Le calendrier républicain en bref

Brève présentation

Le calendrier républicain a été institué par la Convention le 24 novembre 1793 et remplacé par le calendrier grégorien le 1er janvier 1806. L’année y est divisée en 12 mois de 30 jours dont les noms inventés par Fabre d’Églantine renvoient à « une idéologie agricole et rurale », l’année commence à l’équinoxe d’automne (22/23 ou 24 septembre).

Les années
AN I
AN II
AN III
AN IV
AN V
AN VI
AN VII
AN VIII
AN IX
AN X
AN XI
AN XII
AN XIII
AN XIV
1792 (22 septembre) – 1793 (21 septembre)
1793 (22 septembre) – 1794 (21 septembre)
1794 (22 septembre) – 1795 (22 septembre)
1795 (23 septembre) – 1796 (21 septembre)
1796 (22 septembre) – 1797 (21 septembre)
1797 (22 septembre) – 1798 (21 septembre)
1798 (22 septembre) – 1799 (22 septembre)
1799 (23 septembre) – 1800 (22 septembre)
1800 (23 septembre) – 1801 (22 septembre)
1801 (23 septembre) – 1802 (22 septembre)
1802 (23 septembre) – 1803 (23 septembre)
1803 (24 septembre) – 1804 (22 septembre)
1804 (23 septembre) – 1805 (22 septembre)
1805 (23 septembre) – 1805 (31 septembre)
Les mois
1° mois
2° mois
3° mois
4° mois
5° mois
6° mois
7° mois
8° mois
9° mois
10° mois
11° mois
12° mois
Vendémiaire
Brumaire
Frimaire
Nivôse
Pluviôse
Ventôse
Germinal
Floréal
Prairial
Messidor
Thermidor
Fructidor
(22/23/24 septembre – 21 octobre)
(22 octobre – 20 novembre)
(21 novembre – 20 décembre)
(21 décembre – 19 janvier)
(20 janvier – 18 février)
(19 février – 20 mars)
(21/22 mars – 18/19 avril)
(20/21 avril – 19/20 mai)
(20/21 mai – 18/019 juin)
(20 juin – 19 juillet)
(20 juillet – 18 août)
(18/19 août – 16/17 sept.)
5 ou 6 jours complémentaires
de fêtes républicaines
Les jours

Les jours ordinaires des 12 mois sont désignés en fonction de leur rang dans la décade – primedi, duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi, décadi – et selon une dénomination qui fait référence aux éléments à la nature et aux outils agricoles et fait table rase des apôtres, vierges et autres martyrs.

  • Chaque quintidi se voit attribué le nom de l’animal pouvant à la même époque aider l’homme dans ses travaux (ex. : le ver à soie pour le deuxième quintidi de floréal), le nourrir de sa chair (ex. : la pintade pour le troisième quintidi de messidor), ou le charmer de son chant (ex. : le rossignol pour le premier quintidi de floréal).
  • Chaque décadi correspond à un outil agricole choisi selon les besoins du mois : la cuve, le pressoir et le tonneau sont ainsi attribués successivement aux decadis de vendémiaire, et la faux, la fourche et le chariot à ceux de prairial.
  • Les autres jours renvoient à des plantes domestiques ou sauvages.

Les jours épagomènes sont appelés sans-culottides (sansculotides) par le décret du 4 frimaire an II (24 novembre 1793). puis jours complémentaires avec le décret du 7 fructidor an III (24 août 1795). Ce sont :



Citer ce billet
Jean Stouff (2024, 21 mars). Le calendrier républicain en bref. Biblioweb. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w21k

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.