Archives de catégorie : Histoire et géographie

Une bibliothèque populaire modèle

Vous trouverez ci-dessous une satire de Louis Leroy parue dans Le Charivari du 5 août 1867. J’y ai ajouté des liens vers les versions numérisés des livres supposés subversifs qui y sont évoqués. J’y reviendrais peut-être plus longuement dans d’autres chroniques. De toute façon, une analyse de cette satire et de quelques autres textes du Charivari en faveur de la liberté de la lecture a été publiée par Agnès Sandras dans Bibliothèques populaires, carnet fort intéressant dédié à l’histoire des bibliothèques et de la lecture populaires…

__________________________________________________

Continuer la lecture de Une bibliothèque populaire modèle

Un site de référence sur la Commune de Paris

Comme d’habitude en cherchant tout autre chose, j’ai découvert le blog consacré à la Commune de Paris par Michèle Audin, laquelle est par ailleurs mathématicienne et membre de l’Oulipo. C’est dire si c’est quelqu’un d’intéressant.

Et son blog l’est aussi, intéressant. Alors je vous conseille d’y faire un tour. Vous y trouverez maintes informations sur cette courte période insurrectionnelle qui a marquée à jamais notre histoire et notre imaginaire collectif.

Continuer la lecture de Un site de référence sur la Commune de Paris

Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde et d’ailleurs : biblio-webographie

Les ex-voto de Notre-Dame de la Garde à Marseille

L’idée de cette biblio-webographie m’est venue en parcourant Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde, un livre de Félix Reynaud paru à Marseille aux éditions La Thune en 1996. Dans cet ouvrage qui précède deux autres volumes sur les ex-voto consacrés à la vie quotidienne et à la vie publique, l’auteur étudie 135 ex-voto se rapportant à la mer (peintures de naufrages et portraits de bateaux ; maquettes de navires ; plaques de marbre…) déposés de 1810 à 1988 à la « Bonne Mère ». A la description et au texte de l’ex-voto s’ajoute un compte-rendu détaillé des circonstances de son élaboration. Très intéressant pour l’historien, mais aussi pour l’écrivain en quête d’inspiration…

Continuer la lecture de Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde et d’ailleurs : biblio-webographie

Deux cents ans d’utopies parisiennes

Au hasard de mes divagations sur la toile, j’ai découvert un intéressant article de Laurent Portes sur le blog de Gallica : « Paris vu par les utopistes du XIXe siècle ». Cela m’a incité à chercher un peu sur ce thème, collectant au passage

  • Paris Utopie, réédition du livre Paris des utopies publié en 1970 par Yvan Christ
  • Paris au XXe siècle, roman de Jules Verne refusé par l’éditeur Hetzel en 1860 et finalement été publié… en 1994 avec des illustrations de Schuiten

…. en attendant d’autres merveilles !

Dictionnaires biographiques d’artistes (peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs…)

Répertoires biographiques d’artistes : ce mémo de la BnF propose des pistes de recherche permettant de trouver des informations sur un artiste, qu’il soit mort ou vivant, français ou étranger, quelle que soit la discipline qu’il ait pratiquée (beaux-arts, arts décoratifs et arts appliqués).

Liste de dictionnaires biographiques artistiques sur Wikipédia

Dictionnaire Bénézit ou Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays : principal dictionnaire biographique d’artistes en français, il recense environ 170 000 artistes du monde entier de l’Antiquité à nos jours. La premère édition de 1911, est accessible en ligne sous forme de deux réimpressions numérisées :

  • Réimpression datée de 1939 de la première édition

Dictionnaire biographique des pensionnaire de l’Académie de France à Rome

Dictionnaire des peintres belges : une des nombreuses bases de données de l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) présentes sur BALaT

Hàm Nghi (1871-1944) : empereur en exil, artiste à Alger

En cherchant tout autre choses – et vive la sérendipité ! – j’ai trouvé sur le site de la Société de législation comparée l’annonce d’une conférence qui s’est tenue le 27 février dernier sur Hàm Nghi, éphémère empereur d’Annam qui passa la plus grande partie de sa vie en exil à Alger et y devint un artiste renommé. J’ai rassemblé ci-dessous un peu de documentation.

Continuer la lecture de Hàm Nghi (1871-1944) : empereur en exil, artiste à Alger

Kouang-Tchéou-Wan (Guangzhouwan 廣州灣), une colonie française en Chine

En reprenant le Livres hebdo du 13 mars dernier après deux mois de confinement, j’ai repéré un ouvrage d’Antoine Vanière paru aux Indes savantes, Kouang Tchéou-Wan, colonie clandestine : un territoire à bail français en Chine du Sud (1898-1946).

Voici le résumé de l’ouvrage par l’éditeur (j’ai juste ajouté des liens dans le corps du texte) et vous trouverez plus loin un peu de documentation sur cet héritage des traités inégaux imposés à la Chine.

Continuer la lecture de Kouang-Tchéou-Wan (Guangzhouwan 廣州灣), une colonie française en Chine

Le temps des ouvriers

Je voudrais vous recommander chaleureusement Le temps des ouvriers, un fabuleux documentaire de Stan Neumann sur l’histoire du monde ouvrier européen du début du XVIIIe siècle à nos jours récemment diffusé sur Arte. Vous trouverez ci-dessous les références de ses quatre parties.

Le Temps de l’usine (1700-1820)

Le Temps des barricades (1820-1890)

Le Temps à la chaîne (1880-1935)

Le Temps de la destruction (de 1936 à nos jours)

Le parisianisme, voilà l’ennemi

Comme je l’écrivais dans une précédente chronique, les accents régionaux sont issus de langues régionales disparues ou en voie de disparition pour des raisons tant politiques (jacobinisme) que sociales (parisianisme). Cependant, dans ce couple mortifère, le parisianisme est de loin le plus insidieux et le plus dangereux, car il gangrène l’esprit de bien des Français, Parisiens ou non, s’étendant ainsi à tous les domaines de la vie sociale, alors que le jacobinisme ne repose que sur des décisions et des institutions politiques.

Continuer la lecture de Le parisianisme, voilà l’ennemi

Un dictionnaire bibliographique de socialistes espagnols

En cette période de confinement, je m’occupe entre autre avec du catalogage en ligne. En cherchant à identifier un auteur qui se trouvait un syndicaliste catalan, j’ai découvert le site d’une fondation portant le nom d’un homme politique espagnol du tournant des XIXe et XXe siècles, Pablo Iglesias (1850-1925), le fondateur du Parti socialiste ouvrier espagnol (Partido Socialista Obrero Español, PSOE) et du syndicat socialiste de l’Union générale des travailleurs (Unión General de Trabajadores, UGT). Parmi les ressources du site, je vous signale plus particulièrement un dictionnaire biographique du mouvement socialiste espagnol de sa fondation en 1879 à la mort de Franco en 1975.