Autour de la carte Algérie – Nord

Alors que les cartes officielles de l’Algérie étaient dressées et éditées au XIXe siècle par le Service Géographique de l’Armée, celles du XXe siècle sont désormais le fait de la Direction de l’Agriculture, du Commerce et de la Colonisation du Gouvernement général de l’Algérie, même si peut apparaître ici et là la mention complémentaire d’un “Service Géographique”, sans qu’il soit précisé si c’est celui de l’Armée.

Ces cartes officielles représentent les divisions administratives de l’Algérie ou certaines thématiques intéressant le pouvoir politique (agriculture, colonisation…). Si certaines incluent les territoires du sud comme la Carte des divisions administratives de l’Algérie de 1910, d’autres se limitent, comme celles du XIXe siècle depuis 1851, aux trois départements d’Oran, d’Alger et de Constantine, à savoir le nord de la colonie où s’est concentrée la colonisation : voir la Carte de la colonisation officielle publiée en 1902 ou celle intitulée Territoire civil et territoire de commandement de 1894

Parmi celles intitulées Algérie-Nord, certaines sont constituées d’une seule feuille au 1:1 600 000, comme celle de 1905 dressée par N. Calleja.

Voir les 3 exemplaires de Gallica ou l’exemplaire de la base 1886. Voir aussi, toujours dans 1886, la carte des forêts et celle de la colonisation qui reprennent le même tracé. Pour les 3 cartes accessibles dans 1886, la date indiquée de manière erronée est… 2013 (!), avec pour éditeur… Université Bordeaux Montaigne (!), alors qu’il s’agit bien de cartes de 1907 édité par le Gouvernement général de l’Algérie… Fichue habitude que de dater un document numérisé de la date de sa numérisation et non de celle du document original…

… et les autres divisées en deux feuilles au 1:800 000, l’une pour la partie occidentale, l’autre pour la partie orientale.

Partie occidentale de 1907 et partie orientale de 1929 (?) consultables sur la base 1886… où la partie occidentale est datée de manière erronée de 1929..

Elles ont été dressées par ordre du gouverneur général alors en fonction, Charles Jonnart pour l’édition de 1907 et Pierre Bordes pour celle de 1929. Comme ma bibliothèque universitaire en possède un exemplaire, j’insisterai un peu plus sur cette dernière.

Si je n’ai rien trouvé sur son auteur, H. G. Baroni, j’en sais un peu plus sur son initiateur. Pierre Bordes a été préfet de Constantine et préfet d’Alger et occupe le poste de gouverneur depuis 1927. S’il fait dresser une nouvelle édition de la carte Alger-Nord, ce n’est pas seulement pour actualiser celle de 1907, mais aussi parce que le Centenaire de l’Algérie française est proche et qu’il est responsable de son organisation. Cette édition de 1929 s’inscrit donc dans tout un ensemble de publications commémorant le rôle de la France au cours de ces cent années de colonisations, avec notamment les nombreux ouvrages publiés entre 1924 et 1939 dans la Collection du centenaire de l’Algérie 1830-1930.



Citer ce billet
Jean Stouff (2022, 24 septembre). Autour de la carte Algérie – Nord. Biblioweb. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lzu7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.