guiyaro
  239. La Pérouse : Tamentfoust
  240. La Pointe Pescade : Raïs Hamidou (Alger)
  241. La Redoute : El Mouradia
  242. La Réunion : Oued Ghir
  243. La Robertsau : Es Sebt
  244. La Senia : Es Senia
  245. La Trappe : Bouchaoui
  246. Lafayette : Bougaa
  247. Laferrière : Chaabat El Leham
  248. Lamartine : El Karimia
  249. Lambèse : Tazoult
  250. Lambiridi : El Mbiridi
  251. Lamignier : Beni Ouazzane
  252. Lamoricière : Ouled Mimoun
  253. Lamy : Bouhadjar
  254. Lanasser : El Anasser
  255. Landser : Ain Roua
  256. Lannoy : Djendel Aïn
  257. Lapaine : Ben Smih
  258. Lapasset : Sidi Lakhdar (Mostaganem)
  259. Laperrine : Djebahia
  260. Lauriers Roses : Makedra
  261. Lavarande : Sidi Lakhdar
  262. Lavayssière : Aïn Youcef
  263. Laveran : Sidi Mançar
  264. Laverdure : Mechroha
  265. Lavigerie : Djendel
  266. Lavoisier : Ayadat
  267. Lecourbe : El Hamadia
  268. Legrand : Ben Freha
  269. Le Retour de la Chasse : Bab Ezzouar
  270. Le Kroub : El Khroub
  271. Le Tarf : El Tarf
  272. Les Abdellys : Sidi Abdelli
  273. Les Arbaouats : Arbaouat
  274. Les Asphodèles : Berrouaghia
  275. Les Attafs : El Attaf
  276. Les Dunes : Stamboul
  277. Les Eucalyptus : Oued Smar
  278. Les Frênes : El Azizia
  279. Les Lacs : Ouled Zouaï
  280. Les Silos : El Matmar
  281. Les Trembles : Sidi Hamadouche
  282. Les Trois Puits : Hassi El Biod
  283. Letourneux : Derrag
  284. Levacher : Ben Allel
  285. Levasseur : Bir Chouhada
  286. Liebert : Ouled Bessem
  287. Littré : Arib
  288. Lodi : Draa Essamar
  289. Lourmel : El Amria
  290. Loverdo : Ouzera
  291. Lucet : Yahia Beni Guecha
  292. Lutaud : Boulhilat
  293. Mac-Donald : El Mahdia
  294. Mac-Mahon : Aïn Touta
  295. Macouda : Makouda
  296. Madaure : Hennchir Mdaourouch
  297. Magenta : El Haçaiba
  298. Maginot : Chellalat El Adhaoura
  299. Maillot : M’Chedallah
  300. Maison-Blanche : Dar El Beida
  301. Maison-Carrée : El Harrach
  302. Malakoff : Oued Sly
  303. Mangin : El Braya
  304. Mansouria : Ziama Mansouriah
  305. Marbot : Tarik Ibn Ziad
  306. Marceau : Menaceur
  307. Maréchal-Foch : Larbatache
  308. Maréchal-Leclerc : Oggaz
  309. Marengo : Hadjout
  310. Margueritte : Aïn Torki
  311. Marnia : Maghnia
  312. Marsal: Ain Abessa
  313. Martimprey : Aïn El Hadid
  314. Masqueray : Djouab
  315. Massena : Ouled Ben Abdelkader
  316. Mecheria : Mechria
  317. Médéa : Médéa
  318. Megane : Zmalet El Emir Abdelkader
  319. Ménerville : Thenia
  320. Mercier-Lacombe : Sfisef
  321. Metameur ed Darou : Matemore
  322. Metz : Akbou
  323. Meurad : Merad
  324. Mezrarègue : Mezrareg
  325. Michelet : Ain El Hammam
  326. Millésimo : Belkheir
  327. Mirabeau : Draa Ben Khadda
  328. Molière : Bordj Bou Naama
  329. Mondovi : Dréan
  330. Montagnac : Remchi
  331. Montaigne : El Aouana
  332. Montcalm : Tamlouka
  333. Montebello : Sidi Rached
  334. Montenotte : Sidi Akkacha
  335. Montesquieu : M’daourouch
  336. Montfroid Zonca : Zonka
  337. Montgolfier : Rahouia
  338. Montpensier : Ben Boulaïd (localité de Blida)
  339. Morris : Ben Mehdi
  340. Mostaganem : Mestghanem
  341. Mouka : Ighil Ali
  342. Mouzaïa-les-Mines : Tamesguida
  343. Mouzaïaville : Mouzaia
  344. Munier : Aïn Kerma
  345. Navarin : Bir El Arch
  346. Nazereg-Flinois : Rebahia
  347. Negrier : Chetouane
  348. Nelsonbourg : Si Mahdjoub
  349. Nemours-d’Algérie : Ghazaouet
  350. Noisy-les-Bains : Aïn-Nouissy
  351. Nouveau-Béchar : Bechar Djedid
  352. Nouvion : El Ghomri
  353. Novi : Sidi Ghiles
  354. Obernai: Ain Melouk
  355. Orléansville : Chlef
  356. Oued Imbert : ʾAïn el Berd
  357. Oued Marsa : Aokas
  358. Ouillis : Ben Abdelmalek Ramdane
  359. Ouréa : Oureah
  360. Palat : Mellakou
  361. Palestro : Lakhdaria
  362. Palikao : Tighennif (Mascara)
  363. Palissy : Sidi Khaled
  364. Parmentier : Sidi Ali Boussidi
  365. Pascal : Salah Bey
  366. Pasteur : Seriana
  367. Paul Cazelles : Ain Oussera
  368. Paul Doumer : Sidi Embarek
  369. Paul Robert : Taougrite
  370. Pélissier : Sayada
  371. Penthièvre : Ain Berda
  372. Perigotville : Ain El Kebira
  373. Perrégaux : Mohammadia
  374. Petit : Boumahra Ahmed
  375. Philippeville : Skikda
  376. Picard : Khadra
  377. Pierre Curie : Oum Ladjoul
  378. Pirette : Aïn Zaouia
  379. Pointe-de-Garde-de-l’Ouider : El Ouidir
  380. Pointe-Rouge : Souk El Bagar
  381. Pomel : Abdelmoumen
  382. Pont-de-Duvivier : Bled Bou Lamar
  383. Pont-de-l’Isser : Bensekrane
  384. Pont-du-Caïd : Bordj Emir Khaled
  385. Pont-du-Chélif : Sidi Belattar
  386. Ponteba : Oum Drou
  387. Port-aux-Poules : Marsat El Hadjadj
  388. Port-Breira : Port de Beni Haoua
  389. Port Breira
  390. Port-de-Ménard
  391. Port-Gueydon : Azzefoun
  392. Port-Say : Marsa Ben M’Hidi
  393. Praxbourg : Bouchetata Med
  394. Prevost Paradol : Mechraa Safa
  395. Prudon : Sidi Brahim
  396. Rabalou : Bir Ghbalou
  397. Rabelais : Aïn Merane
  398. Rébeval : Baghlia
  399. Reibel : Ksar Chellala
  400. Relizane : Ighil-Izane
  401. Renan : Hassi Mefsoukh
  402. Renault : Sidi M’Hamed Ben Ali
  403. Renier : Aïn Makhlouf
  404. Revoil : Beni Ounif
  405. Ribeauvillé : Bled Youssef
  406. Richelieu : Ahmed Rachedi
  407. Rio Salado : El Malah
  408. Rivet : Meftah
  409. Rivoli : Hassi Mameche
  410. Robertsau : Es Sebt
  411. Robertville : Emdjez Edchich
  412. Rochambeau : Mezaourou
  413. Rocher de Sel : Aïn Maabed
  414. Rocher-Noir : Boumerdès
  415. Raymond Poincaré : Zaatra
  416. Rouffach : Ibn Ziad
  417. Roumi  : el mahmel
  418. Rouget de l’Isle : Souk Naamane
  419. Rovigo : Bougara (Blida)
  420. Ruisseau : El Anasser
  421. Saint-Aimé : Djidioua
  422. Saint-André-de-Mascara : Khessibia
  423. Saint-Antoine : El Hadaiek
  424. Saint-Arnaud : El Eulma
  425. Saint-Charles : Ramdane Djamel
  426. Saint-Cloud : Gdyel
  427. Saint-Cyprien-des-Attafs : Sidi Bouabida
  428. Saint-Denis-du-Sig : Sig
  429. Saint-Donat : Tadjenanet
  430. Saint-Eugène : Bologhine
  431. Saint-Ferdinand : Souidania
  432. Saint-Hippolyte : El Mamounia
  433. Saint-Joseph : Boukamouza
  434. Saint-Leu : Bethioua
  435. Saint-Louis : Boufatis
  436. Saint-Lucien : Zahana
  437. Saint-Maur : Tamzoura
  438. Saint-Pierre Saint-Paul : Ouled Moussa
  439. Sainte-Amélie : Rahmania
  440. Sainte-Barbe-du-Tlelat : Oued Tlelat
  441. Sainte-Léonie : El Mahgoun
  442. Sainte-Marie-aux-Mines : Khenchela
  443. Sainte-Monique : Cheikh Ben Yahia
  444. Sainte-Wilhelmine : Mehari Mohamed
  445. SAR:Tamellahet
  446. Selmane : Ouled Derradj
  447. Sétif : Stif
  448. Sidi-Ferruch : Sidi-Fredj
  449. Sigus : El Guerrah
  450. Sillègue : Beni Fouda
  451. Slissène ou Slissen : Moulay Slissen
  452. Sonis : Khalouia
  453. Source Blanche : Aïn Beida
  454. Station d’Ancer : Ounsour Enhas
  455. Stéphane-Gsell : Hakimia
  456. Strasbourg : Emir Abdelkader
  457. Suffren : Aïn Beidha
  458. Sully : Djebairia
  459. Surcouf : Aïn Chorb
  460. Tacift : Tassift
  461. Taine : Layoune
  462. Taourmitte : Taourmit
  463. Tarhit : Taghit
  464. Tassin : Hassi Zahana
  465. Tefeschoun : Khemisti
  466. Thiers : Kadiria
  467. Thiersville : Ghriss
  468. Thiouss : Ben Thious
  469. Tigzirt-sur-Mer : Tigzirt
  470. Tirman : Teghalimet
  471. Tocqueville : Ras El Oued
  472. Tounane : Souahlia
  473. Tounin : Kheireddine
  474. Toustain : Zitouna
  475. Trezel : Sougueur
  476. Trois-Marabouts : Sidi Ben Adda
  477. Trolard Taza : Bordj El Emir Abdelkader
  478. Troubia : Bir Mokkadem
  479. Trumelet : Dahmouni
  480. Turenne-d’Algérie : Sabra
  481. Turgot : Terga
  482. Uzes-le-Duc : Oued El Abtal
  483. Valée : Hamrouche Hamoudi
  484. Valmy (ou Le Figuier) : El Kerma
  485. Vauban : Safsaf
  486. Vesoul-Bénian : Aïn Benian
  487. Vialar : Tissemsilt
  488. Victor-Duruy : Oued Chaaba
  489. Victor-Hugo : Hamadia
  490. Village du Barrage : Ouled Chorfa
  491. Village d’el Anabres : El A’Nabra
  492. Village Nègre : Douar Moulay Mostafa
  493. Villars : Oued Cheham
  494. Villebourg : Larhat
  495. Voltaire : Aïn Lechiekh
  496. Waldeck-Rousseau : Sidi Hosni
  497. Wagram : Moulay Larby
  498. Warnier : Ouled Fares
  499. Wattignies ou Watini : Belabbes
  500. Yatafen : Ait Saada
  501. Youks-les-Bains : Hammamet
  502. Yusuf : Aïn El Assel
  503. Zaccar : Zakkar
  504. Zecora : Zekora
  505. Zegla : Merine
  506. Zemmours : Bordj Zemoura
  507. Zenina : El Idrissia
  508. Zurich : Sidi Amar (Tipaza)

