Tous les articles par Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

Rechercher de documentation sur le cinéma, et plus particulièrement sur les films

Je voudrais vous donner quelques pistes pour rechercher des ouvrages sur les films. Pour cela, je partirai de ma propre expérience, non pas en tant que bibliothécaire, car les livres sur ce sujets manquent cruellement dans les bibliothèques juridiques, mais plutôt comme amateur de film, le terme de cinéphile étant exagéré dans mon cas, même si, depuis ma jeunesse aixoise, j’ai toujours eu un certain goût pour la fréquentation des salles de cinéma. Cela n’est pas vraiment surprenant, ma ville d’origine étant, après Paris, celle où cette activité culturelle est la plus importante en France. Plus tard, lorsque j’ai habité un peu longuement dans notre bonne capitale, je ne manquais pas de fréquenter les cinémas de la rue des Écoles et de la rue Champollion, ou encore à L’Épée de bois, rue Mouffetard. Ah ! la rétrospective sur le cinéma anglais de l’immédiat après-guerre : L’Homme au complet blanc et Noblesse oblige avec Alec Guinness ! Et que dire de celle consacrée à Eisenstein où j’ai découvert Alexandre Nievski et Ivan le Terrible.

Continuer la lecture de Rechercher de documentation sur le cinéma, et plus particulièrement sur les films

Une bibliothèque populaire modèle

Vous trouverez ci-dessous une satire de Louis Leroy parue dans Le Charivari du 5 août 1867. J’y ai ajouté des liens vers les versions numérisés des livres supposés subversifs qui y sont évoqués. J’y reviendrais peut-être plus longuement dans d’autres chroniques. De toute façon, une analyse de cette satire et de quelques autres textes du Charivari en faveur de la liberté de la lecture a été publiée par Agnès Sandras dans Bibliothèques populaires, carnet fort intéressant dédié à l’histoire des bibliothèques et de la lecture populaires…

__________________________________________________

Continuer la lecture de Une bibliothèque populaire modèle

Dada et Surréalisme : un peu de documentation en ligne

Voici un peu de documentation sur Dada, le Surréalisme et ce qui gravite autour. Des mises à jours seront faites régulièrement.

Bibliographies

Sur Wikipédia.

Sur le site de l’académie de Clermont.

Sur le site des cours de l’université de Paris I.

Sur le site Dadart.

Continuer la lecture de Dada et Surréalisme : un peu de documentation en ligne

Qu’est-ce que la vérité ? La poursuite d’une illusion : l’univers est un rêve et notre vie aussi…

La vidéo ci-dessus est un extrait de My Dinner with Andre, un film américain réalisé par Louis Malle. Comme vous le verrez, elle a tout d’un délire complotiste qui contient en germe Matrix et les X-Files. Depuis la Mâyâ hindouiste et le démiurge trompeur du gnosticisme, l’idée que la vérité nous échappe a parcouru le monde et les époques.

Continuer la lecture de Qu’est-ce que la vérité ? La poursuite d’une illusion : l’univers est un rêve et notre vie aussi…

Fantasmagoriana, ses sources et son influence

Brève présentation de Fantasmagoriana

Lors de l’été pourri de 1816, un groupe de jeunes Anglais réfugiés près du lac Léman tue le temps en lisant les histoires fantastiques L’un d’eux, le poète Lord Byron, suggère chacun écrive une nouvelle de ce genre. Deux seulement vont rédiger des récits qui seront publiés : Le Vampire, un court récit de John Polidori, et surtout Frankenstein ou le Prométhée moderne par Mary Shelley.

Cette histoire est généralement bien connue. Je voudrais ici vous présenter brièvement l’ouvrage dont ces jeunes gens étaient tout imprégnés quand ils se sont lancés dans ce concours d’écriture.

Continuer la lecture de Fantasmagoriana, ses sources et son influence

Un site de référence sur la Commune de Paris

Comme d’habitude en cherchant tout autre chose, j’ai découvert le blog consacré à la Commune de Paris par Michèle Audin, laquelle est par ailleurs mathématicienne et membre de l’Oulipo. C’est dire si c’est quelqu’un d’intéressant.

Et son blog l’est aussi, intéressant. Alors je vous conseille d’y faire un tour. Vous y trouverez maintes informations sur cette courte période insurrectionnelle qui a marquée à jamais notre histoire et notre imaginaire collectif.

Continuer la lecture de Un site de référence sur la Commune de Paris

Dystopies : les lendemains qui déchantent

Contre-utopie, anti-utopie et dystopie sont des mots qui, bien que parfois synonymes, ne désignent pas toujours la même chose. Il sera traité ici des dystopies comme des inverses des utopies. Les utopies délivrent la description d’une société ordonnée, rationnelle et donc enviable alors que les dystopies racontent un système cauchemardesque pour les populations qui y vivent. Autre élément, les utopies proposent de régénérer les populations grâce à des valeurs comme l’égalité ou la solidarité alors que les dystopies développent une société atomisée et dont les valeurs morales disparaissent. Au niveau de la structure du récit, les utopies classiques comme celle d’Etienne Cabet se structurent autour du récit de voyage qui analyse un système et des coutumes dans leur généralité d’un point de vue extérieur qui est celui de l’explorateur qui raconte son aventure. Les dystopies, quant à elles, concentrent le récit sur la vision d’un seul personnage principal qui est un habitant qui a toujours vécu dans la dystopie ou vécu déjà plusieurs années dedans.

Il s’agit ici d’une biblio-webographie et non d’une étude sur les dystopies, pour laquelle je ne me sens pas qualifié. Des mises à jour seront faites plus ou moins régulièrement.

Continuer la lecture de Dystopies : les lendemains qui déchantent

Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde et d’ailleurs : biblio-webographie

Les ex-voto de Notre-Dame de la Garde à Marseille

L’idée de cette biblio-webographie m’est venue en parcourant Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde, un livre de Félix Reynaud paru à Marseille aux éditions La Thune en 1996. Dans cet ouvrage qui précède deux autres volumes sur les ex-voto consacrés à la vie quotidienne et à la vie publique, l’auteur étudie 135 ex-voto se rapportant à la mer (peintures de naufrages et portraits de bateaux ; maquettes de navires ; plaques de marbre…) déposés de 1810 à 1988 à la « Bonne Mère ». A la description et au texte de l’ex-voto s’ajoute un compte-rendu détaillé des circonstances de son élaboration. Très intéressant pour l’historien, mais aussi pour l’écrivain en quête d’inspiration…

Continuer la lecture de Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde et d’ailleurs : biblio-webographie

Joaquín Sorolla, lumières espagnoles

J’ai déjà évoqué par deux fois des expositions de l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence, celles sur les collections des princes de Lichtenstein et les grands maîtres de l’estampe japonaise. Ce centre d’art fort actif vous propose jusqu’au 1er novembre un bel échantillon de l’œuvre de Joaquín Sorolla, peintre espagnol majeur de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Continuer la lecture de Joaquín Sorolla, lumières espagnoles

Deux cents ans d’utopies parisiennes

Au hasard de mes divagations sur la toile, j’ai découvert un intéressant article de Laurent Portes sur le blog de Gallica : « Paris vu par les utopistes du XIXe siècle ». Cela m’a incité à chercher un peu sur ce thème, collectant au passage

  • Paris Utopie, réédition du livre Paris des utopies publié en 1970 par Yvan Christ
  • Paris au XXe siècle, roman de Jules Verne refusé par l’éditeur Hetzel en 1860 et finalement été publié… en 1994 avec des illustrations de Schuiten

…. en attendant d’autres merveilles !