Tous les articles par Jean Stouff

Bibliothécaire à la BU des Deux Lions (Tours). Ancien étudiant d'histoire.

Catéchismes politiques

Les catéchismes politiques commencent à paraître sous la Révolution française avec les premiers catéchismes républicains. Il s’agissait d’éduquer les nouveaux citoyens, et cela avait beaucoup à voir avec l’instruction civique. Par la suite, les autres obédiences politiques feront aussi paraître les leurs, notamment à l’occasion d’élections…

Liste en chantier…

Continuer la lecture de Catéchismes politiques

Le chapitre perdu de Guerre et Paix

Le manuscrit du chapitre perdu de Guerre et Paix a été retrouvé récemment dans les archives de la famille Tolstoï. Ce chapitre, qui avait été supprimé au dernier moment par l’auteur avant la publication originale en 1869, offre un aperçu fascinant de la façon dont Tolstoï développait son intrigue complexe et ses personnages emblématiques.

Le chapitre perdu se situe à la fin du livre premier, après la bataille de Schöngraben. Tandis que Pierre Bezoukhov se remet de ses blessures, il se lie d’amitié avec un soldat de l’armée autrichienne capturé par les Russes. Ce soldat, nommé Franz, se révèle être un homme instruit et plein de sagesse, et les longues discussions entre Franz et Pierre deviennent le point central de ce chapitre perdu.

Dans leurs discussions, les deux hommes discutent de nombreux sujets, allant de la philosophie à la politique, et ils remettent en question les fondements des sociétés dans lesquelles ils vivent. Franz, qui a grandi dans une famille noble déchue, exprime un sentiment de dégoût envers la classe dirigeante et la guerre qui semble si dépourvue de sens.

Pierre, de son côté, se confronte à ses propres convictions, notamment en ce qui concerne sa place dans la société russe. Il commence à ressentir le besoin de s’engager activement pour rendre le monde meilleur. Cette conversation avec Franz marque donc un tournant décisif dans le développement du personnage de Pierre, qui devient désormais un fervent défenseur de la paix et un critique acerbe des injustices de son temps.

Malgré la richesse des idées exposées dans ce chapitre perdu, Tolstoï a finalement décidé de le supprimer de l’œuvre finale. On peut supposer que cette décision était motivée par le souci de ne pas alourdir l’histoire principale, qui est déjà dense et complexe. Néanmoins, la redécouverte de ce chapitre offre aux lecteurs contemporains une nouvelle perspective sur les thèmes fondamentaux de Guerre et Paix.

Dans l’ensemble, ce chapitre perdu de Guerre et Paix nous permet de mieux comprendre l’évolution des idées et des personnages de Tolstoï. Il enrichit notre expérience de lecture en nous donnant un aperçu plus complet de l’univers complexe de cette œuvre majeure de la littérature russe.

Sources du document

L’euthanasie et autres régulations démographiques dans les œuvres de science-fiction

Vu le bel avenir qui nous attend (effondrement écologique, guerre atomique, dégradations des conditions sanitaires et sociales), j’évoquais dernièrement devant des collègues la perspective peu réjouissante que soit voté d’ici quelques années une loi sur l’euthanasie obligatoire des plus de ** ans. Comme chacun se récriait sur le fait qu’une telle abomination puisse advenir dans nos irréprochables démocraties, je rappelais que bien des auteurs de SF, qui ont souvent une longueur d’avance sur les sociétés dont ils ne font qu’accentuer les tendances, ont évoqué cette éventualité et quelques autres d’une inspiration proche. En voici quelques exemples.

Continuer la lecture de L’euthanasie et autres régulations démographiques dans les œuvres de science-fiction

Le calendrier républicain en bref

Brève présentation

Le calendrier républicain a été institué par la Convention le 24 novembre 1793 et remplacé par le calendrier grégorien le 1er janvier 1806. L’année y est divisée en 12 mois de 30 jours dont les noms inventés par Fabre d’Églantine renvoient à « une idéologie agricole et rurale », l’année commence à l’équinoxe d’automne (22/23 ou 24 septembre).

