Archives de catégorie : Géographie

Géographie de l’abbé Gaultier

Louis Gaultier (1746-1818), dit l’abbé Gaultier, fut en son temps un pédagogue reconnu, considéré comme un précurseur de l’école mutuelle. Son Cours d’études élémentaires pour les enfans comprend les différents matières étudiées à l’école primaire. Il se compose de 22 volumes in-18, 6 volumes in-12, 7 cahiers in folio et plusieurs boîtes et étuis.

Alors que l’abbé a commencé à enseigner et à publier dans les années 1780, ses différents ouvrages pédagogiques vont être réédités jusque dans les années 1880, Ce sont ses élèves qui en en poursuivi leur publication, non sans les refondre et les augmenter. Il s’agit de Jean Jacques Célestin Pantaléon Le Barbier de Blignières, (1797-1869), fondateur de l’ Institution de Blignières, François Demoyencourt (1797-1857), l’avocat Jean Pierre Ducros (1786-1855), propagateur de l’enseignement par la joie et fondateur de la Société pour l’enseignement élémentaire, et Jean Leclerc aîné.

Continuer la lecture de Géographie de l’abbé Gaultier

Un peu d’imaginaire dans des domaines d’enseignement réputés “sérieux” : courte bibliographie

La présente bibliographie vise à indiquer quelques documents confrontant les enseignements dispensés dans la faculté voisine de la bibliothèque où je travaille (droit, géographie, économie et gestion) aux domaines de l’imaginaire ou, si vous préférez, de la fiction (contes, mythologie, science-fiction, littérature…). Je me suis ici limité aux ouvrages présents dans nos collections, mais les liens vers d’autres chroniques permettent d’élargir un peu le nombre des titres. Comme vous le verrez, le droit et la géographie semblent être plus favorables que l’économie et la gestion aux développements de liens avec l’imaginaire. Personnellement, ça ne me surprend pas…

Continuer la lecture de Un peu d’imaginaire dans des domaines d’enseignement réputés “sérieux” : courte bibliographie

Nova totius terrarum orbis tabula par Frederik de Wit : variations cartographiques

Comme j’ai maille à partir en ce moment avec un puzzle de 2000 pièces représentant une mappemonde du géographe néerlandais Frederik De Wit (1630-1706), cela m’a incité à chercher les éditions accessibles en ligne de cette carte. Voici ma moisson…

1660

Nova totius terrarum orbis tabula auctore F. De Wit. 1900. Harold B. Lee Library. C’est cette version qui a servi à créer le puzzle évoqué plus haut.
Il s’agit d’un fac-simile de l’édition “t’Amsterdam : bij Frederick de Wit in de Calverstraet in de Witte Paskaert, 1660”. Plusieurs exemplaire de cette première édition figurent dans les collections des bibliothèques suivantes :
la Bibliothèque Royale de Belgique
la Library of Congrress
la bibliothèque de la Sorbonne
Continuer la lecture de Nova totius terrarum orbis tabula par Frederik de Wit : variations cartographiques

Géographie et imaginaire : biblio-webographie

Lieux imaginés, géographies imaginaires

Gianni Guadalupi et Alberto Manguel. Guide de nulle part et d’ailleurs à l’usage du voyageur intrépide en maints lieux imaginaires de la littérature universelle. Préface, André Dhôtel, traduction et adaptation, Patrick Reumaux. Éditions du Fanal. 1981. BU Tours.

  • Réédité sous le titre Dictionnaire des lieux imaginaires, Actes Sud, 1998, 2001 et 2002. BU Tours.
  • NooSFere
Continuer la lecture de Géographie et imaginaire : biblio-webographie

Atlas IGN des cartes de l’anthropocène

Dans un contexte de bouleversements écologiques majeurs, l’IGN s’est engagé en 2021 à développer une capacité d’observation en continu du territoire en appui aux politiques publiques. Sous le titre Cartographier l’anthropocène, a publié un atlas des cartes de l’anthropocène qui se présente comme une « invitation à changer d’échelle pour pouvoir agir ». Ce devrait être une publication annuelle. Deux éditions sont disponibles en ligne.

