Archives de catégorie : Géographie

Chronologie des Cartes d’alger et de ses environs

La présente chronologie concerne des cartes à grandes et moyennes échelles (de 1:3.000 à 1:226.400 ). Les liens vers les éventuelles versions numérisées pointent surtout vers Gallica et CartoMundi. Si d’aventure vous connaissez d’autres documents cartographiques sur le même thème, n’hésitez pas à me le faire savoir, afin que je puisse effectuer des mises à jour.

Continuer la lecture de Chronologie des Cartes d’alger et de ses environs

Séries cartographiques : quelques éléments

Une série cartographique est un ensemble éditorial cohérent, souvent échelonné dans le temps et composé de plusieurs feuilles. Pour s’y repérer, il faut utiliser le tableau d’assemblage de la série qui présente une vue synthétique du territoire couvert et du découpage des feuilles.

Ces feuilles sont identifiées par un titre propre, généralement le nom de la localité la plus importante, et un numéro qui correspondant le plus souvent à la combinaison de ceux d’une ligne et d’une colonne à l’intersection de laquelle s’insère la carte dans le quadrillage utilisé pour la série.

Continuer la lecture de Séries cartographiques : quelques éléments

Marseille en quelques cartes

Voici quelques années, dans une chronique intitulée Paysages du temps, j’ai évoqué une maison aujourd’hui disparue, celle de mes grands-parents. Elle se trouvait à l’entrée du boulevard Margaillan qui, comme son nom ne l’indique pas, est une impasse du quartier de Saint-Barnabé, dans le 12e arrondissement de Marseille.

La deuxième ville de France par sa population et la première par l’ancienneté – pensez aux Phocéens ! – a un peu compté dans les premières décennies de ma vie. Je voudrais m’y intéresser ici par le biais des cartes et plans disponibles en ligne, notamment dans CartoMundi, Gallica et MARius, la banque d’images numérisées de la ville de Marseille.

Continuer la lecture de Marseille en quelques cartes

Les cartes du Sahara au 1:200 000 et quelques autres

Comme j’ai eu l’occasion d’y faire allusion à plusieurs reprises, la bibliothèque où je travaille a hérité d’un assez grand nombre de cartes du Maghreb et notamment de l’Algérie. Parmi celles-ci, il me faut réserver une place particulière aux cartes du Sahara au 1: 200 000 publiées dans les derniers temps de la colonisation et dans les toutes premières années de l’indépendance algérienne.

Continuer la lecture de Les cartes du Sahara au 1:200 000 et quelques autres

Les séries des cartes de la France et leur tableaux d’assemblage de 1756 à 2016

Dans La France en cartes, 1756-2016, Jean-Luc Arnaud a regroupé les tableaux d’assemblage de 91 séries cartographiques qui figurent la France depuis le milieu du XVIIIe siècle. Un document très utile, pour ne pas dire indispensable pour qui s’intéresse aux cartes de notre beau pays.

Je reproduis ci-dessous la liste des séries en rajoutant un lien vers tel ou tel tableau d’assemblage lorsqu’il existe en ligne, notamment sur le site de l’IGN, Cartomundi ou Gallica.

Continuer la lecture de Les séries des cartes de la France et leur tableaux d’assemblage de 1756 à 2016

L’héritage d’URBAMA

En 1977 une équipe de recherches associée au CNRS, l’ERA 706, est fondée à Tours par Jean-François Troin et quelques collègues spécialistes du Maghreb. Elle deviendra ultérieurement le Centre d’Études et de Recherches sur l’Urbanisation du Monde Arabe (URBAMA).

Très actif pendant plus d’un quart de siècle au cours duquel se succèdent à sa tête les géographes Jean-François Troin (1977-1988) et Pierre Signoles (1988-1997) et le sociologue politique Pierre Robert Baduel (1998-2003), le laboratoire se fond en 2004 dans une UMR élargie, CITERES (Cités, Territoires, Environnement et Sociétés) dont il constitue un des quatre pôles : EMAM (Equipe Monde Arabe et Méditerranée).

La bibliothèque où je travaille a hérité, directement ou non au cours des années, d’une grande partie du fonds documentaire (livres, périodiques, cartes….) de ce laboratoire de recherche. Je souhaite rassembler ici un peu de documentation concernant cet important acteur de la recherche sur le monde arabe.

Continuer la lecture de L’héritage d’URBAMA

Les tableaux d’assemblage des cartes de France : des outils multi-usages

Au cours de son histoire, de nombreuses séries cartographiques ont eu pour ambition de couvrir la totalité ou une partie du territoire national. En 2017, dans le cadre de la préparation de son livre consacré aux cartes de France, Jean-Luc Arnaud a eu l’excellente idée de réunir les différents tableaux d’assemblage de 91 d’entre elles, parues entre 1756 et 2016. Ce document précieux pour les cartothécaires et les historiens de la cartographie est accessible dans HAL sous le titre La France en carte, 1756-2016.

Pour compléter, je voudrais vous indiquer ici quelques tableaux d’assemblages des cartes de France accessibles en ligne. Comme vous le verrez, leurs usages peuvent être assez divers.

Mise à jour du 15 avril 2022

Voir aussi Les séries des cartes de la France et leur tableaux d’assemblage de 1756 à 2016.

Continuer la lecture de Les tableaux d’assemblage des cartes de France : des outils multi-usages

Vocabulaire de la cartographie

Ce matin, lors d’un atelier concernant le logiciel PeriCart , j’ai entendu pour la première fois le terme crevé dans un sens que je ne connaissais pas. Peut-être que vous non plus ? Vous voyez sur la carte ci-dessous le petit bout en bas à gauche qui déborde hors de la ligne continue limitant la partie normalement utilisée de la surface cartographique, autrement dit l’orle ? Et bien, c’est ça, un crevé

Consulter la carte dans Gallica
Continuer la lecture de Vocabulaire de la cartographie

Toponymies changeantes en Algérie au temps de la colonisation et après

En inventoriant des cartes au 1:50 000 de l’Algérie réalisée par le Service Géographique de l’Armée, puis par l’IGN, au temps de la colonisation, j’ai pris conscience de l’effort fait par le colonisateur pour franciser la toponymie du territoire occupé. Souvent, ce baptême symbolique s’accompagnait d’une colonie de peuplement. C’est du moins ce qui ressort de l’échantillon de 166 titre de cartes dont 69 sont pas indigènes. Cependant cet échantillon reste limité par rapport au nombre de communes algériennes qui dépasse les 1500, mais il donne quand même une idée de l’empreinte du colonisateur, ce qui est confirmé par les 508 localités qui ont changé de noms après l’indépendance de l’Algérie…

Continuer la lecture de Toponymies changeantes en Algérie au temps de la colonisation et après