Archives de catégorie : Littérature et autres arts

La Vie d’un simple par Émile Guillaumin

Dans Nous paysans, remarquable documentaire de Fabien Béziat et Agnès Poirier diffusé hier soir sur France 2, il est un instant question d’Émile Guillaumin, un écrivain-syndicaliste et militant syndicaliste.

Il fut le premier à décrire la condition paysanne de l’intérieure avec notamment un ouvrage paru initialement en 1904, La vie d’un simple, mémoires d’un métayer. Plusieurs éditions sont disponibles en ligne si vous souhaitez les lire :

Continuer la lecture de La Vie d’un simple par Émile Guillaumin

Basil Zaharoff, suite

Dans une précédente chronique voici bientôt cinq ans, j’ai déjà évoqué Basil Zaharoff (1849-1936), célèbre marchand d’armes qui a inspiré Hergé. Et voici qu’à La grande librairie de ce 17 février, Jennifer Richard a présenté son roman, Le diable parle toutes les langues, consacré à ce triste sire qui n’en est pas moins un sacré personnage romanesque. Future lecture sans doute…

Steven Spielberg Digital Yiddish Library

Ma courte chronique sur Nokhem Shtif et The Pogroms in Ukraine, 1918-19 : Prelude to the Holocaust m’a permis de découvrir une pépite pour ceux qui s’intéresseraient à la culture yiddish.

Il s’agit de la Steven Spielberg Digital Yiddish Library où, depuis 2009, ont été mis en ligne plus de 11 000 titres comprenant œuvres de fiction, mémoires, poésie, pièces de théâtre, nouvelles, manuels scientifiques, livres de cuisine, abécédaires, etc., des auteurs yiddish les plus renommés et des écrivains moins connus.

Deux accès possibles :

Pour plus d’informations

If… de Kipling

Le poème

If you can keep your head when all about you
Are losing theirs and blaming it on you,
If you can trust yourself when all men doubt you,
But make allowance for their doubting too;
If you can wait and not be tired by waiting,
Or being lied about, don’t deal in lies,
Or being hated, don’t give way to hating,
And yet don’t look too good, nor talk too wise:

If you can dream – and not make dreams your master;
If you can think – and not make thoughts your aim;
If you can meet with Triumph and Disaster
And treat those two impostors just the same;
If you can bear to hear the truth you’ve spoken
Twisted by knaves to make a trap for fools,
Or watch the things you gave your life to, broken,
And stoop and build ’em up with worn-out tools:

If you can make one heap of all your winnings
And risk it on one turn of pitch-and-toss,
And lose, and start again at your beginnings
And never breathe a word about your loss[es];
If you can force your heart and nerve and sinew
To serve your [or our] turn long after they are gone,
And so hold on [to it] when there is nothing in you
Except the Will which says to them: ‘Hold on!’

If you can talk with crowds and keep your virtue,
‘ Or walk with Kings – nor lose the common touch,
if neither foes nor loving friends can hurt you,
If all men count [on you,] with you, but none too much;
If you can fill the unforgiving minute
With sixty seconds’ worth of distance run,
Yours is the Earth and everything that’s in it,
And – which is more – you’ll be a Man, my son! Continuer la lecture de If… de Kipling

Drôles de bibs (9) Bib&Co, bibliothèques dans la fiction

Bib&Co est le nom d’un fonds d’ouvrages et de DVD de fiction de la bibliothèque de l’Enssib, dans lequel la bibliothèque, les bibliothécaires, mais aussi tous les acteurs de la chaîne du livre sont mis en scène (libraire, éditeurs, lecteurs, etc.).

Ces œuvres de fiction tendent un miroir à la profession, miroir souvent déformant, mais qui est aussi révélateur de la place que tiennent les bibliothèques et les professionnels du livre dans nos sociétés.

En complément du fonds de la bibliothèque de l’Enssib, les objectifs de ce guide sont :

– de rassembler une documentation sur la place et l’image des bibliothèques et des bibliothécaires dans la fiction, et dans une moindre mesure celles des autres métiers ou lieux du livre

– de proposer un corpus de ressources menant directement aux oeuvres quand le média le permet.