Continuer la lecture de Atlas IGN des cartes de l’anthropocène

Un document cartographique ? Oui, mais encore ? Précisons un peu… Outils pour déterminer la forme d’une ressource cartographique

Le présent document vise surtout à m’éclaircir un peu les idées concernant le signalement des ressources cartographiques. Si des personnes plus compétentes que moi sur la question y trouvent des erreurs d’interprétations, qu’elles n’hésitent pas à me le faire aimablement savoir…

Des documents cartographiques de formes diverses

Pour les catalogueurs, la précision des termes importe particulièrement quand il s’agit de désigner non seulement le sujet du document, mais aussi de déterminer sa forme, son genre, ses caractéristiques physiques. Cela est particulièrement vrai pour le signalement des ressources cartographiques, ainsi que le suggère cet extrait de la fiche Catalogage des cartes du Guide de l’ABES :

Continuer la lecture de Un document cartographique ? Oui, mais encore ? Précisons un peu… Outils pour déterminer la forme d’une ressource cartographique

Une histoire des incendies de forêts en Méditerranée (XIXe-XXe siècles) par Martine Chalvet

Chaque été en Espagne, au Portugal, en Grèce, en Algérie et en France, les feux ravagent des hectares de bois et les médias diffusent l’idée d’une fragilité naturelle des espaces méditerranéens aux feux de forêts. Certes, les pins, le sous-bois sec, les étés chauds et le vent sont propices au développement des sinistres. Néanmoins, une analyse historique sur la longue durée met en lumière des vulnérabilités plus complexes des écosystèmes au feu.

L’article cité ci-dessus a été rédigé par Martine Chalvet, spécialiste d’histoire de l’environnement, et plus précisément de l’histoire des forêts. Elle est notamment l’auteure (ou autrice, comme vous préférez) d’une thèse en 2000 sur L’invention de la forêt méditerranéenne de la fin du XVIIIe siècle aux années 1960 et d’Une histoire de la forêt rééditée en 2022 au Seuil (Point Histoire). Elle a aussi participé à la réalisation de la carte interactive Métropole-Nature d’Aix-Marseille (voir la vidéo sur la forêt de la Sainte-Baume).

L’article est paru dans EHNE – Encyclopédie d’histoire numérique de l’Europe, projet numérique porté par Sorbonne Université afin de diffuser de la recherche en histoire pour un large public et de constituer une histoire européenne au prisme d’objets historiographiques renouvelés. Allez-y voir…

Aix-Marseille : la carte Métropole-Nature interactive en ligne

Lorsque j’ai écrit récemment un bref hommage à Noël Coulet, j’ai (re)découvert avec intérêt le site de TELEMMe et ses deux carnets : TELEMMe infos et Les rencontres méditerranéennes de TELEMMe.

TELEMMe – Temps, espaces, langages, Europe méridionale, Méditerranée – est une unité mixte de recherche de l’Université d’Aix-Marseille et du CNRS, lointaine héritière du Centre d’Études des Sociétés Méditerranéennes (CESM) où mon père joua un certain rôle. C’est dire que j’éprouve toujours un grand intérêt pour les travaux des chercheurs qui y sont attachés.

Cependant la présente chronique ne relève pas du copinage et si je souhaite vous signaler la carte Métropole-Nature interactive en ligne réalisée pour la Métropole Aix-Marseille, c’est que je pense que celle-ci présente un réel intérêt sur les enjeux environnementaux de ma région d’origine.

Signalement des ressources cartographiques : évolution des consignes

Je vous résume ici un message de l’Abes concernant les conclusions d’un groupe de travail sur le signalement des ressources cartographiques afin de préciser les consignes existantes, d’harmoniser les consignes avec celles de la BnF et de se rapprocher des principes de RDA-FR. Ce qui a abouti à l’enrichissement ou à la création des fiches techniques ci-dessous. Un billet du blog OuBiPo donne des précisions.

Continuer la lecture de Signalement des ressources cartographiques : évolution des consignes

Ressources sur le Maghreb et le monde arabe

La bibliothèque universitaire des Deux-Lions (droit – économie – géographie) de l’université de Tours vient de créer un carnet sur Hypothèses. Intitulé Ressources sur le Maghreb et le monde arabe, il a pour objet de valoriser et de faire connaître au public les ressources concernant cette aire géographique conservées dans ses collections. Il ne faudra pas vous étonner si certaines chroniques auront au début quelques ressemblances avec d’autres présentes sur Biblioweb. Je suis en effet un des rédacteurs…