Les années
AN I
AN II
AN III
AN IV
AN V
AN VI
AN VII
AN VIII
AN IX
AN X
AN XI
AN XII
AN XIII
AN XIV
1792 (22 septembre) – 1793 (21 septembre)
1793 (22 septembre) – 1794 (21 septembre)
1794 (22 septembre) – 1795 (22 septembre)
1795 (23 septembre) – 1796 (21 septembre)
1796 (22 septembre) – 1797 (21 septembre)
1797 (22 septembre) – 1798 (21 septembre)
1798 (22 septembre) – 1799 (22 septembre)
1799 (23 septembre) – 1800 (22 septembre)
1800 (23 septembre) – 1801 (22 septembre)
1801 (23 septembre) – 1802 (22 septembre)
1802 (23 septembre) – 1803 (23 septembre)
1803 (24 septembre) – 1804 (22 septembre)
1804 (23 septembre) – 1805 (22 septembre)
1805 (23 septembre) – 1805 (31 septembre)
Continuer la lecture de Le calendrier républicain en bref

Atlas IGN des cartes de l’anthropocène

Dans un contexte de bouleversements écologiques majeurs, l’IGN s’est engagé en 2021 à développer une capacité d’observation en continu du territoire en appui aux politiques publiques. Sous le titre Cartographier l’anthropocène, a publié un atlas des cartes de l’anthropocène qui se présente comme une « invitation à changer d’échelle pour pouvoir agir ». Ce devrait être une publication annuelle. Deux éditions sont disponibles en ligne.

Continuer la lecture de Atlas IGN des cartes de l’anthropocène

Autour du Traité de l’absence par Charles Demolombe

Traité de l’absence par Charles Demolombe

Le Traité de l”absence constitue le deuxième tome du Cours de code civil de Charles Demolombe, une série de 31 volumes dont les éditions successives sont parues entre 1845 et 1882. Ce tome porte sur le Titre IV du Livre I du Code civil qui traite des absents, comme c’est encore le cas aujourd’hui. C’est un volume de 518 pages que l’auteur consacre à cette question.

Le thème recoupe ceux de la présomption de décès et des personnes disparues, ainsi que que cela apparaît dans le début de l’ouvrage :

1 – Une personne a cessé de paraître au lieu de son domicile ou de sa résidence sans qu’on sache ce qu’elle est devenue. Nul ne peut donner de ses nouvelles. Existe-t-elle toujours ? Est-décédée ? on l’ignore. Sa vie n’est pas prouvée; sa mort, pas davantage.
Telle est la situation prévue et régie par notre titre. [Lire la suite]

> SUDOC -|- Tours

Continuer la lecture de Autour du Traité de l’absence par Charles Demolombe

Le groupe Manouchian et la poésie

Alors que Missak Manouchian vient d’entrer au Panthéon et le Printemps des poètes va bientôt débuter, voyons un peu les liens de la poésie avec Missak Manouchian et son groupe de résistants.

Les poèmes de Missak Manouchian

Présentation sur le site de l’éditeur

Missak Manouchian. Ivre d’un grand rêve de liberté, poésies, traduction de Stéphane Cermakian, préface d’André Manoukian, introduction de Didier Daeninckx, collection dirigée par Alain Mabanckou. Paris : Points, 2024.

Continuer la lecture de Le groupe Manouchian et la poésie

Autours du Code civil (3) Études et éditions fac-simile

Pour compléter les deux autres chroniques autour du Code civil, voici quelques références bibliographiques concernant son histoire et son influence.

  • Les titres en gras sont présents dans les collections de la BU des Deux Lions.
  • Un lien “SUDOC” pointe vers la notice bibliographique dans le SUDOC et les localisations dans les bibliothèques universitaires de France
  • Un lien “Tours” pointe vers la notice bibliographique dans le catalogue de l’université de Tours et la localisation de l’ouvrage à la BU des Deux Lions ou dans une autre bibliothèque de l’université de Tours.
Continuer la lecture de Autours du Code civil (3) Études et éditions fac-simile

Autour du Code civil (2) Traités, cours et commentaires du XIXe siècle

Au cours du XIXe siècle, le Code civil a été peu modifié. Constitution civile de la France, il est la référence des professeurs de droit civil qui utilisent son ordre rigoureux dans leurs enseignement et leurs publications qui prennent alors la forme de commentaires du Code Napoléon (cf. Charles Toullier, Théodore Trolong, Charles Demolombe), quand ce ne sont pas des catéchismes par questions et réponses (cf. Prosper Rambaud).

Continuer la lecture de Autour du Code civil (2) Traités, cours et commentaires du XIXe siècle