Napoléon (8) Figures ambigües et jeux d’ombres

En complément de ma chronique sur les caricatures de Napoléon, je voudrais m’intéresser ici à ces images si particulières que sont les figures ambigües.  Mais en fait, le site Figures ambigües consacre déjà un long article à cette question. Que puis-je y ajouter ? Simplement qu’il ne faut pas se limiter à ce seul texte, mais explorer ce site où vous trouverez d »autres images de Buonaparte ici et .

Une bonne part les images présentées sont des allusions postérieures à la chute de Napoléon. On se situe dans le souvenir, le regret et aussi dans l’opposition aux Bourbons. C’est notamment le cas des pions séditieux dont l’ombre présente la silhouette de l’empereur. Les cannes napoléoniennes dont les pommeaux ont la même particularité font l’objet de plusieurs articles sur le site du Centre de recherche sur la canne et le bâton :

Jeux d’ombres des-pommeaux de cannes… politiques

Napoléon révélé par une pomme de canne

Quand la police cherchait des cannes napoleoniennes

Vous trouverez plusieurs exemples de ces deux types d’objets dans la collection François Binétruy.

Nous passons de la caricature au culte napoléonien tel qu’il s’est transformé dans la clandestinité sous la Restauration, culte qui est lui-même un avatar du culte impérial mis en place à partir de 1804 et auquel je m’intéresserai prochainement.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.