Archives de catégorie : Idées, opinions, croyances

Chroniques sur les 3 opiums de l’esprit : la philosophie, la politique et la religion

Curieux rapprochements (1) Socrate / Lénine

ÉCHÉCRATE
Mais quels étaient, Phédon, ceux qui se trouvaient là ?
PHÉDON
Des gens du pays, il y avait cet Apollodore, puis Critobule et son père Criton, et avec eux Hermogène, Épigène, Eschine et Antisthène. Il y avait encore Ctèsippe de Paeanie, Ménexène et quelques autres du pays. Platon, je crois, était malade.

Platon, Phédon.

Et soudain, un coup de téléphone : Lénine est mort
Une heure après, en traîneau automobile, Boukharine, Tomsky, Kalinine, Staline, Kaménev et moi (Rykov est alité), nous nous dirigeons vers Gorki.

Zinoviev, « Les funéraille de Lénine ».

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Contre le travail par Giuseppe Rensi

L’an dernier, en vous présentant le Manifeste contre le travail de Krisis, je regrettais une fois de plus de ne pas avoir trouvé de version en ligne le texte du Contro il lavoro : saggio sull’attività più odiata dall’uomo de Giuseppe Rensi dont j’avais tant apprécié La philosophie de l’absurde  publié aux éditions Allia. Or voici qu’est paru début février chez ce même éditeur une traduction de cet ouvrage réalisée par Marie-José Tramuta et précédée de L’Audace de Giuseppe Rensi par Gianfranco Sanguinetti. Vous en trouverez des extraits sur  Google livres et Pileface.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Mon vieux François de Lawrence Lepage

Tu sais mon vieux François,
la ville n’est pas pour moé
Retournons dans notre île,
emmène moi avec toi
icitte ya trop de machines
ça sent le refermé
et pis bonté divine
on voit pas nos journées   […]

Un chanson de Lawrence Lepage.

Et grand merci à Eliane Daphy de m’avoir fait découvrir cette chanson sur son blog

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

De l’égalité des races humaines par Anténor Firmin

Lors de l’émission de La Grande Librairie du 16 mars dernier,  lorsqu’il a été question du dernier roman de Louis-Philippe Dalembert Avant que les ombres s’effacent – ouvrage qui m’a d’ailleurs l’air d’être fort intéressant sur un épisode peu connu de le rôle joué par Haïti dans le sauvatage des juifs d’Europe alors même que cette même Europe et les Etats-Unis s’en lavaient les mains… – lors de cette émission donc, l’auteur et François Busnel ont également évoqué un ouvrage bien antérieur à ces évènements tragiques : De l’égalité des races humaines, traité que publia en 1885 Anténor Firmin, en  réponse au tristement célèbre Essai sur l’inégalité des races humaines de Gobineau paru en 1854.

Comme grande est mon ignorance, j’avoue que si je connaissais l’ouvrage du théoricien raciste, j’ignorais jusqu’au nom de son adversaire. Et vous ? Si vous êtes dans mon cas, peut-être serez-vous intéressés par la documentation en ligne que j’ai pu trouver. Continuer la lecture de De l’égalité des races humaines par Anténor Firmin

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Paprik@2F, une ressource sur l’histoire du communisme

Je viens de découvrir le  travail de l’équipe Paprik@2F (Portail Archives Politiques Recherches Indexation Komintern et Fonds français) qui a mis en ligne plus de 500 000 clichés d’archives sur l’histoire du communisme et spécifiquement du PCF entre 1917 et 1947.

En savoir plus

Visiter le portail

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Du danger que fait courir la superstition du livre à la culture intellectuelle par Louis Dimier

Parmi les références bibliographiques sur la psychologie du livre signalées dans la thèse complémentaire de Gilles Varet Histoire et Savoir : Introduction théorique à la bibliographie (Les Belles Lettres,  1956), à côté de l’ouvrage fondateur du bibliologue Nicolaï Roubakine paru en 1922 aux éditions Jacques Povolozky, j’ai remarqué un article de l’historien de l’art Louis Dimier dont le titre me laisse songeur. Je le soumets à votre attention :

Louis Dimier. « Du danger que fait courir la superstition du livre à la culture intellectuelle ». Congrès international des bibliothécaires et des bibliophiles tenu à Paris du 3 au 9 avril 1923. Paris : Jouve, 1925. P. 336-343.

Et grand merci à la bibliothèque numérique de l’ENSSIB qui permet de consulter en ligne ces classiques de la bibliothéconomie.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Introduction à la psychologie bibliologique par Nicolas Roubakine

Parmi les livres publiés Jacques Povolozky se trouve un ouvrage de Nicolas Roubakine, qui fut, avec Paul Otlet, un des fondateurs de la bibliologie. En voici les références :

Nicolas Roubakine. . Introduction à la psychologie bibliologique : la psychologie de la création des livres, de leur distribution et circulation, de leur utilisation par les lecteurs, les écoles, les bibliothèques, les librairies, etc. : théorie et pratique. 2e édition.  Paris : J. Povolozky, 1922.

En 1998, cet ouvrage  en 2 volumes a fait l’objet d’une réédition en par l’Association internationale de bibliologie avec une une préface de Robert Estivals et un avant-propos d’Elena Savova. Voir à ce props le compte rendu suivant :

Richaudeau François. « Un précurseur des sciences de l’écrit : Nicolas Roubakine Introduction à la psychologie bibliologique (T. I et II) ». Communication et langages, 1998, vol. 117 n° 1 p. 122.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Autour de… Terrorisme et communisme de Karl Kautsky traduit de l’allemand par N Stchoupak et publié par Jacques Povolozky,

Comme je l’ai fait précédemment pour des ouvrages de Victor Serge et de Georges Sorel, je voudrais décortiquer ici la notice bibliographique suivante et explorer les diverses pistes qu’elle nous propose :

Terrorisme et communisme : contribution à l’histoire des révolutions / Karl Kautsky ; traduit de l’allemand par Mme N. Stchoupak. – Paris : J. Povolozky, [1919].

Continuer la lecture de Autour de… Terrorisme et communisme de Karl Kautsky traduit de l’allemand par N Stchoupak et publié par Jacques Povolozky,

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts