Archives de catégorie : Thèmes

Voyage au Mont Sinaï par Louis de Tesson

J’ai sous les yeux un exemplaire de la deuxième édition du Voyage au Mont Sinaï publiée par Louis de Tesson en 1846 chez Alfred Mame à Tours, dans la collection Bibliothèque des écoles chrétiennes.

Né à La Mancellière dans la Manche en 1805, Louis de Tesson fut ordonnateur du Bureau de bienfaisance d’Avranches et membre de la Société archéologique de cette même ville où il mourut en 1889. Au premier abord, cet auteur de contes édifiants semble ne pas avoir quitté son département d’origine. Il fit pourtant au moins un voyage en Orient, plus précisément en Egypte où il séjourna quelques mois. Ce fut en cette occasion qu’il se rendit au Mont Sinaï.

La date du voyage n’est pas précisée dans l’ouvrage. Sans doute était-ce sans peu avant 1843, année où Louis de Tesson publia chez J.-B. Huart à Dinan ses Réflexions et croquis chemin faisant : voyage au Mont-Sinaï. Ce livre est la préfiguration de l’ouvrage publié chez Alfred Mame, de 1844 à sa onzième édition en 1884.

Continuer la lecture de Voyage au Mont Sinaï par Louis de Tesson

Deux gravures d’après Jenny Berger-Desoras

Je voudrais vous présenter ici deux autres gravures, cette fois d’après Jenny Berger-Desoras. Tout comme les gravures abolitionnistes d’après George Morland que je vous ai présentées en janvier dernier, elles me sont chères, même si les exemplaires auxquels je pense ne sont pas en couleur, au contraire de ceux que j’ai pu trouver en ligne. Les deux tableaux dont elles sont inspirées figuraient en 1817 (qu’en est-il aujourd’hui ?) dans les collections du musées de la ville de Lille.

Comme vous le verrez, les sujets sont plus légers que pour les gravures faites d’après Georges Morand ou Pierre-Alexandre Wille, sans aller jusqu’à friser l’érotisme coquin du Réfractaire amoureux. Autant de gravures que j’ai connu grâce aux collections familiales…

Continuer la lecture de Deux gravures d’après Jenny Berger-Desoras

Et s’ils appuyaient sur le bouton ?

En ces temps riants où la guerre nucléaire revient sur le devant de la scène, non plus comme fiction, mais comme hypothèse plausible, je me souviens de mon enfance, de mon adolescence et de mon entrée dans l’âge adulte. En ces années-là, les deux superpuissances déployaient leur arsenal atomique de part et d’autre du rideau de fer et bien des jeunes de mon âge n’imaginaient pour avenir qu’une terre irradiée avec des survivants à l’abri dans de grandes métropoles souterraines….

Oui, c’était ça, notre imaginaire, enfin tout au moins celui de la catégorie de jeunes dont je faisais partie : vaguement pacifistes et écologistes d’une part, nourris de SF de l’autre avec en plus, il faut bien le dire, une bonne dose d’anti-américanisme dont je n’ai jamais vraiment réussi à me défaire. Mais je digresse…

Continuer la lecture de Et s’ils appuyaient sur le bouton ?

Les entretiens Images Cité ou comment penser l’urbain par l’image

Sur la chaîne Youtube de la Cité de l’architecture et du patrimoine, j’ai trouvé une liste dédiée aux entretiens Images Cité qui se déroulent depuis près de 10 ans autour du lien de la ville et des images photographiques et cinématographiques.

Autre accès aux vidéos : CAP | SUDOC

Des préoccupations recoupant celles du collectif Penser l’urbain par l’image qui a fait l’objet de l’entretien 19 janvier 2022.

L’urbain par l’image
Continuer la lecture de Les entretiens Images Cité ou comment penser l’urbain par l’image

L’Atlas des régions naturelles d’Eric Tabuchi et Nelly Monnier

Au moment d’entreprendre ce travail, cela faisait déjà un moment que nous nous demandions comment documenter l’architecture vernaculaire française et, plus largement, comment représenter un territoire dans toutes ses nuances. 

C’est en cherchant quel outil utiliser, car il fallait d’abord définir une trame, une échelle de représentation, que nous avons découvert sur internet la carte des régions naturelles. Bien qu’inutilisable car dépourvue de tout repère, celle-ci a attiré notre attention. 

En approfondissant, nous nous sommes procurés les deux tomes du Guide des Pays de France de Frédéric Ziegerman (éd. Fayard) qui contenaient des cartes détaillées. Très vite nous avons commencé le récolement puis la superposition de ces documents à nos cartes routières pour aboutir à ce qui allait devenir notre géographie de référence.

