Archives de catégorie : Idées, opinions, croyances

Chroniques sur les 3 opiums de l’esprit : la philosophie, la politique et la religion

Ne travaillez jamais ! La critique du travail en France de Charles Fourier à Guy Debord

Alastair Hemmens. Ne travaillez jamais ! La critique du travail en France de Charles Fourier à Guy Debord. Albi, Crise & Critique, 2019.

Présentation(s) de l’ouvrage

  • Pour une critique radicale du travail (septembre 2019) : dans le cadre de l’émission Liberté sur paroles sur Aligre FM 93.1, la journaliste Eugénie Barbezat s’est entretenue avec Alastair Hemmens autour de son ouvrage.
Continuer la lecture de Ne travaillez jamais ! La critique du travail en France de Charles Fourier à Guy Debord

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Chants pour toutes les résistances

Les résistances étant aussi diverses que les groupes humains subissant l’oppression sous quelque qu’elle soit, ce florilège est bien loin d’être exhaustif et fera l’objet de mises à jour régulières.

Chant des partisans ou Chant de la Libération

Pour les paroles, voir le site Résister par l’art et la littérature

Continuer la lecture de Chants pour toutes les résistances

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

A propos du Projet d’une loi portant défense d’apprendre à lire aux femmes de Sylvain Maréchal

La Révolution française et l’Empire ne furent pas pour les femmes un temps d’émancipation, bien au contraire. Même parmi les révolutionnaires les plus intransigeants, la misogynie était fort répandue. Considéré un des précurseurs de l’anarchisme et du communisme, Sylvain Maréchal participa à la Conspiration des Egaux dont il rédigea le Manifeste avec Gracchus Babeuf. Athée lui-même, il est aussi l’auteur d’un Dictionnaire des Athées anciens et modernes dont la première édition date de 1800. Toute ces belles idées “progressistes” ne l’ont pas empêché de faire paraître l’année suivante un Projet d’une loi portant défense d’apprendre à lire aux femmes.

Continuer la lecture de A propos du Projet d’une loi portant défense d’apprendre à lire aux femmes de Sylvain Maréchal

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Publictionnaire. dictionnaire encyclopédique et critique des publics

En explorant les ressources en ligne des bibliothèques universitaires de l’université de Lorraine, j’ai découvert le Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Placé sous la responsabilité scientifique du Centre de recherche sur les médiations (Crem), ce dictionnaire est un projet collaboratif, interdisciplinaire et évolutif mêlant noms communs (audience, client, usager…) et noms propres (Anna Arendt, Walter Benjamin, Wolfgang Iser, Nicolas Machiavel…) et se structuré autour de 5 grandes catégories (acteurs et métiers, dispositifs et lieux, genres et discours, notions et théories, pratiques et usages). Il a pour ambition de clarifier la terminologie et le profit heuristique des connaissances relatives à la notion de public et aux méthodes d’analyse des publics pour, in fine, en proposer un état des lieux et susciter de nouveaux travaux.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Une révision générale sur l’histoire de la grève en France

Dans un rappel historique fait sur le site d’Arrêt sur images à l’occasion de la grève du 22 mars 2018, Mathilde Larrère nous présente tout ce que nous ne savons pas sur l’histoire de la grève. Je pense qu’il n’est pas inutile de s’y référer à quelques jours de celle prévue ce 5 décembre qu’on annonce importante. Le sera-t-elle vraiment ? Nous ne sommes pas en décembre 1995 ni en mai 1968, mais en ces temps de résignation généralisée, il est bon de rappeler que le droit de grève ne s’use que lorsqu’on ne s’en sert pas !

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Marx théoricien de l’anarchie

Ce titre inattendu est celui d’un essai de Maximilien Rubel (1905-1996), paru initialement dans le n° 163-164 (octobre-novembre 1973) de L’Europe en formation et repris dans Marx critique du marxisme, un recueil d’essais publié chez Payot en 1974

Revu dans sa forme et augmenté d’un post-scriptum, l’essai a été réédité lors du centenaire de la mort de Marx, en 1983, dans le n° 5 des Cahiers du Vent du Ch’min, Cette édition a été reprise en 2011 par les éditions Entremonde.

Pour en savoir plus sur cet essai et son auteur, je vous invite à lire en ligne :

A noter enfin que parmi les essais publiés dans Marx critique du marxisme figurent notamment :

  • [liste à compléter]

Ce recueil a été réédité en 2000 dans la Petite bibliothèque Payot avec une préface de Louis Janover.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Front noir (1963-1968)

Les Éditions Non-Lieu publient un ouvrage consacré à la revue Front Noir (1963-1968) qui cherchait à concilier les positions politiques radicales du socialisme des conseils et une expression artistique sans concessions fidèle aux exigences de la Révolution surréaliste.

Pour en savoir un peu plus sur cette revue, lire un article de Zones-subversives. Celui-ci puise ses informations dans un ouvrage du fondateur de la revue, Louis Janover, intitulé Surréalisme, art et politique (Galilée, 1980).

Lire les numéros de la revue en ligne (1963-1967) sur le site Fragments d’Histoire de la gauche radicale.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’affaire Jules Durand

Le dernier volume de la collection Histoire de la justice de l’Association française pour l’histoire de la justice (AFHJ) a pour titre Punir et réparer en justice du XVe au XXIe siècle. Edité sous la direction de l’historienne médiéviste Claude Gauvard, il traite de plusieurs erreurs judiciaires et condamnations outrancières et des révisions et réhabilitations auxquelles elles ont données lieu.

Voici les victimes de la justice évoquées dans l’ouvrage : Jeanne d’Arc, le chevalier de La Barre, Charles Baudelaire, le capitaine Dreyfus, Jules Durand, Violette Nozière, Patrick Dils, Loïc Sécher. Je pense que la plupart de ces noms évoque quelque chose pour vous, mais savez-vous qui est Jules Durand (1980_1926) ? Non ? Je vous résume l’affaire en quelques mots.

Ce syndicaliste et docker anarchiste (?) du Havre a été accusé à tort d’assassinat et condamné à mort en novembre 1910. Grâce à une importante mobilisation, sa peine est commuée en sept années de réclusion. Gracié partiellement et libéré en février 1911, totalement innocenté en 1918, il n’en est pas moins devenu fou pendant son incarcération et finit sa vit en 1926, dans un asile psychiatrique. Tels sont les effets d’une erreur judiciaire…

Continuer la lecture de L’affaire Jules Durand

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le Darknet ou comment résister au pouvoir des puissants

Le Darknet n’est pas si sombre que ça et, malgré des dérives, reste un espace de liberté et de résistance aux puissants (Etats, multinationales, etc.). La preuve avec cette explication Jean-Philippe Rennard, docteur en économie, professeur à Grenoble Ecole de Management et auteur de Darknet : mythes et réalités (Ellipses, 2016. 2e éd. 2018) :

Continuer la lecture de Le Darknet ou comment résister au pouvoir des puissants

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La beauté du Nord, des terrils… et du traquet motteux

Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle, dans le Pas-de-Calais, parle de belle manière de son pays et de sa renaissance après le temps des mines.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts