La bibliothèque diplomatique numérique du Ministère des Affaires étrangère

Un site à découvrir

C’est grâce à un article d’Annick Richard dans le carnet de la médiathèque de la MMSH que j’ai découvert cette bibliothèque numérique lanée le 12 mars 2018 par le Ministère des Affaires Étrangères. Je vous invite à lire aussi la présentation faite dans la lettre d’information de Gallica, cette nouvelle ressource en ligne étant développée dans le cadre du dispositif Gallica en marque blanche.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Sur Joseph Déjacque

Dernièrement, un collègue m’a demandé si je connaissais Joseph Déjacque. J’avoue que je ne savais rien  cet écrivain anarchiste. Il est pourtant l’auteur d’À bas les chefs ! dont le titre ne peut que me plaire même si ce n’est pas celui d’origine… et l’inventeur du néologisme « libertaire » dont il se servit pour le titre de son journal, Le Libertaire dont 27 numéros sont parus à New York de juin 1858 à février 1861. Car Déjacque fut un exilé ayant fuit le gouvernement de Louis-Napoléon Bonaparte et réfugié longuement aux Etats-Unis, où il signe le manifeste inaugural de l’Association internationale des travailleurs (AIT). Bref, une personnalité plutôt intéressante, qui s’oppose, parmi les anarchistes, au misogyne Proudhon, et, parmi les proscrits, au modéré  Victor HugoContinuer la lecture de Sur Joseph Déjacque

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Napoléon (13) Le coup d’état du général Malet (23 octobre 1812)

Le brave Malet dont je viens de parler, ancien républicain, avait depuis plusieurs années cherché à conspirer contre le despotisme impérial ; c’est même à cette occasion qu’au mois de juillet 1808, Bonaparte crut pouvoir m’envelopper, avec quelques amis, dans une accusation capitale. […]. Malet, enfermé depuis avec des royalistes, sembla donner leur couleur à son audacieux coup de main [d’octobre 1812] ; mais, au tribunal où il fut interpellé par le président : « Le défenseur des droits de son pays, » répondit-il, « n’a pas besoin de défense ; il triomphe ou il meurt.»

Mémoires, correspondance et manuscrits du général Lafayette.

Voici quelques années, j’ai découvert par hasard la tentative de coup d’état de Malet contre Napoléon. C’était en lisant à la bande dessinée de Nicolas Juncker, parue en 2005 aux éditions Treize étranges avant d’être rééditée chez Glénat en 2010. Bien évidemment, il s’agit d’une version romancée des évènements, mais ce roman graphique de 160 pages n’en a pas moins le mérite de rappeler un évènement un peu oublié des livres retraçant l’histoire du Premier Empire. Continuer la lecture de Napoléon (13) Le coup d’état du général Malet (23 octobre 1812)

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les robots, une idée déjà ancienne qui remontent à l’Antiquité grecque et chinoise

Homère. L’Iliade, chant 8, traduction de Leconte de Lisle

Et Thétis aux pieds d’argent parvint à la demeure de Hèphaistos, incorruptible, étoilée, admirable aux Immortels eux-mêmes ; faite d’airain, et que le Boiteux avait construite de ses mains.

Et elle le trouva suant, et se remuant autour des soufflets, et haletant. Et il forgeait vingt trépieds pour être placés autour de sa demeure solide. Et il les avait posés sur des roues d’or afin qu’ils se rendissent d’eux-mêmes à l’assemblée divine, et qu’ils en revinssent de même. Il ne leur manquait, pour être finis, que des anses aux formes variées. Hèphaistos les préparait et en forgeait les attaches.

[…]

Et le corps monstrueux du Dieu se redressa de l’enclume ; et il boitait, chancelant sur ses jambes grêles et torses. Et il éloigna les soufflets du feu, et il déposa dans un coffre d’argent tous ses instruments familiers. Puis, une éponge essuya sa face, ses deux mains, son cou robuste et sa poitrine velue. Il mit une tunique, prit un sceptre énorme et sortit de la forge en boitant. Et deux servantes soutenaient les pas du Roi. Elles étaient d’or, semblables aux vierges vivantes qui pensent et parlent, et que les Dieux ont instruites.

Continuer la lecture de Les robots, une idée déjà ancienne qui remontent à l’Antiquité grecque et chinoise

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’anatomie entre science et art

Je feuilletais dernièrement L’anatomie humaine : cinq siècle de sciences et d’art. Il s’agit un ouvrage de Benjamin. A. Rifkin, Michael J. Ackerman et Judith Folkenberg paru aux éditions de La Martinière en 2006 dont l’édition originale en anglais a été publiée la même année à New York sous le titre Human anatomy : from the Renaissance to the digital era.

Je me suis alors souvenu que voici quatre ans, j’avais commencé à rassembler une série de liens sur ce sujet avec l’intention d’en faire une chronique. Le tout était resté à l’état, parmi les trop nombreux brouillons qui envahissent l’écritoire de ce carnet.

Je vous propose donc ici le résultat provisoire de cette recherche documentaire. Il fera sans doute l’objet de mises à jour. Continuer la lecture de L’anatomie entre science et art

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Sherlock Holmes dans une uchronie steampunk chinoise

Parmi les trois traductions de nouvelles SF chinoises à lire dans le numéro 7 de la revue Impressions d’Extrême-Orient, je voudrais signaler particulièrement « Gastronotopia » (Meishi wutuobang 美食乌托邦) de Han Song 韩松. C’est une uchronie steampunk qui se déroule le monde des Neuf-Régions (c’est aussi l’ancien nom donné à la Chine) où l’ère de la vapeur semble avoir supplanté l’ère de l’électricité et de l’informatique, et dans lequel Sherlock Holmes et le Docteur Watson vont devoir enquêter sur une étrange invention chinoise : l’estomac artificiel externe.

Comme quoi, la liste des pastiches de Sherlock Holmes est sans fin…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Décroissance : quelques références

En découvrant un article de Laurent Vladic. « Dix bonnes raisons d’être décroissant » sur site Le Comptoir, j’ai souhaité revenir sur ce sujet que j’avais brièvement abordé voici quelques années. Comme d’habitude, des mises à jour seront sans doute souhaitables…

A voir et à écouter

Dans l’extrait suivant du Buzz décroissant, documentaire de Marc Chinal, Bruno Clémentin explique quoi  faire pour être décroissant. Il est lui-même administrateur de La décroissance, mensuel du collectif  Casseurs de pub. Continuer la lecture de Décroissance : quelques références

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Science-fiction chinoise

Le n° 51/52 de Monde chinois, nouvelle Asie est récemment paru. Il s’agit un fascicule thématique intitulé  Le « rêve chinois » et ses doubles : aspects de la littérature de science-fiction dans le monde sinophone. Comme je le cataloguais, l’envie m’est venue de m’informer un peu sur la science fiction chinoise, qui a acquis depuis quelques années une plus grande notoriété en Occident, notamment avec l’attribution de prestigieux prix Hugo : Continuer la lecture de Science-fiction chinoise

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Chroniques de la bibliothèque de Babel