La phonothèque de la MMSH… et Arles

La phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) est un héritage du centre de recherche et d’étude sur l’histoire orale et les parlers régionaux (CREHOP) au sein duquel elle a été créée à la fin des années 1970 par l’historien moderniste Philippe Joutard et de l’ethno-dialectologue Jean-Claude Bouvier.

Deux documents pour en savoir un peu plus sur la phonothèque :

En survolant son riche thésaurus, j’ai constaté que bien des lieux d’Europe et du monde sont concernés. De nombreux items concernent Arles., ville qui m’intéresse quelque peu, comme vous le savez peut-être, mais aussi l’Alsace. Je me promets donc d’explorer cette ressource plus sérieusement et j’en profite pour vous la signaler des fois que vous souhaiteriez faire de même.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le Centre d’Etudes des Sociétés Méditerranéennes (CESM)

J’ai découvert dernièrement un article de Laure Verdon paru dans le n° 48 (2014) de Rives méditerranéennes, numéro spécial consacré à un Essai d’ego-histoire collective. Intitulé « Georges Duby et le Centre d’Études des Sociétés Méditerranéennes. Une ambition aixoise », il porte sur le CESM qui compta beaucoup dans la vie de mon père et dont la création remonte aux années aixoises de Georges Duby.

Fondé en 1960 par Georges Duby et le géographe Hildebert Isnard, c’est un laboratoire interdisciplinaire auxquels participent des chercheurs issus des sciences sociales et humaines (histoire, géographie, sociologues) parmi lesquels se trouvent des boursiers étrangers du CESM venus notamment du Royaume-Uni  ou des pays de l’Est (Pologne, Tchécoslovaquie).

En 1969, il devient une des composantes de l’Institut de Recherches Méditerranéennes (IRM) regroupant des laboratoires travaillant sur le monde méditerranéen. L’année 1976 voit la création d’un GIS (Groupement d’intérêt scientifique) Méditerranée avec pratiquement les mêmes composantes…

Si Georges Duby part au Collège de France en 1970, le centre n’en continue pas moins ses travaux, notamment sur le village méditerranéen,  chantier interdisciplinaire qui se poursuit jusque dans les années 1980. Est alors créé le Groupement de recherche Nord-Méditerranée devenu depuis TELEMMe. Mais ceci est une autre histoire…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Quelques ouvrages en usage pour étudier les langues anciennes… à la fin des années 1970

C’était à partir de la 5e pour le latin, de la 4e pour le grec qu’à la fin des années 1970, je commençais à m’initier aux langues anciennes.  Pour cela, nous disposions, mes petits camarades et moi, d’ouvrages plus ou moins récents. Quels étaient-ils ? Est-il possible de les trouver en ligne ? Telles sont les deux questions auxquelles je voudrais répondre ici. Continuer la lecture de Quelques ouvrages en usage pour étudier les langues anciennes… à la fin des années 1970

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

A propos du monument Joseph Sec à Aix en Provence

A la mémoire de Michel Vovelle

Dans ma bonne ville d’Aix-en-Provence se trouve un curieux monument maçonnique érigé à la fin de l’Ancien Régime par Joseph Sec Joseph_Sec (1716-1794), un bourgeois éclairé dont l’historien Michel_Vovelle décrivit l’irrésistible ascension dans un ouvrage paru en 1975.

Alain Paire lui a consacré voici quelque mois un article bien documenté où il s’appuie notamment un ouvrage de ce même Michel Vovelle et de Pierre Donaint, Le mystérieux monument Joseph Sec à Aix en Provence (A. Barthélémy, 2009) et sur les recherches de l’historien de l’art Alexandre Maral (cf. Des jésuites d’Aix-en-provence au monument sec l’étonnante destinée des statues de la chapelle des messieurs, Bibliothèque de l’École des chartes, 2003, vol. 161 n°1, p. 289-321).

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Quel rapport entre C’était un rendez-vous de Claude Lelouch et L’Arche russe d’Alexandre Sokourov

C’est vrai ça, quel rapport peut-il y avoir entre C’était un rendez-vous de Claude Lelouche, un court-métrage de 9 minutes tourné en 1976…

… et L’Arche russe d’Alexandre Sokourov, un film de 96 minutes sorti en 2002 ?