Accès à Bib&Co

Dessins animés anglais ou américains de propagande anti-Hitler

Run Adolf run (1940)

Dessin animé britannique comportant une parodie de la chanson «Run, Rabbit Run». On y voit notamment Adolf Hitler poursuivi par le Premier ministre britannique Neville Chamberlain qui le frappe à la tête avec un parapluie.

Blitz Wolf (1942)

Cartoon du grand Tex Avery, où le loup se voit opposé une ferme résistance des petits cochons.

Continuer la lecture de Dessins animés anglais ou américains de propagande anti-Hitler

Oulipien par anticipation (5) Vers échiquetés et autres bizarreries littéraires collectées par Alfred Canel

Pour trouver la pièce de vers cachée dans cet échiquier, il s’agit tout simplement de procéder comme le cavalier du jeu des échecs. Or, on sait que « le cavalier du jeu des échecs fait deux pas, soit à gauche, soit à droite, en avant ou en arrière, mais toujours en se dirigeant d’une case blanche sur une case noire, ou d’une case noire sur une case blanche ».

Pour les initiés, cette courte explication serait suffisante; pour les profanes, il nous a paru nécessaire d’y ajouter l’échiquier à chiffres qui suit :

Continuer la lecture de Oulipien par anticipation (5) Vers échiquetés et autres bizarreries littéraires collectées par Alfred Canel

Projets inaboutis de Jean Vigo

Pour compléter ma chronique sur le cinéma invisible, voici un extrait de la filmographie de Jean Vigo parue dans Ciné Club en 1949 et reproduite dans l’Hommage à l’Atalante hébergé sur le site Marcel Carné :

Dans les papiers de Jean Vigo, on a retrouvé un certain nombre de projets plus ou moins avances (projets de scénarios, scénarios, découpages).
LIGNES DE LA MAIN.
Documentaire humoristique.
Une des premières lignes du scé­nario mentionne l’entrée chez une chiromancienne, d’un acrobate marchant sur les mains. Vigo en­visageait, pour interprète princi­pal, un danseur acrobatique, tel Pomiès.
LA DOUBLE MORT DE FREDERIC BELOT.
Scénario de Claude Aveline, d’après son roman.
CONTREBANDIERS.
Projet de scénario.
CHAUVINISME.
Scénario humoristique sur les chauves.
L’EXECUTION DE MARINCHE.
Scénario de Claude Aveline, en collaboration avec Jean Vigo. d’après un épisode de Le Point du Jour, roman de Claude Ave­line.
LOURDES‑
Projet de scénario.
LE BAGNE.
Autre titre : L’Evadé du Bagne. Scénario d’après les reportages parus dans Le Petit Parisien et les ouvrages Au bagne et l’Hom­me qui s’évada, d’Albert Londres. Adaptation cinématographique : Julien Dupont et Eugène Dieu­donné.
Réalisation : Jean Vigo. Interprètes envisagés : Eugène Dieudonné et Gaby Morlay ou Florelle.
Jean Vigo n’envisageait de faire ce film que s’il pouvait le tour­ner à la Guyane.
Quatorze autres scénarios ont été retrouvés dans les papiers de Jean Vigo (notamment La boîte à sur­prise de Paul Gilson, Matinée, de Léon Lévy et Henry Storck, Si on pariait, de Jules Supervielle) sans que rien puisse indiquer s’il avait d’intention de les réaliser.

Figures fictives, images ambigües, illusions d’optiques et autres objets impossibles

Tout ce que j’ai reçu jusqu’à présent pour le plus vrai et assuré, je l’ai appris des sens, ou par les sens : or j’ai quelquefois éprouvé que ces sens étaient trompeurs, et il est de la prudence de ne se fier jamais entièrement à ceux qui nous ont une fois trompés.

Descartes, Méditations métaphysiques, I

Figures fictives, images ambigües, illusions d’optiques, trompe-l’œil et objets impossibles sont une illustration parfaite de ce qu’écrit Descartes à propos du caractère trompeur de nos sens et notamment de la vue. Mon intérêt pour ces étrangetés iconiques remonte à loin, à ma découverte des œuvres de M. C. Escher. Je voudrais réunir ici quelques exemples de ces images trompeuses et quelques sites et ouvrages où il en est question.

Continuer la lecture de Figures fictives, images ambigües, illusions d’optiques et autres objets impossibles