Archives de catégorie : Trésors de la langue

Le français de nos régions

Cette chronique n’a pas pour objet les langues régionales, déjà abordées dans la chronique sur les langues de France, mais la variation du français dans l’espace (mots régionaux, expressions locales, variantes de prononciation et accents).

En fait, je vais surtout vous recommander les travaux de Mathieu Avanzi, qu’il s’agisse de son Atlas du français de nos régions. (Armand Colin, 2017) ou de ses contributions disponibles

Continuer la lecture de Le français de nos régions

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La Tour de Babel : six interprétations

Dans Le défi des langues : du gâchis au bon sens, ouvrage de Claude Piron paru en 1994 chez l’Harmattan se trouve à la fin du premier chapitre un interlude (p. 13-17) où sont présentées diverses interprétations du mythe de la tour de Babel par un psychanalyste, un marxiste, un théologien, un capitaliste, un analyste jungien et un taoïste. La lecture en est à la fois amusante et instructive…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Mots surannés et expressions désuètes

Je remercie ma collègue Adrienne, qui m’a indiqué le premier lien de la webographie, m’incitant ainsi à creuser le sujet. Il va de soit qu’il me faudra compléter cette amorce…

Webographie

Les mots délicieusement surannés, dictionnaire raisonné des mots surannés et expressions désuètes.

Didier Meral. Petits dictionnaire des mots rares et anciens de la langue française sur Ebooks libres et gratuits. Se trouve aussi sur le site Poésie d’hier et d’aujourd’hui en version html et en version pdf

Le dictionnaire des jolis mots dont les notices sont complétées par Autourdumot et le Dictionnaire électronique des synonymes du CRISCO

Bibliographie

Dictionnaire des mots rares et précieux. Paris, Seghers, 1965 puis UGE, 1996.

Thierry Prellier. Petits dictionnaires de mots rares. Paris, Le cherche midi, 2000, puis Le Livre de poche, 2003

Claude Duneton.

  • La puce à l’oreille : anthologie des expressions populaires avec leur origine. Paris, Stock, 1978, puis Balland, 1984 et 2001.
  • Le Bouquet des expressions imagées : encyclopédie thématique des locutions…, en collaboration avec Sylvie Claval. Paris, éd. du Seuil, 1990

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Langues de France : quelques ressources en ligne ou pas

Voici plus d’un an, je vous avais proposé une chronique sur les accents en français et je m’étais promis de revenir sur les langues régionales dont ils sont les fantômes. Je vais rassembler ici quelques ressources sur le sujet, qu’il s’agisse de sites ou de documents en ligne et de références bibliographiques. Vous y trouverez aussi quelques informations sur les langues non-territoriales et sur celles d’outre-mer.

Continuer la lecture de Langues de France : quelques ressources en ligne ou pas

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La phonothèque de la MMSH et la classification Aarne-Thompson

Dernièremment, je vous ai brièvement présenté la phonothèque de la MMSH. Pour indexer les quelque 200 contes conservés dans ses archives sonores, elle utilise la classification Aarne-Thompson que je vous avais présentée voici plus de huit-ans.

Je vous invite à lire sur ce sujet les deux articles suivants, extraits des Carnets de la Phonothèque :

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Quelques ouvrages en usage pour étudier les langues anciennes… à la fin des années 1970

C’était à partir de la 5e pour le latin, de la 4e pour le grec qu’à la fin des années 1970, je commençais à m’initier aux langues anciennes.  Pour cela, nous disposions, mes petits camarades et moi, d’ouvrages plus ou moins récents. Quels étaient-ils ? Est-il possible de les trouver en ligne ? Telles sont les deux questions auxquelles je voudrais répondre ici. Continuer la lecture de Quelques ouvrages en usage pour étudier les langues anciennes… à la fin des années 1970

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Langues universelles et artificielles

Généralités

Pour un premier panorama

De juin à août 2001, la bibliothèque de l’Institut avait organisé une exposition intitulée “Langues universelles et artificielle”.  Je vous invite à vous reporter :

si vous êtes pressés au texte de présentation de l’exposition

si vous avez plus de temps et que vous vous délectez de références bibliographiques au catalogue des livres de l’exposition

Continuer la lecture de Langues universelles et artificielles

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Accents en français

— C’est ben pour dire, hein, j’ai un accent pis je le savais pas.
— Tout le monde a un accent, Teena. Nous autres on a un accent, le monde de Montréal ont un gros accent, les Français de France ont un accent…
— Oui, mais eux autres c’est le bon.
— C’est le bon pour eux autres, comme le nôtre est le bon pour nous autres.

Michel Tremblay, Survivre ! Survivre ! (2014), dans la Diaspora des Desrosiers, préface de Pierre Filion, Montréal et Arles, Leméac et Actes sud, coll. «Thesaurus», 2017, 1393 p., p. 1167.

La citation ci-dessus, trouvée sur L’Oreille tendue, m’a rappelé un poème extrait de la comédie La fleur merveilleuse de Miguel Zamacoïs. Intitulé L’accent, son interprétation la plus connue est celle qu’en donne Fernandel, même si vous pourrez en trouver d’autres ici et . Continuer la lecture de Accents en français

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les ancêtres du blabla

En faisant une recherche sur l’alsacien, langue régionale à laquelle je consacrerai prochainement une chronique,  j’ai découvert par hasard le mot bàbbla qui, selon les traductions, signifie parler ou papoter. Je me suis alors demandé si ce vocable ne se trouverait pas son origine de blabla, qui est pourtant réputé être une création du journaliste Paul Gordeaux,

Un couple de mots pourtant pourrait s’inscrire dans cette généalogie : il s’agit du substantif  babil et eu verbe babillerAntoine de Rivarol le définie ainsi Dictionnaire classique de la langue française :

Le babil est un excès de paroles, qui n’a pour but que le plaisir de parler ; le bavardage est un flux de paroles, qui prend sa source dans la sottise ; le caquet prend sa source dans une vanité ridicule et puérile.

Et d’où vient babil ? De Babel ? Allez savoir.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts