Illustres inconnues, portraits de femmes en Touraine

A l’occasion d’un exposition itinérante , voici quelques informations sur douze illustres inconnues de Touraine. Leur sélection ressemble un peu à un inventaire à la Prévert, puisque s’y trouve

  • la fondatrice de l’abbaye de Bourgueil au Xe siècle,
  • une femme d’esprit et proto-féministe du XVIIIe siècle,
  • une philanthrope,
  • une paléontologue,
  • une femmes de lettres,
  • une soprano,
  • et une dentelière…

Bernadette Delprat (1901-1971). Soprano

Elle fait ses débuts en 1931 dans le rôle de Tosca à l’Opéra-Comique de Paris. Elle est probablement aussi apparue dans des opérettes. Puis elle se produit à Lyon, Marseille et Bordeaux. Dans les saisons 1937-1945, elle est membre du Grand Opéra de Paris, où elle fait ses débuts dans le rôle de Marguerite dans ‘‘ Faust ’’. Elle a fait des apparitions au Teatro Liceo de Barcelone et, au cours de la saison 1936-1937, a chanté au Covent Garden de Londres.

Chronologie de quelques apparitions

  • 1931 Paris Opéra-Comique Tosca (Tosca)
  • 1935-1938 Théâtre de la Monnaie de Bruxelles 
  • 1936 Londres Covent Garden Louise 
  • 1937 Londres Covent Garden Les Contes d’Hoffmann (Juliette / Antonia) 
  • 1937-1945 Paris Grand Opéra Faust (Marguerite) 
  • 1943 Opéra de Monte-Carlo

Son répertoire comprenait Comtesse dans ”Nozze die Figaro”, Donna Elvira, Elsa dans ”Lohengrin”, Mimi dans ”La Bohème”, Cio-Cio-San dans ” Madama Butterfly” et Salomé dans ” Hérodias ”.

Une salle des fête de La Ville-aux-Dames porte son nom.

Sources :

Maria Murzeau (1891-1971). Résistante

Née à Manthelan, Maria Murzeau a a aidé de nombreux prisonniers de guerre, soldats alliés, Juifs… à passer la ligne de démarcation entre juillet 1940 et juin 1942, avec l’aide de son mari et de ses enfants. Située à une douzaine de kilomètres de la ligne de démarcation. Leur ferme du « Franc Jeu », à Tauxigny, servait de refuge provisoire aux clandestins. Son engagement lui a valu à la résistante d’être incarcérée pendant neuf mois à la prison de Tours, à partir de juin 1942.

Elle est décorée de la Croix de guerre avec palmes en 1950 et reçu le titre d’interné résistant en 1963.

Sources :

Marcelle Delaunay (1919-2008). Résistante

Résistante native de Rivarennes, elle faisait partie du réseau B.O.A. -Action et participait aux opérations d’atterrissage. Arrêtée par la Gestapo le 3 mars 1944 à Rivarennes, elle est détenue à Tours et a Romainville avant d’être déportée à Ravensbrück le 18 avril 1944, puis transférée à Flossenbürg début juin de la même année. Libérée avec les autres membres de son Kommando par des partisans polonais début juin 1945, elle est bientôt rapatriée en France par les Américains.

Sources

Louise Dupin (1706-1799). Femme d’esprit et féministe

Louise Marie Madeleine Guillaume de Fontaine, par son mariage Madame Dupin, est née à Paris et morte au château de Chenonceau. Femme d’esprit, célèbre pour sa beauté, Louise Dupin tient un brillant salon littéraire.

Dès 1740, elle entreprend la la rédaction d’un ouvrage sur la défense des femmes qui sont alors traitées en mineures jusqu’à leur mort.Elle y travaille depuis déjà cinq ans, quand elle décide d’employer Rousseau qui de 1745 à 1750, sera chargé de prendre des notes et faire des recherches pour l’ouvrage de Mme Dupin Jean-Jacques Rousseau n’a été qu’un exécutant : il écrit sous la dictée de Louise, recopie et met au propre les textes qu’elle relit et corrige. Pour autant, Rousseau a des conceptions sur les femmes aux antipodes des idées de Madame Dupin. L’ouvrage La défense des femmes et l’égalité entre les sexes de Louise Dupin comprend près de 2 000 pages manuscrites réparties dans 47 chapitres, mais il est resté inachevé.

Sources :

Louise de Clocheville (1805-1884).Philanthrope

En 1880, Louise de Clocheville, née de Malet de Compigny fit don en 1880 à la ville de Tours son hôtel particulier à condition qu’il devienne un hôpital pour enfants. Après un an de travaux, il est inauguré en 1881 et ce premier don sera complété par des d’importants legs de domaines et d’argent. L’hôpital porte encore aujourd’hui le nom du fils de la donatrice, Gatien de Clocheville, mort à 19 ans de la tuberculose.

Sources :

Jehanne d’Orliac (1883-1974). Femme de lettres


Née Anne Marie Jeanne Laporte à Compiège et décédée à Amboise, Jehanne d’Orliac est une romancière, dramaturge, biographe et poétesse.

Elle a fait don de ses archives personnelles au département d’Indre-et-Loire. Le fonds Jehanne d’Orliac est conservé aux Archives départementales

Sources :

Jeanne-Marie Louault (1912-2011). Juste parmi les nations

Native de Chédigny où elle passera toute sa vie, Jeanne-Marie Luault et son mari cachent deux jeunes juifs allemands, les frères Braunschweig, pendant 18 mois à partir de mars 1942, puis les aident à gagner le maquis après qu’ils aient été dénoncés.

Jeanne Louaut ainsi que son mari reçoivent le titre de Juste le 6 mai 2002.

Sources :

  • Jeanne Louault, article du site AJPN – Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France

Jeanne Goupille (1896-1987). Résistante et Juste parmi les Nations

Née à Paris, Jeanne Goupille vivait à La Haye-Descartes durant l’Occupation. Avec l’aide de sa famille et d’autres personnes du secteur de La Haye-Descartes, elle et son mari André ont organisé le transfert clandestin de plus de 2 000 personnes (juifs, résistants, évadés) à travers la ligne de démarcation.

Reconnue officiellement Juste parmi les Nations le 28 mai 2000.

Sources :

  • Jeanne Goupille, article du site AJPN – Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France

Henriette Lecointre (1854-1911). Paléontologue et féministe

Cousine germaine du Maréchal Lyautey et épouse du comte de Rome Pierre Lecointre, Henriette Delamarre de Monchaux s’implique largement dans des causes humanitaires, sociales et même féministes en participant, en 1908, au Congrès national des droits civils et du suffrage des femmes. Mais elle se passionne surtout pour la géologie et la paléontologie de Touraine et se fait connaître par une série de publications sur les faluns.

Son fils, Georges Lecointre (1888-1972), sera aussi géologue.

Sources :

Henriette Genest (1921-2019). Brodeuse et dentelière

Henriette Genest a restauré pendant toute sa vie des bonnets et broderies de Touraine, que les jeunes filles des milieux populaires portaient au XIXe siècle et jusque dans les années trente pour attacher leurs cheveux. Elle a constitué ainsi une belle collection… dispersée lors d’une vente aux enchères le 16 décembre 2020.

Sources :

Emma de Blois (954-1004). Fondatrice de l’abbaye de Bourgueil

Epouse du comte de Poitou, puis duc d’Aquitaine Guillaume Fièrebrace, elle est célèbre pour s’être venger de manière assez vigoureuse de la maîtresse de son mari.

Sources :

  • Emma de Blois, article sur le site de la Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime (SIEFAR)

Marie-Thérèse Adeline de Poix (1894-1970). Résistante et déportée

Née à Tours et décédée à Sepmes, Marie-Thérèse Adeline de Lavaur de Sainte-Fortunade, comtesse de Poix, a été infirmière volontaire pendant la première guerre mondiale. Résistante pendant l’Occupation, elle est déportée au camp de concentration de Ravensbrück. Elle a écrit plus tard ses souvenirs de déportation.

Sources :


2 réflexions sur « Illustres inconnues, portraits de femmes en Touraine »

  1. Sur les femmes dans les sociétés savantes tourangelles :

    SCHWEITZ (Daniel), « La place des femmes dans la Société d’agriculture [sciences, arts et belles-lettres du département d’Indre-et-Loire] », Mémoires de l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Touraine, 33, 2020, p. 165-179.

    SCHWEITZ (Daniel), « Regard sur la place des femmes au sein de la Société archéologique de Touraine (1876-2015) », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, LXI, 2015, p. 233-262.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.