Archives de catégorie : Idées, opinions, croyances

Chroniques sur les 3 opiums de l’esprit : la philosophie, la politique et la religion

Catéchismes politiques

Les catéchismes politiques commencent à paraître sous la Révolution française avec les premiers catéchismes républicains. Il s’agissait d’éduquer les nouveaux citoyens, et cela avait beaucoup à voir avec l’instruction civique. Par la suite, les autres obédiences politiques feront aussi paraître les leurs, notamment à l’occasion d’élections…

Liste en chantier…

Continuer la lecture de Catéchismes politiques

L’euthanasie et autres régulations démographiques dans les œuvres de science-fiction

Vu le bel avenir qui nous attend (effondrement écologique, guerre atomique, dégradations des conditions sanitaires et sociales), j’évoquais dernièrement devant des collègues la perspective peu réjouissante que soit voté d’ici quelques années une loi sur l’euthanasie obligatoire des plus de ** ans. Comme chacun se récriait sur le fait qu’une telle abomination puisse advenir dans nos irréprochables démocraties, je rappelais que bien des auteurs de SF, qui ont souvent une longueur d’avance sur les sociétés dont ils ne font qu’accentuer les tendances, ont évoqué cette éventualité et quelques autres d’une inspiration proche. En voici quelques exemples.

Continuer la lecture de L’euthanasie et autres régulations démographiques dans les œuvres de science-fiction

Le calendrier républicain en bref

Brève présentation

Le calendrier républicain a été institué par la Convention le 24 novembre 1793 et remplacé par le calendrier grégorien le 1er janvier 1806. L’année y est divisée en 12 mois de 30 jours dont les noms inventés par Fabre d’Églantine renvoient à « une idéologie agricole et rurale », l’année commence à l’équinoxe d’automne (22/23 ou 24 septembre).

Les années
AN I
AN II
AN III
AN IV
AN V
AN VI
AN VII
AN VIII
AN IX
AN X
AN XI
AN XII
AN XIII
AN XIV
1792 (22 septembre) – 1793 (21 septembre)
1793 (22 septembre) – 1794 (21 septembre)
1794 (22 septembre) – 1795 (22 septembre)
1795 (23 septembre) – 1796 (21 septembre)
1796 (22 septembre) – 1797 (21 septembre)
1797 (22 septembre) – 1798 (21 septembre)
1798 (22 septembre) – 1799 (22 septembre)
1799 (23 septembre) – 1800 (22 septembre)
1800 (23 septembre) – 1801 (22 septembre)
1801 (23 septembre) – 1802 (22 septembre)
1802 (23 septembre) – 1803 (23 septembre)
1803 (24 septembre) – 1804 (22 septembre)
1804 (23 septembre) – 1805 (22 septembre)
1805 (23 septembre) – 1805 (31 septembre)
Continuer la lecture de Le calendrier républicain en bref

Le groupe Manouchian et la poésie

Alors que Missak Manouchian vient d’entrer au Panthéon et le Printemps des poètes va bientôt débuter, voyons un peu les liens de la poésie avec Missak Manouchian et son groupe de résistants.

Les poèmes de Missak Manouchian

Présentation sur le site de l’éditeur

Missak Manouchian. Ivre d’un grand rêve de liberté, poésies, traduction de Stéphane Cermakian, préface d’André Manoukian, introduction de Didier Daeninckx, collection dirigée par Alain Mabanckou. Paris : Points, 2024.

Continuer la lecture de Le groupe Manouchian et la poésie

Autours du Code civil (3) Études et éditions fac-simile

Pour compléter les deux autres chroniques autour du Code civil, voici quelques références bibliographiques concernant son histoire et son influence.

  • Les titres en gras sont présents dans les collections de la BU des Deux Lions.
  • Un lien “SUDOC” pointe vers la notice bibliographique dans le SUDOC et les localisations dans les bibliothèques universitaires de France
  • Un lien “Tours” pointe vers la notice bibliographique dans le catalogue de l’université de Tours et la localisation de l’ouvrage à la BU des Deux Lions ou dans une autre bibliothèque de l’université de Tours.
Continuer la lecture de Autours du Code civil (3) Études et éditions fac-simile

L’importance du choix, du hasard et dudéterminisme dans une vie humaine : citations

Chacun de nous, en jetant un coup d’œil rétrospectif sur son histoire, constatera que sa personnalité d’enfant, quoique indivisible, réunissait en elle des personnes diverses qui pouvaient rester fondues ensemble parce qu’elles étaient à l’état naissant : cette indécision pleine de promesses est même l’un des plus grands charmes de l’enfance. Mais les personnalités qui s’entrepénètrent deviennent incompatibles en grandissant, et, comme chacun de nous ne vit qu’une seule vie, force lui est de faire un choix.

Henri Bergson, L’évolution créatrice

J’ai trouvé la citation ci-dessus dans La Lettre de Philosophie magazine du 20 février dernier. Elle est signée Martin Legros, qui conclut ainsi sa missive :

L’art de vivre est un art de la bifurcation, où il s’agit de se glisser dans la meilleure piste qui se dessine, au carrefour de ce que nous sommes et de ce que la vie nous offre. Un peu comme le ski.

Ces considérations semblent s’opposer à l’idée que le hasard et le destin régissent nos vies, le choix supposant le libre arbitre ou tout au moins une certaine marge de liberté et de débrouillardise. Mais ne sommes nous pas conditionnés dans nos choix, car, comme le souligne Spinoza,

Continuer la lecture de L’importance du choix, du hasard et dudéterminisme dans une vie humaine : citations

A propos de la panthéonisation de Missak Manouchian

Missak Manouchian entre au Panthéon, et avec lui ces étrangers de la Résistance qui ont donné leur vie pour notre liberté. Pourtant le gouvernement durcit “en même temps” la législation vis à vis des étrangers d’aujourd’hui. Le héros de l’Affiche rouge ne serait-il pour notre président qu’un blanc-seing pour une politique en total contradiction avec les idéaux des FTP-MOI ? Une sorte de patte blanche pour rassurer les électeurs “de gauche” ?

Mais laissons de côté ces arrières-pensées politiciennes. En tant que bibliothécaire et ancien étudiant d’histoire, j’ai constaté dans le domaine de l’édition une certaine activité liée à cette panthéonisation. J’ajoute donc ici une mise à jour à ma chronique Autour de Missak. Si cela peut vous intéresser…

Continuer la lecture de A propos de la panthéonisation de Missak Manouchian

Henry Torrès, le maître de Robert Badinter

Dans l’excellent documentaire intitulé Robert Badinter la vie avant tout passé sur France 5 à l’occasion de la mort du grand abolitionniste, il est question de celui qui fut son mentor, Henry Torrès (1891-1966). J’avoue que j’ignorais l’existence de celui qui fut député de Nice (1932-1936), sénateur de la Seine (1948-1958), journaliste à L’Humanité au début des année 20 ou au journal gaulliste France-Amérique au temps de la France Libre, auteur dramatique, mais aussi et surtout avocat des justes causes et des causes perdues, puisqu’il défend des camarades traduits devant le conseil de guerre pendant la Première Guerre mondiale, puis des membres de l’extrême gauche anarchiste ou communiste. Bref un personnage intéressant dont vous trouverez les écrits ici et (plaidoiries, essais, pamphlets, pièces de théâtre) dans les collections des bibliothèques.

Continuer la lecture de Henry Torrès, le maître de Robert Badinter

Antisionisme, une histoire juive

Le sionisme et l’antisémitisme sont les ennemis jumeaux des Juifs et le premier est potentiellement plus dangereux.

The American Israelite, 19 janvier 1902

Le seul pays au monde dans lequel les Juifs sont en danger, c’est… l’État d’Israël.

Yeshayahou Leibowitz

La politique criminelle d’Israël en Palestine nuit aussi aux juifs !

Michèle Sibony

Voici quelques années, lors de la cérémonie officielle commémorant lors du 75e ­anniversaire de la rafle du Vél d’Hiv, le 16 juillet 2017, le président Macron eut une phrase malheureuse, pour ne pas dire mensongère et diffamatoire.

Nous ne céderons rien à l’antisionisme, car il est la forme réinventée de l’antisémitisme.

Emmanuel Macron

Cela ne fit pas l’unanimité, même au sein de la communauté juive, car les personnes un peu mieux renseignées que le locataire de l’Élysée savent bien que le signe d’égalité placé entre les termes « antisionisme » et « antisémitisme » constitue un véritable déni d’histoire, une forme de révisionnisme qui veut effacer toute trace de la longue tradition juive, religieuse ou séculière, d’opposition à l’idée d’État-nation juif (cf.Union Juive Française pour la Paix).

Continuer la lecture de Antisionisme, une histoire juive

La Révolution cantonale espagnole de 1873-1873 et la « Commune de Carthagène » : esquisse de bibliographie

En parcourant le fascicule n° 1428 des Livres de la semaine daté du 1er février, j’ai noté la parution d’un ouvrage de Jeanne Moisand sur la commune de Carthagène en1873. J’avoue que j’ignorais cet évènement advenu au temps de la Première République espagnole, dans le cadre de la Révolution cantonale menée par les éléments « intransigeants » du Parti républicain démocratique fédéral, deux ans après que la Commune de Paris ait marqué les esprits en Europe et dans le monde.

Le rapprochement entre l’insurrection parisienne et la rébellion espagnole est-il pertinent ? La seconde est-elle marquée par le socialisme ou le séparatisme ? Quelle est la réalité au-delà du mythe ? Pour tenter d’y voir un peu plus clair, j’ai souhaité rassembler ici quelques références bibliographiques récentes sur le sujet, autant que possible en français. Vous remarquerez que la plupart ont été rédigés par Jeanne Moisand, qui semble actuellement la spécialiste française de cette question.

Pour les références en espagnol, voir la bibliographie de Wikipédia.

Continuer la lecture de La Révolution cantonale espagnole de 1873-1873 et la « Commune de Carthagène » : esquisse de bibliographie