Archives de catégorie : Fonds de la BU des Deux Lion

Le Fonds Albert André à la BU des Deux Lions à Tours

Biographie en trois étapes
Bretagne

Né en 1920 à Plougonven, dans le Finistère, Albert André commence à enseigner en tant qu’instituteur suppléant dans ce même département en novembre 1942. Le refus du STO l’incite à rejoindre le maquis au printemps 1943, puis à s’engager dans l’armée de libération en novembre 1944. Démobilisé un an plus tard, il reprend son activité d’instituteur suppléant puis , à partir de 1948, d’instituteur titulaire au cours complémentaire de Plogoff. Il commence alors une licence de géographie.

Maroc

Sa maîtrise obtenue en 1954, il quitte la Bretagne pour le Maroc, où il devient chargé d’enseignement à l’Institut scientifique de Rabat en tant que dessinateur cartographe au laboratoire de géographie physique sous la direction de Fernand Joly, puis professeur certifié, après sa réussite au CAPES en 1959. Il réalise des relevés topographiques et des cartes pour un atlas du Maroc.

S’il obtient de 1961 à 1963 un poste au CNRS et retourne à Paris en tant que cartographe à l’Institut de géographie de Paris, il revient à Rabat dès la rentrée 1963 pour enseigner au Lycée Descartes comme professeur certifié, puis devient en 1966 cartographe à l’Institut scientifique de Rabat et enseigne comme chargé de cours de géographie physique au Centre littéraire d’enseignement supérieur. Il prépare en même temps sa thèse de 3e cycle qu’il soutient en 1969.

Touraine

Revenu définitivement en France en septembre 1973, il est nommé maître assistant titulaire de géographie à l’université de Tours. Il y dirige l’Atelier de cartographie créé pour réaliser l’Atlas de la région Centre jusqu’à sa retraite en mars 1981. Il décède à Tours le 27 juin 2009.

Continuer la lecture de Le Fonds Albert André à la BU des Deux Lions à Tours

Le fonds Bernard Bomer de la BU des Deux Lions à Tours

Depuis l’intégration de la bibliothèque du département de géographie au milieu des année 2000, La BU des Deux Lions conserve dans ses collections un fonds de documents ayant appartenu au géographe Bernard Bomer (1926-1997), spécialiste de l’hydrologie de la péninsule Ibérique. Il s’agit essentiellement d’ouvrages, auxquels s’ajoutent des dossiers d’archives manuscrites.

Nécrologies de Bernard Bomer parues dans diverses revues

Le fonds Jean Elleinstein à la BU des Deux-Lions de Tours

La bibliothèque où je travaille a hérité voici quelques années d’un certain nombre d’ouvrages provenant de la bibliothèque de l’historien Jean Elleinstein (1927-2002). Je souhaite vous en faire ici une brève présentation.

Un historien eurocommuniste

Jean Elleinstein (1927-2002) est un historien français spécialiste du communisme et de l’histoire de l’Union soviétique. Membre du Parti communiste français auquel il a adhéré au sortir du maquis en 1944, il y est un représentant de l’aile eurocommuniste et rénovatrice dans les années 1970 avant son éloignement progressif et son “auto-exclusion” constatée par les instances dirigeantes en 1980.

Continuer la lecture de Le fonds Jean Elleinstein à la BU des Deux-Lions de Tours

L’héritage d’URBAMA

En 1977 une équipe de recherches associée au CNRS, l’ERA 706, est fondée à Tours par Jean-François Troin et quelques collègues spécialistes du Maghreb. Elle deviendra ultérieurement le Centre d’Études et de Recherches sur l’Urbanisation du Monde Arabe (URBAMA).

Très actif pendant plus d’un quart de siècle au cours duquel se succèdent à sa tête les géographes Jean-François Troin (1977-1988) et Pierre Signoles (1988-1997) et le sociologue politique Pierre Robert Baduel (1998-2003), le laboratoire se fond en 2004 dans une UMR élargie, CITERES (Cités, Territoires, Environnement et Sociétés) dont il constitue un des quatre pôles : EMAM (Equipe Monde Arabe et Méditerranée).

La bibliothèque où je travaille a hérité, directement ou non au cours des années, d’une grande partie du fonds documentaire (livres, périodiques, cartes….) de ce laboratoire de recherche. Je souhaite rassembler ici un peu de documentation concernant cet important acteur de la recherche sur le monde arabe.

Continuer la lecture de L’héritage d’URBAMA