Une histoire des incendies de forêts en Méditerranée (XIXe-XXe siècles) par Martine Chalvet

Chaque été en Espagne, au Portugal, en Grèce, en Algérie et en France, les feux ravagent des hectares de bois et les médias diffusent l’idée d’une fragilité naturelle des espaces méditerranéens aux feux de forêts. Certes, les pins, le sous-bois sec, les étés chauds et le vent sont propices au développement des sinistres. Néanmoins, une analyse historique sur la longue durée met en lumière des vulnérabilités plus complexes des écosystèmes au feu.

L’article cité ci-dessus a été rédigé par Martine Chalvet, spécialiste d’histoire de l’environnement, et plus précisément de l’histoire des forêts. Elle est notamment l’auteure (ou autrice, comme vous préférez) d’une thèse en 2000 sur L’invention de la forêt méditerranéenne de la fin du XVIIIe siècle aux années 1960 et d’Une histoire de la forêt rééditée en 2022 au Seuil (Point Histoire). Elle a aussi participé à la réalisation de la carte interactive Métropole-Nature d’Aix-Marseille (voir la vidéo sur la forêt de la Sainte-Baume).

L’article est paru dans EHNE – Encyclopédie d’histoire numérique de l’Europe, projet numérique porté par Sorbonne Université afin de diffuser de la recherche en histoire pour un large public et de constituer une histoire européenne au prisme d’objets historiographiques renouvelés. Allez-y voir…



Citer ce billet
Jean Stouff (2023, 23 mai). Une histoire des incendies de forêts en Méditerranée (XIXe-XXe siècles) par Martine Chalvet. Biblioweb. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lzvl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.