Bibliographie succincte sur la toponymie algérienne

Brahim Atoui.

  • Toponymie et espace en Algérie. Alger : Institut National de Cartographie,1998. > Compte rendu de Farid Benramdane, Insaniyat / إنسانيات, n° 9, 1999, 127-128.
  • Toponymie et colonisation française en Algérie, numéro spécial La toponymie, Bulletin des sciences géographiques No 5. Alger : Institut National de Cartographie et de Télédétection, 2000.

Foudil Cheriguen.

  • Dictionnaire de toponymie algérienne des lieux habités. Haut Commissariat à l’Amazighité : 2021 > Compte rendu sur le site du Haut Commissariat à l’Amazighité, 22 janvier 2021.
  • Foudil Cheriguen. Toponymie algérienne des lieux habités (les noms composés). Alger : Epigraphe, 1993 > Compte rendu de Jacques Chaurand dans la Nouvelle revue d’onomastique, n° 23-24, 1994, p. 259-260.

Mohand Akli Haddadou. Glossaire des termes employés dans la toponymie algérienne. Alger : ENAG Éditions, 2011.

Rachid Oulebsir. “Toponymie algérienne, le génie populaire contre la culture officielle”, un article en deux parties sur le site du Matin d’Algérie, 23 et 26 décembre 2013 : Partie 1 | Partie 2.

Jean Quemeneur. “Liste des communes d’Algérie”, Cahiers nord-africains, no 99, 1963, p. 65-66.

Ouerdia Yermeche.

  • “De la francisation à l’arabisation des noms propres berbères : quel constat, pour quelle normalisation ?”, in Colloque international La toponymie amazighe, OCLA Barcelone 6/7/8 novembre 2008, Barcelone.
  • “Les toponymes algériens durant la colonisation française et après l’indépendance entre retoponymisation et transcription françaises”, in Jonas Löfström et Bettina Schnabel-Le Corre (eds.), Défis de la toponymie synchronique, structure, contexte et usages. Université Rennes 2, 2015.

Dernière mise à jour : 7 mars 2022.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.