Archives de catégorie : Littérature et autres arts

Petits voyages excentriques

Dans une chronique intitulée “Etonnant petits voyages” paru dans le n° 474 de Lire en avril dernier, Gérard Oberlé dresse une liste de livres décrivant des voyages paradoxaux parodiant précisément les livres de voyages. Son article, fort instructif comme toujours, m’a donné envie de chercher sur la grande toile ce que je pourrais trouver sur ces différents titres ainsi sur quelques autres que je connais ou que j’ai découvert par ailleurs, notamment dans l’ouvrage Susan Pickford, Le voyage excentrique : Jeux textuels et paratextuels dans l’anti-récit de voyage, 1760-1850 (ENS Éditions, Institut d’histoire du livre, 2018), notamment dans son Annexe 1 “Voyages autour d’espaces réduits ou atypiques dans l’édition francophone, 1799-1900” et dans sa Bibliographie qui comporte notamment un “Corpus des anti-récits de voyage et voyages excentriques en anglais, français et allemand”.

Continuer la lecture de Petits voyages excentriques

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Bibliographie des Mazarinades

Oyez, bonnes gens !

La Bibliothèque Mazarine et ses collaborateurs viennent d’annoncer l’ouverture de la Bibliographie des mazarinades qui a pour vocation de recenser et décrire la totalité des pamphlets publiés pendant la Fronde, sous le ministère du cardinal Mazarin, soit un corpus total de près de 6 000 éditions, dont certaines connues par plusieurs états. Chacune de ces unités bibliographiques dispose désormais d’une description normalisée et d’un identifiant unique, qui doit faciliter sa citation. Bonne découverte !

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Un petit salon du fanzine et de la microédition à Joué-lès-Tours

Les 27 et 28 avril avait lieu au Temps Machine de Joué-lès-Tours Juste une impression, deuxième édition d’un petit salon du fanzine et de la micro-édition. C’est évidemment un peu tard pour vous conseiller d’y aller, mais je vous invite à regarder le programme et à visiter les sites des participants. Si les fanzines et collectifs tourangeaux, parmi lesquels Le Shaker dont je vous ai déjà parlé, étaient surreprésentés, ceux venus d’autres régions de France étaient bien présents et je voudrais vous en signaler plus particulièrement trois, à savoir, de façon tout à fait arbitraire, ceux dont j’ai acquis quelques publications. Il faudra aussi que j’en profite pour mettre à jour la chronique Bande dessinée “alternative” et microédition.

Continuer la lecture de Un petit salon du fanzine et de la microédition à Joué-lès-Tours

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Autour de Machiavel

Je viens de lire Plus ça change de Somerset Maughan (titre original : Then and Now) . Dans ce roman, Niccolo Machiavel est envoyé à Imola par la République de Florence. Il doit y rencontrer le nouveau maître de la Romagne, le duc de Valentinois, un homme dont la volonté de conquête ne semble pas avoir de limites, le terrible et très habile César Borgia. Les multiples entrevues avec cet animal politique ne seront pas sans conséquence sur les idées que se fait le deuxième secrétaire de la chancellerie sur le pouvoir, sa conquête et sa conservation.

Continuer la lecture de Autour de Machiavel

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Gethsémani

En cette semaine pascale, et bien que je sois un parfait agnostique, ou peut-être à cause de cela, je vous propose deux poèmes de Gérard de Nerval et Alfred de Vigny inspirés de l’agonie de Jésus au Mont des Oliviers, épisode cité dans les évangiles de Matthieu (XXVI, 36-46), de Marc (XV, 32-42) et de Luc (XXII, 39-44), Jean (XVIII, 1) étant très bref.

Si vous souhaitez aller plus loin sur ces poèmes, je vous renvoie aux articles ci-dessus, extraits de la Revue d’histoire littéraire de la France, 1998, vol. 98, n° 3, un numéro spécial consacré au colloque du Bicentaire de la naissance d’Alfred de Vigny, Paris , (22/11/1997)

Continuer la lecture de Gethsémani

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’histoire comme enquête : réflexions décousues

Les archéologues sont de véritables enquêteurs Avec une ingéniosité incomparable, ils échafaudent peu à peu leur raisonnement (l’on pourrait dire pierre par pierre) jusqu’à ce que la solution logique finisse par s’imposer.

C.W. Ceram

Continuer la lecture de L’histoire comme enquête : réflexions décousues

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Un rêve de John Ball

Quand Adam bêchait et qu’Eve filait,
où était alors le gentilhomme ?

La citation ci-dessus est généralement attribuée à John Ball, ce prêtre anglais disciple de John Wyclif, qui fut avec Wat Tyler, un des principaux meneurs de la révolte des paysans de 1381. A ce titre, il est une référence pour certains socialistes d’Outre-Manche, un peu comme Thomas Mûnzer et la guerre des paysans le sont pour ceux de monde germanophone.

Continuer la lecture de Un rêve de John Ball

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Drapeau rouge et drapeau noir en chansons

Le Drapeau rouge

Paroles de Paul Brousse (1877).
Voir la version d’
Achille Leroy (1885).

Musique : Folklore suisse “Armons-nous enfants de l’Helvétie”.

Continuer la lecture de Drapeau rouge et drapeau noir en chansons

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La trilogie alsacienne de Mathilde Tournier

Une collègue bibliothécaire m’a signalé dernièrement une trilogie alsacienne écrite par Mathilde Tournier où nous retrouvons des malgré-nous. Les trois volumes parus aux éditions Privat, sont les suivants : 

  • Entre deux feux (2005)
  • La marque de Caïn (2010)

Mathilde Tournier a publié depuis un autre roman historique décrivant les errances d’un Poilu revenu du front (Décadence d’un déraciné, éditions Les Eclairs, 2017) et, en tant que journaliste, elle a signé des chroniques judiciaires pour Libération ou sur Epris de justice.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Vivre de Glenmor

Je devais avoir seize ou dix-sept anslorsque à j’ai dégoté chez mon disquaire habituel Vivre de Glenmor, gravé en 1972. Les chansons contenues dans ce disque, notamment “Nous ne ferons pas pleurer Paris”, m’avaient laissé stupéfait et admiratif. Alors quelle joie et quelle émotion de le retrouver sur Youtube :

Vite, profitez-en avant que les ayant-droits ne fassent leur travail de censure…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts