Archives de catégorie : Art 9

Chroniques sur la bande dessinée

La peste à Marseille en 1720, une source d’inspiration littéraire

Il y a deux-cents ans, une grave épidémie de peste touche la ville de Marseille et une partie de la Provence, s’étendant bientôt au Languedoc et au Comtat et jusqu’au Gévaudan. Il faudra deux ans pour enrayer l’épidémie au cours de laquelle les églises sont fermées pendant que les gens tentent de se prémunir en se frictionnant à l’aide de vinaigre. Cela ne vous rappelle rien en ces temps de covid-19 ?Je voudrais vous signaler ici deux des représentations littéraires de cet évènement.

Continuer la lecture de La peste à Marseille en 1720, une source d’inspiration littéraire

Effondrement et bande dessinée : le cas de Simon du Fleuve

Après l’apocalypse dans la bande dessinée

Le site Bédéthèque propose de nombreux thèmes. Celui intitulé Après l’apocalypse présente près de 200 séries de bandes-dessinées – les classiques Jérémiah, Neige, Le Tranceperceneige, et d’autres moins connues – dont les histoires se déroulent après l’effondrement de notre monde, que celui-ci soit dû à l’apocalypse nucléaire, à l’épuisement des ressources, au dérèglement climatique, au chaos politique et j’en passe…

Continuer la lecture de Effondrement et bande dessinée : le cas de Simon du Fleuve

Relire Le monde d’Edena au temps du corona

Avez-vous lu Le monde d’Edena de Moebius ? Certes, son dernier tome est paru en 2001, ce qui nous remet loin. Pourtant, certaines parties entrent en résonance avec la période que nous traversons. Je pense évidemment au peuple du Nid, les Pif-Paf, qui apparaissent dans le tome 3 paru en 1990 et intitulé La déesse. Rappelez-vous! Ils portent constamment un masque pour les protéger de la « maladie du nez ». Si quelqu’un éternue, c’est la panique !

Quant à la révolte dont un chef arbore une combinaison jaune (!) à points noirs, elle aboutit au renversement de la tyrannique Paterne et au triomphe de clones aux visages indifférenciés…

© Moebius

Les éditions polystyrène

La 15e édition du Festival A Tours de Bulle où j’ai découvert avec ravissement le dernier album de Benoît Dahan a aussi été pour moi l’occasion de retrouver les publications des éditions polystyrène qui explorent les différentes manières de faire de la bande dessinée au-delà du classique album. Mais je préfère les laisser se présenter eux-même :

Continuer la lecture de Les éditions polystyrène

Dans la tête de Sherlock Holmes, une bande dessinée de Benoît Dahan et Cyril Lieron

Ce week-end avait lieu la 15e édition du Festival A Tours de Bulle. L’invité d’honneur était le lauréat de la Tour d’ivoire 2018, Benoit Dahan, pour L’héritage de l’Homme-Siècle., 4e tome de son Psycho-Investigateur Il a aussi publié récemment avec Cyril Lieron le premier tome d’un récit en deux volumes intitulé Dans la tête de Sherlock Holmes. Un grand plaisir de lecture que je vous laisse découvrir !

Un petit salon du fanzine et de la microédition à Joué-lès-Tours

Les 27 et 28 avril avait lieu au Temps Machine de Joué-lès-Tours Juste une impression, deuxième édition d’un petit salon du fanzine et de la micro-édition. C’est évidemment un peu tard pour vous conseiller d’y aller, mais je vous invite à regarder le programme et à visiter les sites des participants. Si les fanzines et collectifs tourangeaux, parmi lesquels Le Shaker dont je vous ai déjà parlé, étaient surreprésentés, ceux venus d’autres régions de France étaient bien présents et je voudrais vous en signaler plus particulièrement trois, à savoir, de façon tout à fait arbitraire, ceux dont j’ai acquis quelques publications. Il faudra aussi que j’en profite pour mettre à jour la chronique Bande dessinée « alternative » et microédition.

Continuer la lecture de Un petit salon du fanzine et de la microédition à Joué-lès-Tours

Le voyage de Marcel Grob, une autre histoire de Malgré-nous

En février dernier, je vous ai signalé Résistances passives, le roman-témoignage que mon collègue Didier Simler a consacré à son grand-père, un Malgré-nous alsacien enrôlé de force dans l’armée allemande pendant le Seconde Guerre mondiale.

A ceux qui n’aurait pas regardé  La Grande Librairie du mercredi 12 décembre 2018, je voudrais également indiquer Le voyage de Marcel Grob, un récit de Philippe Collin et Sébastien Goethals paru chez Futuropolis. C’est l’histoire du grand-oncle de Philippe Collin, un des 10 000 jeunes Alsaciens enrôlés de force dans la Waffen SS en juin 1944. Je n’ai pas encore lu, mais ma curiosité est éveillée…

Feuilleter les premières pages sur le site de France Inter

Le rapport Brazza ou le beau temps des colonies…

Le 7 juin prochain doit paraître aux éditions Futuropolis Le Rapport Brazza : le premier secret d’État de la « Françafrique » avec Tristan Thil au scénario et Vincent Bailly au dessin. Voici la présentation qui en est faite sur le site de l’éditeur :

Une enquête passionnante sur le premier secret d’État de la « Françafrique ». Envoyé en mission au Congo, en avril 1905, l’explorateur Pierre Savorgnan de Brazza rédige, contre l’attente du gouvernement, un véritable acte d’accusation de la France coloniale. Jugé trop explosif, inacceptable et scandaleux, le rapport est oublié dans un coffre-fort du Ministère des Colonies. Jamais publié, on le croit perdu. Un dossier, en fin de volume, donne la parole à Catherine Coquery-Vidrovitch, l’historienne qui l’a retrouvé.

Continuer la lecture de Le rapport Brazza ou le beau temps des colonies…