Archives de catégorie : Histoire et géographie

La Touraine vue par les écrivains et les artistes, un recueil de textes publié par Adolphe van Bever

Adolphe van Bever (1871-1927) est un bibliographe et érudit français. S’il est l’auteur de plusieurs études érudites sur Ami Paul Léautaud dont il partage la passion pour la poésie, il a publié avec lui l’anthologie Poètes d’Aujourd’hui (1880-1900), parue en 1900 et qui fera l’objet de nombreuses éditions revues et corrigées. A partir de 1908, il publie aux éditions C. Delagrave Les poètes du terroir : du XVe siècle au XXe siècle, en quatre volumes. Le quatrième et dernier, contenant entre autres les poètes de la Touraine paraît en 1914.

Continuer la lecture de La Touraine vue par les écrivains et les artistes, un recueil de textes publié par Adolphe van Bever

Géographie de l’abbé Gaultier

Louis Gaultier (1746-1818), dit l’abbé Gaultier, fut en son temps un pédagogue reconnu, considéré comme un précurseur de l’école mutuelle. Son Cours d’études élémentaires pour les enfans comprend les différents matières étudiées à l’école primaire. Il se compose de 22 volumes in-18, 6 volumes in-12, 7 cahiers in folio et plusieurs boîtes et étuis.

Alors que l’abbé a commencé à enseigner et à publier dans les années 1780, ses différents ouvrages pédagogiques vont être réédités jusque dans les années 1880, Ce sont ses élèves qui en en poursuivi leur publication, non sans les refondre et les augmenter. Il s’agit de Jean Jacques Célestin Pantaléon Le Barbier de Blignières, (1797-1869), fondateur de l’ Institution de Blignières, François Demoyencourt (1797-1857), l’avocat Jean Pierre Ducros (1786-1855), propagateur de l’enseignement par la joie et fondateur de la Société pour l’enseignement élémentaire, et Jean Leclerc aîné.

Continuer la lecture de Géographie de l’abbé Gaultier

A propos des éditions de la Géographie de Ptolémée imprimés par les frères Trechsel en1535 et en 1541 et de celles qui les ont précédé

Mon collègue Didier Simler a récemment titillé ma curiosité au sujet d’un exemplaire d’une édition de 1541 de la géographie de Claude Ptolémée. D’après une inscription manuscrite, il a appartenu au XVIIe siècle à un chanoine de Colombes qui en fit don à la bibliothèque du chapitre de Bayeux. Mais je ne vous en dirai pas plus sur cet exemplaire, car il appartient aujourd’hui à un collectionneur privé. Par contre je voudrais m’étendre un peu sur cette édition de la Claudii Ptolemaei Alexandrini Geographicæ enarrationis libri octo, ainsi que sur celle qui l’a précédée en 1535 (voir ci-dessus), avant d’évoquer rapidement la redécouverte de la Géographie de Ptolémée au siècle précédent.

Les éditions lyonnaises de 1535 et 1541

Edition de 1535.
Continuer la lecture de A propos des éditions de la Géographie de Ptolémée imprimés par les frères Trechsel en1535 et en 1541 et de celles qui les ont précédé

Naissance du conflit israélo-palestien en quelques vidéos

Voici quelques vidéos glanées sur Youtube pour tenter de comprendre les origines du conflit Israël-Palestine. Celles-ci ne remontent pas aux attaques du Hamas le 7 octobre 2023, ni même à la création de l’État hébreu et à la Nakba, mais au projet sioniste de Théodor Herzl. Il faut parfois remonter loin dans le passé pour comprendre l’actualité présente. Comme quoi, l’histoire a encre de beaux jours devant elle… Quant à cette liste, elle ne manquera pas de s’allonger, la question israélo-palestinienne étant bien loin d’être résolue.

Continuer la lecture de Naissance du conflit israélo-palestien en quelques vidéos

Un peu d’imaginaire dans des domaines d’enseignement réputés “sérieux” : courte bibliographie

La présente bibliographie vise à indiquer quelques documents confrontant les enseignements dispensés dans la faculté voisine de la bibliothèque où je travaille (droit, géographie, économie et gestion) aux domaines de l’imaginaire (contes, mythologie, science-fiction…). Je me suis ici limité aux ouvrages présents dans nos collections, mais les liens vers d’autres chroniques permettent d’élargir un peu le nombre des titres. Comme vous le verrez, le droit et la géographie semblent être plus favorables que l’économie et la gestion aux développements de liens avec l’imaginaire. Personnellement, ça ne me surprend pas…

Continuer la lecture de Un peu d’imaginaire dans des domaines d’enseignement réputés “sérieux” : courte bibliographie

Nova totius terrarum orbis tabula par Frederik de Wit : variations cartographiques

Comme j’ai maille à partir en ce moment avec un puzzle de 2000 pièces représentant une mappemonde du géographe néerlandais Frederik De Wit (1630-1706), cela m’a incité à chercher les éditions accessibles en ligne de cette carte. Voici ma moisson…

1660

Nova totius terrarum orbis tabula auctore F. De Wit. 1900. Harold B. Lee Library. C’est cette version qui a servi à créer le puzzle évoqué plus haut.
Il s’agit d’un fac-simile de l’édition “t’Amsterdam : bij Frederick de Wit in de Calverstraet in de Witte Paskaert, 1660”. Plusieurs exemplaire de cette première édition figurent dans les collections des bibliothèques suivantes :
la Bibliothèque Royale de Belgique
la Library of Congrress
la bibliothèque de la Sorbonne
Continuer la lecture de Nova totius terrarum orbis tabula par Frederik de Wit : variations cartographiques

Cartes de l’Europe politique de 1815 aux années 1920

Les cinq cartes ci-dessous sont appartiennent à quatre ouvrages dont des exemplaires sont conservés à la BU des Deux Lions de Tours. Les sites suivants ont été utilisés pour les images et les liens :

David Rumsey Map Collection | Gallica | Imago Mundi | NuBIS

A travers ces cinq cartes, nous assistons à la progressive émergence de la souveraineté des nations qui se sont construites contre la domination des grands empires, mais aussi contre leur voisins, ce à quoi l’Union européenne est censée remédier avec plus moins de succès depuis les années 1950…

L’Europe politique en 1815

Paul Vidal-Lablache. Atlas classique Vidal-Lablache,… 342 cartes et cartons, index alphabétique de 30 000 noms. Nouvelle édition.Paris, Armand Colin, 1905. Pages 44-45.

Continuer la lecture de Cartes de l’Europe politique de 1815 aux années 1920

De Paris à Bucharest : causeries géographiques

Villeneuve-Saint-Georges, 1er août [1860]

Mon cher ami,

Vous êtes bien fidèle à votre titre et, chaque semaine, vous faites faire le tour du monde à vos quarante mille lecteurs. Grâce à vous, nous savons ce qu’il y a sous le pôle et ce qui se trouve sous l’équateur. Vous levez, d’une main fort peu discrète, les voiles dont l’Afrique centrale s’était jusqu’à ce jour enveloppée, et vous suivez pas à pas, sous toutes les latitudes, ces infatigables pionniers de la science, qui veulent achever la reconnaissance de notre globe, pour en livrer la possession au génie de la civilisation moderne.
Il est fort agréable de voyager si lestement et si loin. Vous pensez que ce ne le serait pas moins d’aller un peu plus près, et de laisser un moment les antipodes pour regarder autour de nous. L’Europe vous semble aussi curieuse à étudier que l’Australie ou le pays des Yakoutes et le Rhin ou l’Elbe ne vous paraissent pas moins intéressants que le fleuve Jaune ou le Mackensie. Je suis assez de votre avis, puisque je me propose de descendre le Danube durant quatre ou cinq cents lieues. Vous me demandez les notes que je ramasserai en courant ; je vous les enverrai volontiers, parce qu’après le plaisir de voir et de comprendre, il n’y en a pas de plus grand que de raconter à ses amis, et tout lecteur bienveillant en est un, ce que l’on a vu et ce que l’on a compris.
Seulement je vous préviens que je ne serai probablement le Christophe Colomb d’aucun nouveau monde. Je ne prétends découvrir ni l’Allemagne, ni l’Autriche, ni la Hongrie, pas même les Carpathes ou la Roumanie, comme Alexandre Dumas, à ma place, le ferait certainement. Je ne verrai que de vieilles choses. Il est vrai que le vieux vaut quelquefois le neuf ; il ne s’agit que de sa voir s’y prendre pour regarder

Suite de ce texte sur Gallica

Le texte ci-dessus est extrait de la lettre d’introduction au journal de voyage de Paris à Bucaret entrepris en août 1860 par Victor Duruy (1811-1894). Cet historien connu pour son Histoire des Romains et son Abrégé de l’histoire de France s’adresse à François Edouard Charton (1807-1890), l’éditeur du Tour du monde : nouveau journal des voyages. Ainsi que la lettre le souligne, l’hebdomadaire de vulgarisation géographique créé cette même année 1860 publie non seulement des relations de voyages dans des pays lointains, mais aussi en l’Europe – « Un mois en Sicile » par Félix Bourquelot – et en France – « Excursions dans le Dauphiné » par Adolphe Joanne et Élisée Reclus

Continuer la lecture de De Paris à Bucharest : causeries géographiques

Géographie et imaginaire : biblio-webographie

Lieux imaginés, géographies imaginaires

Gianni Guadalupi et Alberto Manguel. Guide de nulle part et d’ailleurs à l’usage du voyageur intrépide en maints lieux imaginaires de la littérature universelle. Préface, André Dhôtel, traduction et adaptation, Patrick Reumaux. Éditions du Fanal. 1981. BU Tours.

  • Réédité sous le titre Dictionnaire des lieux imaginaires, Actes Sud, 1998, 2001 et 2002. BU Tours.
  • NooSFere
Continuer la lecture de Géographie et imaginaire : biblio-webographie