Archives par mot-clé : Bande dessinée

Le Caravage est grand

J’ai vu cet après-midi Caravage, un beau film franco-italien réalisé par Michele Placido autour des dernières années de la vie de ce géant de la peinture italienne. Au début du récit, nous sommes en 1610, l’année même de sa mort et l’Ombre, un espion du Vatican, est chargé par le pape Paul V d’enquêter sur le peintre qui a fuit Rome quatre ans auparavant après avoir tué un homme lors d’un duel.

Continuer la lecture de Le Caravage est grand

Noël dystopiques

A l’approche d’un Noël qui s’annonce calamiteux, je voudrais vous inviter à (re)lire deux bandes-dessinées où cette fête est au centre de dystopies. Les Pères Noël y constituent d’inquiétantes milices, à mille lieues du sympathique bonhomme au couleur de Coca Cola, et la fête obligatoire se révèle une vraie dictature.

Les éditions originales de ces histoires sont parues entre 1997 et 1999, ce qui ne nous rajeunit pas. Elles sont signées Tronchet et O’Groj et il serait tentant de les placer du côté de la bande dessinée humoristique, catégorie à laquelle elles appartiennent indubitablement. Cependant le rire est jaune, pour ne pas dire tragique et désespéré. Non, ce n’est pas de la gaudriole et leurs résonances avec le monde actuel sont plutôt faites pour nous interroger sur la société que nous souhaitons.

Continuer la lecture de Noël dystopiques

Et s’ils appuyaient sur le bouton ?

En ces temps riants où la guerre nucléaire revient sur le devant de la scène, non plus comme fiction, mais comme hypothèse plausible, je me souviens de mon enfance, de mon adolescence et de mon entrée dans l’âge adulte. En ces années-là, les deux superpuissances déployaient leur arsenal atomique de part et d’autre du rideau de fer et bien des jeunes de mon âge n’imaginaient pour avenir qu’une terre irradiée avec des survivants à l’abri dans de grandes métropoles souterraines….

Oui, c’était ça, notre imaginaire, enfin tout au moins celui de la catégorie de jeunes dont je faisais partie : vaguement pacifistes et écologistes d’une part, nourris de SF de l’autre avec en plus, il faut bien le dire, une bonne dose d’anti-américanisme dont je n’ai jamais vraiment réussi à me défaire. Mais je digresse…

Continuer la lecture de Et s’ils appuyaient sur le bouton ?

La revanche des bibliothécaires de Tom Gauld

Couverture de La revanche des bibliothécaires de Tom Gauld, paru aux édition 2024 en septembre 2022

Au travail, une collègue vient de nous signaler bande dessinée sortie récemment, La revanche des bibliothécaires de Tom Gauld. Cette compilation de strips parus dans le cahier littéraire du quotidien britannique The Guardian est principalement consacrée à l’univers du livre. Sans doute une future acquisition de ma bibliothèque universitaire…

Continuer la lecture de La revanche des bibliothécaires de Tom Gauld

Le Collège de France crée enfin une chaire sur la bande-dessinée ! Avec Benoît Peeters comme titulaire, évidemment…

Ce jeudi 27 octobre 2022 est une date historique puisque aura lieu à 18h00 la leçon inaugurale de Benoît Peeters, titulaire de la toute jeune chaire de bande-dessinée au Collège de France.

Bon, je m’enthousiasme peut-être un peu vite, puisque cette chaire sur la band-dessinée s’intègre en fait dans la chaire annuelle Création artistique consacrée à toutes les formes de création artistique qui accueille pendant une année académique, une personnalité illustrant la création artistique contemporaine. Mais ne désespérons pas. Un jour, il y aura une chaire pérenne sur la bande-dessinée, j’en suis convaincu.

En attendant, écoutez Benoît Beeters qui était hier l’Invité des Matins de France Culture ainsi que la conférence donnée le 7 octobre 2020 au Collège de France dans le cadre de L’année de la bande dessinée…

…. son entretien avec avec Mathieu Charrier ses ouvrages 3 minutes pour comprendre 50 moments-clé de l’histoire de la bande dessinée et Bruxelles, un rêve capital

… et sur sa chaîne Youtube, la playliste intitulée Pour une histoire de la bande-dessinée.

Bandes dessinées sur l’autisme

Voici une petite bibliographie croisant deux de mes centres d’intérêt, l’un ancien, la bande-dessinée, l’autre plus récent, l’autisme et surtout les autistes.

En fait il s’agit surtout d’un programme de lectures à venir. Je viens de lire avec un réel plaisir et un grand intérêt La différence invisible, recommandé par une collègue, et j’ai découverts les autres chemin faisant lors de recherches sur internet, mais ne les ai pas encore lu. Pour les présentations, je me suis donc contenté de reprendre les sites des éditeurs. Je vous conseille d’aller voir aussi les critiques écrites ou vidéos que j’ai pu trouvées.

Les auteur(e)s sont particulièrement concerné(e)s par la question, étant autistes – Julie Dachez (La différence invisible) et Drakia (Couleur d’asperge) Asperger – ou proches d’autistes – un fils pour Yvon Roy (Les petites victoires) ou un frère pour Emilie Gleason (Ted drôle de coco).

Continuer la lecture de Bandes dessinées sur l’autisme

Épidémies et pandémies dans la bande-dessinée de science-fiction et d’anticipation

En ces temps de pandémie dont la fin semble de plus en plus lointaine, j’ai souhaité voir quelles étaient les bandes dessinées qui avaient pu traiter du sujet dans le domaine de la science-fiction et de l’anticipation. Comme vous le verrez, certaines ne sont pas sans quelques ressemblances avec ce qui nous advient actuellement. Dans les liens pour aller plus loin, vous verrez aussi que je ne suis pas le seul à m’être intéressé à ce thème.

Continuer la lecture de Épidémies et pandémies dans la bande-dessinée de science-fiction et d’anticipation

L’écologie dans la bande dessinée

Pour un panorama de la question

Parmi les 1087 thèmes proposés sur BDthèque pour explorer l’univers de la bande dessinée, certains sont liés à l’écologie et à l’environnement :

Petite sélection personnelle

Je voudrais vous proposer ici quelques titres d’albums ou de séries qui me semblent particulièrement intéressants.

Continuer la lecture de L’écologie dans la bande dessinée

La peste à Marseille en 1720, une source d’inspiration littéraire

Il y a deux-cents ans, une grave épidémie de peste touche la ville de Marseille et une partie de la Provence, s’étendant bientôt au Languedoc et au Comtat et jusqu’au Gévaudan. Il faudra deux ans pour enrayer l’épidémie au cours de laquelle les églises sont fermées pendant que les gens tentent de se prémunir en se frictionnant à l’aide de vinaigre. Cela ne vous rappelle rien en ces temps de covid-19 ? Je voudrais vous signaler ici deux des représentations littéraires de cet évènement.

Continuer la lecture de La peste à Marseille en 1720, une source d’inspiration littéraire