Archives de catégorie : Histoire et géographie

La phonothèque de la MMSH… et Arles

La phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) est un héritage du centre de recherche et d’étude sur l’histoire orale et les parlers régionaux (CREHOP) au sein duquel elle a été créée à la fin des années 1970 par l’historien moderniste Philippe Joutard et de l’ethno-dialectologue Jean-Claude Bouvier.

Deux documents pour en savoir un peu plus sur la phonothèque :

En survolant son riche thésaurus, j’ai constaté que bien des lieux d’Europe et du monde sont concernés. De nombreux items concernent Arles., ville qui m’intéresse quelque peu, comme vous le savez peut-être, mais aussi l’Alsace. Je me promets donc d’explorer cette ressource plus sérieusement et j’en profite pour vous la signaler des fois que vous souhaiteriez faire de même.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le Centre d’Etudes des Sociétés Méditerranéennes (CESM)

J’ai découvert dernièrement un article de Laure Verdon paru dans le n° 48 (2014) de Rives méditerranéennes, numéro spécial consacré à un Essai d’ego-histoire collective. Intitulé « Georges Duby et le Centre d’Études des Sociétés Méditerranéennes. Une ambition aixoise », il porte sur le CESM qui compta beaucoup dans la vie de mon père et dont la création remonte aux années aixoises de Georges Duby.

Fondé en 1960 par Georges Duby et le géographe Hildebert Isnard, c’est un laboratoire interdisciplinaire auxquels participent des chercheurs issus des sciences sociales et humaines (histoire, géographie, sociologues) parmi lesquels se trouvent des boursiers étrangers du CESM venus notamment du Royaume-Uni  ou des pays de l’Est (Pologne, Tchécoslovaquie).

En 1969, il devient une des composantes de l’Institut de Recherches Méditerranéennes (IRM) regroupant des laboratoires travaillant sur le monde méditerranéen. L’année 1976 voit la création d’un GIS (Groupement d’intérêt scientifique) Méditerranée avec pratiquement les mêmes composantes…

Si Georges Duby part au Collège de France en 1970, le centre n’en continue pas moins ses travaux, notamment sur le village méditerranéen,  chantier interdisciplinaire qui se poursuit jusque dans les années 1980. Est alors créé du Groupement de recherche Nord-Méditerranée devenu depuis TELEMMe. Mais ceci est une autre histoire…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

A propos du monument Sec à Aix en Provence

A la mémoire de Michel Vovelle

Dans ma bonne ville d’Aix-en-Provence se trouve un curieux monument maçonnique érigé à la fin de l’Ancien Régime par Joseph Sec Joseph_Sec (1716-1794), un bourgeois éclairé dont l’historien Michel_Vovelle décrivit l’irrésistible ascension dans un ouvrage paru en 1975.

Alain Paire lui a consacré voici quelque mois un article bien documenté où il s’appuie notamment un ouvrage de ce même Michel Vovelle et de Pierre Donaint, Le mystérieux monument Joseph Sec à Aix en Provence (A. Barthélémy, 2009) et sur les recherches de l’historien de l’art Alexandre Maral (cf. Des jésuites d’Aix-en-provence au monument sec l’étonnante destinée des statues de la chapelle des messieurs, Bibliothèque de l’École des chartes, 2003, vol. 161 n°1, p. 289-321).

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Réouverture du musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon

A peine ma chronique sur la bibliothèque de Léon Morin était-elle en ligne que le Blog Histoire Géo l’épinglait. Cela a été pour moi l’occasion de lire son article sur la réouverture du musée des beaux-art et d’archéologie de Besançon, une ville que j’apprécie particulièrement. Merci au webmaster !

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Sur la Touraine, son patrimoine et son histoire

Sites et blogs

Voir aussi le portail Indre-et-Loire de Wikipédia

Le système Tourainissime

J’ignore qui est Christian, le webmaster de Tourainissime et de plusieurs autres blogs consacrés à la Touraine qui, comme autant de planètes, gravitent autour. Ce qui est certain, c’est que ce sont autant sources essentielles d’information. En voici la liste :

Tourainissime propose une présentation des monuments de chacune des 277 communes d’Indre-et-Loire. La recherche se fait à partir d’un index alphabétique de ces commune.