A la bibliothèque où je travaille, un lecteur nous a signalé l’Atlas des régions naturelles, un site réalisé par Eric Tabuchi et Nelly Monnier. Bien que le premier ait étudié la sociologie, les deux photographes ne prétendent pas avoir une quelconque autorité scientifique. Pourtant leur travail n’en constitue pas moins une remarquable ressource en ligne pour qui cherche des photographies sur les paysages et l’architecture vernaculaire des différentes “régions naturelles” ou “pays traditionnels” de France. Les géographes, sociologues et autres chercheurs en sciences sociales, mais aussi les architectes et spécialistes d’histoire de l’art, auraient tord de l’ignorer. Enfin, c’est mon opinion…

Continuer la lecture de L’Atlas des régions naturelles d’Eric Tabuchi et Nelly Monnier

Les polices de caractères typographiques et leurs classifications nous incitent au voyage dans le temps et l’espace

Nous devrions considérer la diversité typographique comme la conséquence de la créativité humaine.

Devise de l’ABC typographie.

Dans un article de la rubrique Typote Time de Musée de l’imprimerie, Fernande Nicaise nous propose une invitation au voyage… typographique. Il s’agit d’un texte quasi-oulipien, puisque nous y trouvons 36 polices ou familles de caractères citées avec en plus 12 expressions du langage typographique…

C’est un voyage tout autant dans l’espace que dans le temps – je pense notamment aux polices placées sous le patronage de l’Égypte antique, qui donne son nom à une des famille de la classification de Thibaudeau ou de la Mésopotamie… – dont les étapes sont tantôt à une police isolée, tantôt à toute une famille de caractères. J’ai voulu voir à quoi ressemblent les polices citées dans l’article et, chemin faisant, j’en ai trouvé quelques autres. Dans le “calligramme” ci-dessous, les premières sont en italique, les secondes en romain.

Continuer la lecture de Les polices de caractères typographiques et leurs classifications nous incitent au voyage dans le temps et l’espace

Coquilles et autres erreurs typographiques

Mais toutes les erreurs typographiques ne sont pas des coquilles. Elles sont multiples, diverses. Citons le bourdon ; le doublon ; l’addition/suppression ; l’interversion ; la transposition ; l’ânerie ; la facétie ; le mastic ou la lézarde.

Fernande Nicaise

Suite à un message d’un ami portant à ma connaissance un article de Fernande Nicaise, j’ai rassemblé ci-dessous un peu de documentation sur les coquilles et autres erreurs typographiques.

L’héritage photographique de la famille Ely à l’origine d’un fabuleux projet de musée aixois de la photographie en Provence

Le studio Ely est une institution culturelle historique d’Aix-en-Provence, ma ville d’origine. Pensez donc, quatre générations de photographes qui se sont succédé depuis 1888 ! Cela vous donne une collection de 2 millions de clichés, soit 80 fois la hauteur de la montagne Sainte-Victoire si on les mettait bout à bout !

Situé passage Agard, le local historique est menacé, car une opération immobilière de grande envergure doit prochainement toucher cette curieuse rue piétonne reliant le cours Mirabeau à la place de Verdun à travers l’ancien couvent des Carmes. Pour préserver la collection Ely, CEPPIA (Collectif Ely Patrimone Photographique Iconographique Aix-en-Provence) a monté un projet pour faire partager au plus grand nombre ce patrimoine photographique et mémoriel rare en créant un musée.

Pour vous faire une idées des collections, le site vous en présente un petit échantillon par thèmes.

Cours MirabeauEauÉcrivainsÉducationFaits divers

Femmes à travers le siècleFêtes et traditionsGuerres

JusticeMontagne Sainte VictoireMusiquePeintres

Rues d’AixSportsTransports

Voilà un projet enthousiasmant que je pense soutenir. Et vous ?

La loi mise en vers

Dans un article d’Alain Moreau, “Versifier la loi !”, paru en avril 2012 dans Le Gnomon. Revue internationale d’histoire du notariat n° 171, il est question des ouvrages suivants dont j’ai pu trouver des versions numérisées en ligne. Alors, si ça vous intéresse..

Edme-Hilaire Garnier-Deschênes

La Coutume de Paris mise en vers, avec le texte à côté. Paris : Sangrain, 1768.

Joseph-Henri Flacon Rochelle (1781-1834)

Code civil des français , mis en vers, avec le texte en regard. Paris : Théodore Le Clerc jeune, 1805.

Benoît-Michel Decomberousse (1754-1841)

Code Napoléon , mis en vers français, par D***, ex-législateur. Paris : Clament frères, 1811.

Amédée Pons-Euzière

Code civil en vers français. Lyon : A. Storck ; Paris : A. Chérié, 1882.

Le matin de Sarajevo et autres bandes dessinées sur le fameux attentat

J’ai vu dernièrement, dans ma librairie spécialisée préférée, une bande dessinée nouvellement parue chez Glénat et intitulée Le matin de Sarajevo. Ce roman graphique de 128 pages retrace l’histoire calamiteuses de conspirateurs inexpérimentés dont la réussite finale liée à une suite de hasards improbables aboutit à la Première Guerre mondiale. Car c’est bien de l’attentat de Sarajevo dont il s’agit ici, l’assassinat de François-Ferdinand, archiduc d’Autriche, neveu de de l’empereur François-Joseph et héritier de la double monarchie austro-hongroise.

Continuer la lecture de Le matin de Sarajevo et autres bandes dessinées sur le fameux attentat