Vous séchez ? Tous les deux sont composés d’un seul plan-séquence, une scène filmée dans la continuité d’une prise de vue unique. Si les plans-séquences ne sont pas rares depuis les années 1920, c’est presque toujours comme une partie du film. Ces deux exemples sont donc exceptionnels, mêmes s’ils semblent un peu plus fréquents parmi les courts-métrages. J’ajouterai que je vous les ai cités parce que je les connaissais déjà, mais chemin faisant, j’ai découvert que Victoria, un film allemand de Sebastian Schipper sorti en 2015, a été tourné en un seul plan-séquence de 136 minutes, un record !

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Réouverture du musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon

A peine ma chronique sur la bibliothèque de Léon Morin était-elle en ligne que le Blog Histoire Géo l’épinglait. Cela a été pour moi l’occasion de lire son article sur la réouverture du musée des beaux-art et d’archéologie de Besançon, une ville que j’apprécie particulièrement. Merci au webmaster !

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La bibliothèque de Léon Morin

En relisant dernièrement Léon Morin, prêtre, l’excellent roman largement autobiographique de Béatrix Beck (Prix Goncourt 1952) dont Jean-Pierre Melville a tiré en 1961 un beau film avec le jeune Bebel et Emmanuelle Riva,

… je me suis arrêté sur les passages où il était question de livres. Pas seulement le Livre, la Bible que le prêtre cite pour expliquer à Barny le fameux « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné » de Jésus sur la croix…

… mais aussi les ouvrages qu’il lui prête, ceux dont il lui parle et surtout ceux figurant dans sa bibliothèque. Continuer la lecture de La bibliothèque de Léon Morin

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Sur la Touraine, son patrimoine et son histoire

Sites et blogs

Voir aussi le portail Indre-et-Loire de Wikipédia

Le système Tourainissime

J’ignore qui est Christian, le webmaster de Tourainissime et de plusieurs autres blogs consacrés à la Touraine qui, comme autant de planètes, gravitent autour. Ce qui est certain, c’est que ce sont autant sources essentielles d’information. En voici la liste :

Tourainissime propose une présentation des monuments de chacune des 277 communes d’Indre-et-Loire. La recherche se fait à partir d’un index alphabétique de ces commune.

Le blog La Touraine est complémentaire du précédent. Il permet de rechercher certains monument à partir d’un index géographique (noms des communes) et thématique (types de monuments).

Dans Les recherches de Tourainissime, le webmaster demande des informations sur tel ou tel monument.

Les quatre autres blogs sont thématiques avec possibilité de recherche par communes :

Modillons de Touraine

Drolatique Touraine

Les lavoirs de Touraine

Lieux-dits de Touraine

Continuer la lecture de Sur la Touraine, son patrimoine et son histoire

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Autour des Versets Sataniques

Trente ans après sa parution, je l’avoue, je n’ai toujours pas lu Les Versets Sataniques. Que voulez-vous, il y a tant à lire, alors pourquoi faudrait-il lire pour de mauvaises raisons, des raisons extra-littéraires sans lien avec les qualités supposées de l’ouvrage. Une poignée d’ayatollahs s’excitent sur quelques passages hors contexte, une fatwa est prononcée, et il nous faudrait d’office considérer le roman incriminé comme un chef-d’œuvre indépassable. Qu’il faille défendre son auteur contre l’arbitraire et le fanatisme surtout lorsque sa vie en danger, c’est certain, mais pour le reste, je n’entends pas faire de mes lectures un étendard ou un certificat de bien-pensance. Continuer la lecture de Autour des Versets Sataniques

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Ne dites pas : la vie est un joyeux festin…

Ne dites pas : la vie est un joyeux festin ;
Ou c’est d’un esprit sot ou c’est d’une âme basse.
Surtout ne dites point : elle est malheur sans fin ;
C’est d’un mauvais courage et qui trop tôt se lasse.


Riez comme au printemps s’agitent les rameaux,
Pleurez comme la bise ou le flot sur la grève,
Goûtez tous les plaisirs et souffrez tous les maux ;
Et dites : c’est beaucoup et c’est l’ombre d’un rêve.

Poème extrait des Stances de Jean Moréas  et trouvé sur le site Un jour un poème.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Chroniques de la bibliothèque de Babel