Le blog La Touraine est complémentaire du précédent. Il permet de rechercher certains monument à partir d’un index géographique (noms des communes) et thématique (types de monuments).

Dans Les recherches de Tourainissime, le webmaster demande des informations sur tel ou tel monument.

Les quatre autres blogs sont thématiques avec possibilité de recherche par communes :

Modillons de Touraine

Drolatique Touraine

Les lavoirs de Touraine

Lieux-dits de Touraine

Continuer la lecture de Sur la Touraine, son patrimoine et son histoire

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Trois sorties culturelles

Promenades photographiques 2018

Voici un festival de photographie qui existe depuis 2005… et je ne l’ai découvert que cette année alors qu’il se déroule à Vendôme, à moins d’une heure de Tours ! Vraiment très riche et divers avec 26 expositions dans 8 lieux différents. Courez-y vite, ça s’achève le dimanche 2 septembre.

De plus, la ville de Vendôme est un vrai joyau. Continuer la lecture de Trois sorties culturelles

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

A propos de la série Horror humanum est

Un de mes collègues m’a fait découvrir dernièrement Horror humanum est. Cette série de vidéos visibles sur Youtube et sur Viméo nous narre quelques  échantillons de créativité humaine, à savoir divers épisodes sanglants et horrifiques de l’histoire de l’humanité. L’auteur, Cédric Villain, n’est pas historien de formation, d’où quelque petites erreurs et approximations bénignes qu’il souligne lui-même dans le mea culpa ci-dessous :

Continuer la lecture de A propos de la série Horror humanum est

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le langage des géographes par François de Dainville

Le langage des géographes : termes, signes, couleurs des cartes anciennes, 1500-1800, vient d’être réédité aux éditions du CTHS. Il s’agit d’un ouvrage important pour l’histoire de la cartographie, écrit par l’historien et géographe François de Dainville (1909-1971),  qui est l’auteur de nombreux ouvrages et articles en ce domaine. La première édition date de 1964, chez Picard. Une autre est parue chez le même éditeur en 2002.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire les compte-rendus suivants, qui concernent la première édition : Continuer la lecture de Le langage des géographes par François de Dainville

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Autour d’un entretien entre Joseph Staline et H. D Wells

Image trouvée sur ActuaLitté

Dans le n° 96-97 de La Correspondance international  daté du 27 octobre 1934, j’ai remarqué un entretien (ou interview si vous préférez le franglais) entre Joseph Staline et H. G. Wells. Je ne vais pas vous présenter ici le Petit Père des Peuples…… ni l’immortel auteur de romans et de nouvelles qui ont fait date dans l’histoire de de science-fiction..

J’insisterai plutôt sur le périodique où est paru cet entretien et vous donnerai quelques précisions sur ce dernier ainsi que des accès à ses versions en ligne.

Continuer la lecture de Autour d’un entretien entre Joseph Staline et H. D Wells

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le rapport Brazza ou le beau temps des colonies…

Le 7 juin prochain doit paraître aux éditions Futuropolis Le Rapport Brazza : le premier secret d’État de la « Françafrique » avec Tristan Thil au scénario et Vincent Bailly au dessin. Voici la présentation qui en est faite sur le site de l’éditeur :

Une enquête passionnante sur le premier secret d’État de la « Françafrique ». Envoyé en mission au Congo, en avril 1905, l’explorateur Pierre Savorgnan de Brazza rédige, contre l’attente du gouvernement, un véritable acte d’accusation de la France coloniale. Jugé trop explosif, inacceptable et scandaleux, le rapport est oublié dans un coffre-fort du Ministère des Colonies. Jamais publié, on le croit perdu. Un dossier, en fin de volume, donne la parole à Catherine Coquery-Vidrovitch, l’historienne qui l’a retrouvé.

Continuer la lecture de Le rapport Brazza ou le beau temps des colonies…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts