Du noble jeu d’échecs : webo-bibliographie et bibliothèque en ligne

Pour l’anniversaire de mes onze ans, mes parents m’avaient offert un jeu d’échecs. Ce jour-là, il pleuvait. Je me suis plongé dans les diagrammes explicatifs de l’initiation au jeu. A la fin de l’après-midi, j’avais terminé. Mais si les règles sont simples,  leur application, comme celles des dames – et en cela, je ne suis pas d’accord avec Edgard Poe -, est redoutablement difficile.

C’est avec ma mère que j’ai joué le plus par la suite. Je lui dédie cette chronique.

Sites sur le jeu d’échecs

ABC Echecs pour le plaisir de jouer

Le Café de la Régence

Chess Collector International France – CCIFrance

Héritage des échecs français

iEchecs, l’univers des échecs

Le Jeu d’échecs (BNF)

Portail : Echecs (Wikipédia)

Vidéos

Chaines YouTube francophones
  • Blitzstream : chaine sur le jeu d’échecs présentée par Kevin Bordi et Fabien Libiszewski (actualité, parties en lignes, parties pédagogiques)

Une partie de la sélection ci-dessus est extraite du site Les jeux abstraits.

Histoire des échecs

Champions

Méthodes

Orientations bibliographiques

Bibliographies et collections éditoriales
Présentation de quelques ouvrages

Textes en ligne

Anthologie
Citations
Livres numérisés en ligne
  • Stein. Manuel de l’amateur du jeu des échecs, avec un poème par Carats., une notice par Jaucourt. les règles, etc. 1 volume. 34 figures. 5 fr. »
  • Une société d’amateurs. Traité théorique et pratique du jeu des échecs, 3′ édition. 4 fr. 50
  • Stamma. Le jeu des échecs, selon la méthode de Phillipe Stamma, in-12, 103 planches. 5 fr. »
Revues

Le Palmède et sa filiation

Le Palamède  : revue mensuelle des échecs.

(1836)-(1847)

Présentation de la revue

Gallica Google
T. 1 (1836) oui
T. 2 (1837) oui
T. 3  (1838) oui
T. 4 (1839)
2e série. T. 1  (1841/42) oui oui
2e S. T. 2  (1842)
2e S. T. 3  (1843)
2e S. T. 4  (1844)
2e S. T. 5  (1845) oui
2e S. T. 6  (1846) oui oui
2e S. T. 7  (1847) oui oui

Remplacé par :

La Régence : journal des échecs et autres jeux.

(1849)-(1851) ; (1856-1857) ; (1860)

Présentation de la revue en 1849 et en 1856

Gallica Google
1ère année (1849) oui
2e année (1850)  oui
3e année (1851) oui
2e S. 1ère année (1856) oui
2e S. 2e année n° 1 (1857) oui
3e S. 1ère année (1860)

Remplacé par :

La Nouvelle Régence : revue spéciale des échecs.

(1861)-(1864)

Google
2e année (1861)
3″ année (1862) oui
4e année (1863)
5e année (1864)

Remplacé par :

Le Palamède français : revue des échecs et des autres jeux de combinaison.

N° 1 (septembre 1864)-n° 15 (novembre 1865) [?]

Le Sphinx

1re année, vol. 1, n° 1 (15 avril 1865)-vol. 2, n° 18 (15 décembre 1867)

La Stratégie : journal d’échecs

(1867)-(1940)

Présentation de la revue

Le Courrier des échecs

Echecs et culture

Le Café de la Régence : lieu de l’histoire échiquéenne

Qu’il fasse beau, qu’il fasse laid, c’est mon habitude d’aller sur les cinq heures du soir me promener au Palais-Royal. C’est moi qu’on voit toujours seul, rêvant sur le banc d’Argenson. Je m’entretiens avec moi-même de politique, d’amour, de goût ou de philosophie ; j’abandonne mon esprit à tout son libertinage ; je le laisse maître de suivre la première idée sage ou folle qui se présente, comme on voit, dans l’allée de Foi, nos jeunes dissolus marcher sur les pas d’une courtisane à l’air éventé, au visage riant, à l’œil vif, au nez retroussé, quitter celle-ci pour une autre, les attaquant toutes et ne s’attachant à aucune. Mes pensées ce sont mes catins.

Si le temps est trop froid ou trop pluvieux, je me réfugie au café de la Régence. Là, je m’amuse à voir jouer aux échecs. Paris est l’endroit du monde, et le café de la Régence est l’endroit de Paris où l’on joue le mieux à ce jeu ; c’est chez Rey que font assaut le Légal profond, Philidor le subtil, le solide Mayot ; qu’on voit les coups les plus surprenants et qu’on entend les plus mauvais propos ; car si l’on peut être homme d’esprit et grand joueur d’échecs comme Légal, on peut être aussi un grand joueur d’échecs et un sot comme Foubert et Mayot.

Denis Diderot, Le Neveu de Rameau.

Voir le site dédié au Café de la Régence.

Tableau de Louis-Léopold Boilly

Echecs et mort

Chevalier jouant aux échecs avec la mort, fresque de l’église de Täby, Suède

Chevalier jouant aux échecs avec la mort dans le film Le Septième Sceau d’Ingmar Bergman

Les échecs dans la peinture

Yves Marek. Art, échecs et mat. Imprimerie nationale, 2008.

Lubin Baugin (ca 1610-1663). Nature morte à l’échiquier

Les échecs au cinéma
Les échecs en littérature

Voir les pages consacrées à ce thème sur ABC échecs ou Chess Notes.

Stefan Zweig. Le joueur d’échecs

Arturo Pérez-Reverte. Le Tableau du maitre flamand

Echecs et valeurs

Ivan Gros, « L’imaginaire du jeu d’échecs en France au XIXe siècle, ou la conversion intellectuelle du guerrier », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 40, 2010, p. 131-146.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.