Archives par mot-clé : Chants révolutionnaires

Demain, la Commune ! une anthologie

Je suis en train d’achever la lecture d’une anthologie intitulée Demain, la Commune ! publiée l’an dernier et regroupant des anticipations sur la Commune parues entre 1872 et 1899, Les textes ont été réunis par Philippe Éthuin, que nous avons déjà rencontrés à propos d’une anthologie d’uchronies sur Napoléon. Il faut dire qu’il s’y connait un peu dans ce domaine et dans celui des anticipations anciennes dont il explore la richesse dans la collection Archéosf, chez Publie.net.

La préface donne un panorama des ouvrages littéraires inspirés par la Commune de Paris. Son auteur est Jean-Guillaume Lanuque, professeur d’histoire-géographie et collaborateur de la revue Dissidence et du Maitron, où il est spécialiste de l’extrême-gauche marxiste, ce qui n’exclut pas un intérêt certain pour l’histoire de la science-fiction et du merveilleux scientifique.

Vous trouverez ci-dessous les textes qui figurent dans l’anthologie. Les genres littéraires représentés sont divers, de la pochade fantaisiste (Allais) à la nouvelle anarchiste (Souêtre) en passant par la pièce revancharde (Bailly) et la chanson révolutionnaire (Pottier).

Continuer la lecture de Demain, la Commune ! une anthologie

Chansons russes d’aujourd’hui et d’hier

La Marche par le groupe IC3PEAK

IC3PEAK est un groupe de musique alternative russe, composé de Nastya Kreslina et de Nikolay Kostylev. Depuis 2018, à cause de leurs critiques contre le gouvernement russe, leurs concerts ont commencé à être interrompus par les forces de l’ordre ce qui lesa a poussé le groupe à devenir activistes contre la censure. Ils se définissent « Terroristes de l’Audiovisuel » , en référence à leurs intentions de briser les principes établis de la musique et de la culture. Allez faire un tour sur leur chaîne Youtube et leur site officiel.

Continuer la lecture de Chansons russes d’aujourd’hui et d’hier

Chansons de la Commune de Paris en disques et CD

Pour compléter la webographie intitulée La Semaine sanglante ou ça branle dans le manche, une chanson pour tous les temps

Marc Ogeret, Autour de la Commune, 1968 (1994 en CD), Florilège de la chanson populaire française vol. 8
Continuer la lecture de Chansons de la Commune de Paris en disques et CD

La Semaine sanglante ou ça branle dans le manche, une chanson pour tous les temps

La Semaine sanglante est une de Jean Baptiste Clément, écrite en 1871 à Paris où il combattait pour la Commune de Paris, et chantée sur l’air du Chant des Paysans de Pierre Dupont.

Continuer la lecture de La Semaine sanglante ou ça branle dans le manche, une chanson pour tous les temps

Quando l’anarchia verrà

En feuilletant le Livre hebdo n° 1251 (21 février 2020), j’ai appris la publication récente par l’Atelier de création libertaire d’un ouvrage de Pascal Dupuy intitulé Folgorite : parcours de Sante Ferrini, anarchiste, typographe et poète (1874-1939).

Sante Ferrini , dit Folgorite (1974-1939) est un poète anarchiste et typographe italien qui a vécu une grande partie de sa vie en France. Il est notamment l’auteur de Quando l’anarchia verrà (Quand l’anarchie arrivera) qui fait partie du répertoire traditionnel des chansons anarchistes.

Continuer la lecture de Quando l’anarchia verrà

La bande son d’une manif en 2020

Ceux qui fréquentent un peu les manifs tourangelles – mais peut-être est-ce ainsi dans toute la France – auront sans doute remarqué la grande diversité des chansons diffusées. On y retrouve des classiques de la révolution et de la résistance à l’oppression, qu’ils soient remixé ou pas ou des créations plus récentes par Les Motivés, la Compagnie Jolie Môme et autres groupes bien engagés..

En voici un échantillon que je compléterai prochainement.

Chant des partisans
Continuer la lecture de La bande son d’une manif en 2020

La Commune est en lutte

Chanson de Jean-Roger Caussimon et Philippe Sarde
écrite pour le film Le Juge et l’Assassin de Bertrand Tavernier (1975)

Sans doute, mon amour, on n’a pas eu de chance
Il y avait la guerre
Et nous avions vingt ans
L’hiver de 70 fut hiver de souffrance
Et pire est la misère
En ce nouveau printemps…
Les lilas vont fleurir les hauteurs de Bell’ville
Les versants de la Butte
Et le Bois de Meudon…
Nous irons les cueillir en des temps plus faciles…

La Commune est en lutte
Et demain, nous vaincrons…

Suite du texte de la chanson