Les FTP-MOI : les fusillés du 21 février 1944 et les autres

Derrière l’arbre Missak Manouchian se cache la forêt des FTP-MOI. Connaissez vous leurs noms ? Savez-vous qui étaient celles et ceux dont l’historienne Annette ravive leur souvenir dans Anatomie de l’Affiche rouge (Seuil, 2024) ? Au-delà des condamnés à mort du procès de l’Affiche rouge se trouvent de nombreux autres résistants. Certains ont échappé à l’arrestation, d ‘autres ont connu la déportation et si beaucoup ont combattu à Paris, certains étaient dans les maquis.

Je vais tenter ici d’en commencer une liste qui restera nécessairement incomplète.

Dernière mise à jour : 25 février 2024.

Principales ressources utilisées

Biographies

Les liens à partir des noms pointent vers des notices biographiques

Par ailleurs, de courtes biographies des 23 fusillés de l’Affiche rouge sur les sites

Documentaires

Des terroristes à la retraite (1985) par Mosco Boucault. Reconstitue le parcours de cinq ex FTP-MOI décédés, en l’émaillant du témoignage de leurs camarades.

Manouchian et ceux de l’Affiche rouge (2024) par réalisation Hugues Nancy. Présente non seulement Manouchian, mais la plupart des membres de son groupe. Passionnant.

Les condamnés de l’Affiche rouge

Photographie(s) du groupe Manouchian

Les 22 fusillés du 21 février 1944

Celestino Alfonso
Joseph Boczor
Georges Cloarec
Rino Della Negra

Dimitri Manessis. Jean Vigreux. Rino Della Negra, footballeur et partisan. Libertalia, 2022.

Thomas Elek

Jean Stouff. “A propos du Tombeau de Tommy, Biblioweb, 9 novembre 2021. Contient une bibliographie très succinte.

Maurice Fingercwajg
Spartaco Fontanot

Antonio Bechelloni, Les trois Fontanot, Nerone, Spartaco et Jacques, nanterriens, fils d’immigrés italiens, morts pour la France. Sté Histoire de Nanterre, Bulletin n° 28, juin 2002.

Jonas Gelduldig
Léon Goldberg
Émeric Glasz
Szlama Grzywacz

Benoît Kermoal. “Szlama Grzywacz « Mort pour la France »” sur le carnet Enklask / Enquête, 23 février 2024.

Stanislas Kubaki
Cesar Luccarini
Missak Manouchian

Jean Stouff. “Autour de Missak“, Biblioweb, 16 avril 2018, Voir la mise à jour “Panthéonisation” du 12 février 2024 qui comporte une bibliographie.

Armenak Manoukian
Marcel Rayman
Roger Rouxel
Antoine Salvadori
Salomon [Willy] Schapiro Wolf
Amadeo Usseglio-Potlatera
Wolf Wajsbrot
Robert Witchitz

Deux condamnés exécutés plus tard

Joseph Epstein

Condamné à mort par le tribunal allemand de Paris le 23 mars 1944, il a été fusillé le 11 avril 1944.

David Diamant. Combattants, héros et martyrs de la Résistance : biographies, dernières lettres, témoignages et documents. Messidor, 1984.

Pascal Convert, Joseph Epstein. Bon pour la légende. Séguier, 2007. Un film documentaire en a été tiré.

Olga Bancic

Condamnée à mort avec les 22 fusillé, mais décapitée le 10 mai 1944 à Stuttgart

Un condamné à une peine de prison

Gustav Migatulski

Seule information : poursuivi pour des attaques à main armée et non pour « terrorisme », il est remis aux autorités françaises, puis plus rien. Pas de précisions non plus sur la peine de prison. Une énigme à éclaircir.

Les autres morts pendant la guerre

Morts en opération

Simondy Axel
Edmund Delewski
Zeef Gottesman
Tuba Klesczelski
Jan Stanislas Kocik
Stefan Makalski
Maryan Matczak
Alojzy Michnikowski
Irénée Nawrocki
Mordka “Max” Rosen
Wladislaw Wlazlak
Jancu Zilberman

Morts sous la torture

Conrad Miret i Musté
Hersz Pawlowski

Fusillés par les Allemands

Mayer List
Nonnique Tuchklaper dit Henri le Plombier

Exécuté pour trahison par les FTP-MOI

Joseph Davidovitch

Morts en déportation

Aron Bacicurinschi
Liuba Bacicurinschi née Soche
Fogiel Berkovic
Menika Chilischi
Jean Goldsztejn
Philippe Kojitsky
Jean Lemberger
Frajda Lewkowicz
Chana Rajman
Tauba Rotcajg
Liuba Zilberman née Bacicurinski

Les rescapés

Revenus de déportation

Émiliano Alcon-Fernandez
Ladislas Baracski
Judas Barszczewsk dit Korman
Rajzla Beserman
Henri Krasucki
Léa Krasucki
Lazlo Ladislas Imré November
Joaquim Olaso Piera
Samuel Radzinski
Simon Rayman
Hermina Slomovits épouse November
Jacov Stambul
Karel Stefka

Autres rescapés des FTP-MOI et de la MOI

François Alonso
Francisco Béjar Toro
Robert Birenbaum

Entrtetien avec Robert Birenbaum : “À la Libération, ceux qui m’avaient traité de sale Juif m’ont applaudi”, site de France Info, 22 février 2024.

Robert Birenbaum. 16 ans, résistant. Stock, 2024

Jacques Farber
Louis Grojnowski
Mihaly Grunsperger dit Mihai Patriciu
Boris Holban

Boris Holban, Testament. Après 45 ans de silence, le chef militaire des FTP-MOI de Paris parle… Calmann-Lévy, 1989.

Émile Jakubowicz
Henry Karayan

Ses témoignages :

Jaroche Klesczelski
Raymond Kojitsky
Ignaz “Roman” Krakus
Mélinée Manouchian
Oliviero Meniccucci
Boris Milev
Charles Mitzflicker
Francesco Rodamilans
Adam (Abraham) Rayski

Adam Rayski. Nos illusions perdues. Balland, 1985.

Jacob Salomon
Arsène Tchakarian

Arsène Tchakarian. Les Francs-Tireurs de l’Affiche rouge. Messidor, 1986.

Id. Fusillés du Mont-Valérien. Comité national du souvenir des fusillés du Mont-Valérien, 1991.

Id. Les Commandos de l’Affiche Rouge. Editions du Rocher, 2012.

Haïg Tebirian
Max Tzwangue

Max Twangue. C’est ainsi que fut ma vie, juif de Ménilmontant, Résistant FTP-MOI à 17 ans, Ed. Syllepse, 2021

Diran Vosguéritchian

Diran Vosguéritchian, Hay artsagazeneri me houchére (Les mémoires d’un franc-tireur arménien), Beyrouth, Doniguian, 1974. 

Gilbert Weissberg


Citer ce billet
Jean Stouff (2024, 19 février). Les FTP-MOI : les fusillés du 21 février 1944 et les autres. Biblioweb. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vuzd

2 réflexions sur « Les FTP-MOI : les fusillés du 21 février 1944 et les autres »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.