Archives par mot-clé : Bibliothécaires

Une collecte d’informations sur les références aux bibliothèques et aux bibliothécaires dans les œuvres de fiction

Vous trouverez ci-dessous un message de Clément Noual sur la liste Bibliopat. L’initiative me semble intéressante, car Drôles de bibliothèques (1994) et Ecrire la bibliothèque aujourd’hui, (2007) , bien qu’excellents, commencent à dater un peu. Au temps de Wikipédia et des réseaux, il est bon de les compléter en faisant à un grand nombre d’informateurs.

Continuer la lecture de Une collecte d’informations sur les références aux bibliothèques et aux bibliothécaires dans les œuvres de fiction

Shiyali Ramamrita Ranganathan et la classification à facettes

Cela faisait longtemps que je pensais faire une chronique sur Shiyali Ramamrita Ranganathan et la classification à facettes. Or, lors des échanges sur le parfait bibliothécaire qui ont eu lieu surla liste Bibliopat, Paul Paumier nous a fait profité d’une excellente synthèse sur la question, avec des précisions d’Emmanuelle Bermès. C’est cette dernière que je reproduis ci-dessous

____________

Continuer la lecture de Shiyali Ramamrita Ranganathan et la classification à facettes

A propos des bibliothécaires : compte-rendu d’échanges sur la liste Bibliopat

Faisant suite au message de Juliette Jestaz sur la liste Bibliopat, les échanges se mutiplient sur le thème de l’histoire des bibliothécaires. Plusieurs références et sélections d’ouvrages ont ainsi été signalés, ainsi que des extraits de livres comportant des portraits de bibliothécaires. Je vous en rend compte brièvement ici, des fois que cela puisse vous intéresser.

Dernière mise à jour : 7 avril 2020

Continuer la lecture de A propos des bibliothécaires : compte-rendu d’échanges sur la liste Bibliopat

Le bibliothécaire idéal selon un livre de 1828

Voici une trouvaille de Juliette Jestaz de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Grand merci à elle d’en avoir fait profiter les membres de la liste bibliopat. Mais lisez plutôt.

Bonjour,

Je vous fais partager cette définition, qui reste toujours intéressante, me semble-t-il, donnée par le bibliothécaire Jean-Louis Bailly en 1828, dressant le portrait de Bonamy, le premier bibliothécaire de la Ville de Paris, qui officia de 1763 à 1770 dans la bibliothèque installée hôtel de Lamoignon (siège actuel de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris) :

(Sa première phrase est très alambiquée).
« Il ne faut pas qu’on s’imagine qu’un bibliothécaire public ne soit, en raison d’un savant, que ce qu’est, par rapport à un livre, la table dés matières; il ne suffit pas pour lui de connaître sa bibliothèque, il faut qu’il soit lui-même une espèce de bibliothèque vivante. Sans parler de la bibliographie qui, grâce à l’activité infatigable de la presse, devient tous les jours une plus vaste nomenclature, il a besoin d’une érudition assez variée, pour n’être étranger à aucun genre de savoir; d’une érudition qui embrasse assez de détails pour qu’il soit en état d’indiquer à ceux qui viennent le consulter sur les ouvrages qu’ils entreprennent, les sources où ils peuvent puiser; d’une sagacité rare pour deviner les énigmes des consultans, et redresser leurs à-peu-près; d’une politesse, d’une patience à toute épreuve, pour écouter, sans rire, des questions ridicules ; pour apprendre aux ignorans ce qu’ils doivent demander; pour leur prêter son savoir, et les renvoyer satisfaits de celui qu’ils s’attribuent : toutes ces qualités se trouvèrent dans M. Bonamy. »

J’apprécie particulièrement « pour apprendre aux ignorans ce qu’ils doivent demander », et « les renvoyer satisfaits (du savoir) qu’ils s’attribuent »… où l’on retrouve cette bienveillance teintée d’arrogance qui nous menace si souvent.

J.-L. Bailly, Notices historiques sur les bibliothèques anciennes et modernes , suivies d’un tableau comparatif des produits de la presse de 1812 à 1825 et d’un recueil de lois et ordonnances concernant les bibliothèques, Paris, 1828, p. 125
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54898318/f136.image

Drôles de bibliothèques

Parmi ceux qui ont lu l’appel du 1er avril pour la défense du livre et de la liberté d’expression, certains se sont peut-être souvenu de cet excellent ouvrage ,  Drôles de bibliothèques… le thème de la bibliothèque dans la littérature et le cinéma(1), dont la deuxième édition parut alors que je me préparais à entrer dans ce monde étrange, non plus comme lecteur, mais comme homme du métier. C’était il y a bientôt vingt ans…

Depuis se sont multipliés les blogs de bibliothécaires(2) et cette thématique y a été largement développée, notamment avec les blogs que Caroline Rive qualifie de moqueuses (Couv. ill. en coul., RadamaSometimes, you’re the salt in my coffee…) dans sa typologie des blogs de bibliothécaires(3), mais pas seulement. Ainsi, sur son blog consacré au monde des bibliothèques et les Sciences de l’information, Vagabondages, Thomas Chaimbault propose plusieurs articles détaillés consacrés à la représentation de la bibliothèque et des bibliothécaires.

En 2007, Ecrire la bibliothèque aujourd’hui, sous la direction de Marie-Odile André et Sylvie Ducas reprend l’étude de la représentation des bibliothèques dans la littérature contemporaine de 1980 à 2005(4). Si la bande dessinée y est représentée, est malheureusement absent le cinéma qui occupait une place non négligeable dans l’ouvrage d’Anne-Marie Chaintreau et Renée Lemaître.

A l’exemple de ces précurseurs, je souhaite ouvrir une nouvelle catégorie de chroniques dédiées à la représentation des bibliothèques et des bibliothécaires tant par le texte que par l’image (peinture, bande dessinée, cinéma…). Elle s’intitulera Drôles de bibs en hommage à l’ouvrage déjà cité.

 ________________________________

(1) Voir sa recension par Sophie Danis dans le Bulletin des bibliothèques de France, 1994, t.39 n° 5, p. 86-88.

(2) Voir les listes dressées par Bibliopedia ou BibZen.

(3) « Blogs à lunettes, blogs à paillette. la part de l’intimes dans les blogs de bibliothécaires », Bibliohèque(s), n° 47/48, décembre 2009, p.54-59.

(4) Voir la recension de l’ouvrage par Florence Bianchi dans le Bulletin des bibliothèques de France, 2008, n° 3, p. 111-112 et celle figurant sur le blog Écritures de la Modernité.