Archives de catégorie : Idées, opinions, croyances

Chroniques sur les 3 opiums de l’esprit : la philosophie, la politique et la religion

Gethsémani

En cette semaine pascale, et bien que je sois un parfait agnostique, ou peut-être à cause de cela, je vous propose deux poèmes de Gérard de Nerval et Alfred de Vigny inspirés de l’agonie de Jésus au Mont des Oliviers, épisode cité dans les évangiles de Matthieu (XXVI, 36-46), de Marc (XV, 32-42) et de Luc (XXII, 39-44), Jean (XVIII, 1) étant très bref.

Si vous souhaitez aller plus loin sur ces poèmes, je vous renvoie aux articles ci-dessus, extraits de la Revue d’histoire littéraire de la France, 1998, vol. 98, n° 3, un numéro spécial consacré au colloque du Bicentaire de la naissance d’Alfred de Vigny, Paris , (22/11/1997)

Continuer la lecture de Gethsémani

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’histoire comme enquête : réflexions décousues

Les archéologues sont de véritables enquêteurs Avec une ingéniosité incomparable, ils échafaudent peu à peu leur raisonnement (l’on pourrait dire pierre par pierre) jusqu’à ce que la solution logique finisse par s’imposer.

C.W. Ceram

Continuer la lecture de L’histoire comme enquête : réflexions décousues

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Allgemeine Geschichte des großen Bauernkrieges : nach handschriftlichen und gedruckten Quellen

Le présent ouvrage a été écrit à Londres pendant l´été de 1850, sous l´impression directe de la contre-révolution qui venait à peine de s´achever ; il parut dans les numéros 5 et 6 de la Neue Rheinische Zeitung Politisch-ökonomische Revue dirigée par Karl Marx, Hambourg 1850. Mes amis politiques en Allemagne désirent le réimprimer et j’acquiesce à leur demande, car il est, aujourd´hui encore, malheureusement d’actualité.

Ce travail ne prétend pas fournir une documentation résultant d´une recherche personnelle ; au contraire, tous les matériaux relatifs aux soulèvements paysans et à Thomas Münzer ont été empruntés à Zimmermann [1]. Son livre, quoique présentant ici et là des lacunes, reste encore le meilleur recueil des faits. Le vieux Zimmermann aimait d´ailleurs vivement son sujet. Ce même instinct révolutionnaire qui se manifeste partout ici en faveur de la classe opprimée fit de lui un des meilleurs représentants de l’extrême-gauche à Francfort [2]. Depuis, il doit certes avoir un peu vieilli.

Si par contre dans l´exposé de Zimmermann l’enchaînement interne fait défaut, s´il n’arrive pas à présenter les controverses religieuses et politiques de l´époque comme le reflet des luttes de classes contemporaines, s´il ne voit dans ces luttes que des oppresseurs et des opprimés, des méchants et des bons, et finalement le triomphe des méchants, si sa compréhension des rapports sociaux qui déterminèrent aussi bien l´explosion que l’issue de la lutte est tout à fait déficiente, la faute en est à l’époque où ce livre parut. On peut même dire que, pour son temps, ce livre est encore très réaliste et constitue une louable exception parmi les ouvrages des historiens idéalistes allemands.

Friedrich Engels

Continuer la lecture de Allgemeine Geschichte des großen Bauernkrieges : nach handschriftlichen und gedruckten Quellen

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Un rêve de John Ball

Quand Adam bêchait et qu’Eve filait,
où était alors le gentilhomme ?

La citation ci-dessus est généralement attribuée à John Ball, ce prêtre anglais disciple de John Wyclif, qui fut avec Wat Tyler, un des principaux meneurs de la révolte des paysans de 1381. A ce titre, il est une référence pour certains socialistes d’Outre-Manche, un peu comme Thomas Mûnzer et la guerre des paysans le sont pour ceux de monde germanophone.

Continuer la lecture de Un rêve de John Ball

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Drapeau rouge et drapeau noir en chansons

Le Drapeau rouge

Paroles de Paul Brousse (1877).
Voir la version d’
Achille Leroy (1885).

Musique : Folklore suisse “Armons-nous enfants de l’Helvétie”.

Continuer la lecture de Drapeau rouge et drapeau noir en chansons

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Vivre de Glenmor

Je devais avoir seize ou dix-sept anslorsque à j’ai dégoté chez mon disquaire habituel Vivre de Glenmor, gravé en 1972. Les chansons contenues dans ce disque, notamment “Nous ne ferons pas pleurer Paris”, m’avaient laissé stupéfait et admiratif. Alors quelle joie et quelle émotion de le retrouver sur Youtube :

Vite, profitez-en avant que les ayant-droits ne fassent leur travail de censure…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Autrement mêmes, une collection de L’Harmattan

Les marrons de Louis Timagène Houat m’ont fait penser à une collection de L’Harmattan déjà rencontré lorsque j’ai abordé Le philosophe nègre de Gabriel Maihol ou Le Blanc et le Noir de Pigault-Lebrun. Il s’agit d’Autrement mêmes, dont voici la présentation sur le site de l’éditeur :

Cette collection présente en réédition des textes introuvables en dehors des bibliothèques spécialisées, tombés dans le domaine public et qui traitent, dans des écrits de tous genres normalement rédigés par un écrivain blanc, des Noirs ou, plus généralement, de l’Autre. [Lire la suite]

A mon avis, c’est une mine sur le sujet…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’incendie millénariste

En cherchant sur internet un peu de documentation sur la guerre des paysans, j’ai découvert L’incendie millénariste, un ouvrage qui a pour ambition de traiter du millénarisme depuis les croisades jusqu’aux cultes du Cargo en Mélanésie (voir la table des matière ci-dessous).

Continuer la lecture de L’incendie millénariste

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Deux précurseurs de Thomas Münzer

Voici un mois, à propos de La guerre des pauvres d’Éric Vuillard, j’ai déjà abordé la guerre des paysans (Bauernkrieg) et Thomas Müntzer (ou Münzer ou Munzer). J’y reviens ici en raison d’une de mes lectures actuelles : Thomas Munzer ou la guerre des paysans de Maurice Pianzola. Initialement publié en 1951 et réédité en 1997 aux éditions Ludd, puis en 2015 aux éditions Héros-limite, cet excellent ouvrage fait l’objet sur le blog Dissidence d’un compte-rendu de Jean-Guillaume Lanuque auquel je ne vois pas grand chose à ajouter si ce n’est que ce livre se lit comme un roman tout en étant bien documenté et qu’il est pourvu d’une bibliographie commentée où je pense puiser quelques pistes pour de prochaines chroniques.

Continuer la lecture de Deux précurseurs de Thomas Münzer

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts