Les Zemmour, études ethnographiques et historiques

Dans un don d’ouvrages reçus par la bibliothèque où je travaille, j’ai repéré dernièrement un tiré-à-part intitulé Les Zemmour, étude ethnographique d’après le Questionnaire de la résidence Générale de France au Maroc(1). Parue initialement dans le volume 1, fascicule 2 des Archives Berbères datée de 1915, cette étude accessible sur Gallica et la Cinumed a pour auteur le capitaine Querleux(2), chef du bureau de renseignement de Tiflet.

En cherchant un peu plus d’informations sur cette confédération de tribus berbères du Moyen Atlas, j’ai également découvert un long article de Marcel Lesne, “Les Zemmour, essai d’histoire tribale”, paru en trois parties dans les volumes des années 1966 et 1967 de Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée. L’auteur connait un peu le sujet, puisqu’il a soutenu à Paris en 1959 une thèse de doctorat en Lettres, Evolution d’un groupement berbère : les Zemmour, et une thèse complémentaire de doctorat en Géographie, Histoire d’un groupement berbère : les Zemmour.

Sans l’agitation médiatique récente d’un certain histrion, je n’aurais peut-être pas accordé plus d’intérêt que cela à ces documents. C’eût été dommage. Comme quoi, il y a toujours du positif dans le négatif.

Complément bibliographique dans Wikipédia
Carte

___________________________________________________________

  1. L’exemplaire de ce tiré-à-part porte le tampon de la bibliothèque d’URBAMA et un ex-libris manuscrit, “G. Marcy”. Georges Marcy (1905-1946) était un orientaliste berbérisant ayant séjourné dix ans au Maroc, de 1928 à 1937. Il travaillait à la fin de sa vie à un ouvrage sur le droit coutumier des Zemmours édité post-mortem en 1949 par Émile Janier (1909-1958), alors directeur de la Médersa de Tlemcen.
  2. S’agit-il de du capitaine Jules Albert Octave Querleux, né le 06 mars 1882 à La Fère (Aisne) et mort pour la France 15 mars 1919 dans le 16e arrondissement de Paris à l’âge de 37 ans ? Cf. Base des Morts pour la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.