Archives par mot-clé : Choix

L’importance du choix, du hasard et dudéterminisme dans une vie humaine : citations

Chacun de nous, en jetant un coup d’œil rétrospectif sur son histoire, constatera que sa personnalité d’enfant, quoique indivisible, réunissait en elle des personnes diverses qui pouvaient rester fondues ensemble parce qu’elles étaient à l’état naissant : cette indécision pleine de promesses est même l’un des plus grands charmes de l’enfance. Mais les personnalités qui s’entrepénètrent deviennent incompatibles en grandissant, et, comme chacun de nous ne vit qu’une seule vie, force lui est de faire un choix.

Henri Bergson, L’évolution créatrice

J’ai trouvé la citation ci-dessus dans La Lettre de Philosophie magazine du 20 février dernier. Elle est signée Martin Legros, qui conclut ainsi sa missive :

L’art de vivre est un art de la bifurcation, où il s’agit de se glisser dans la meilleure piste qui se dessine, au carrefour de ce que nous sommes et de ce que la vie nous offre. Un peu comme le ski.

Ces considérations semblent s’opposer à l’idée que le hasard et le destin régissent nos vies, le choix supposant le libre arbitre ou tout au moins une certaine marge de liberté et de débrouillardise. Mais ne sommes nous pas conditionnés dans nos choix, car, comme le souligne Spinoza,

Continuer la lecture de L’importance du choix, du hasard et dudéterminisme dans une vie humaine : citations

Elections. Comment choisir ? Faut-il choisir ?

Cette indifférence que je sens, lorsque je ne suis point emporté vers un côté plutôt que vers un autre par le poids d’aucune raison, est le plus bas degré de la liberté, et fait plutôt apparaître un défaut dans la connaissance, qu’une perfection dans la volonté ; car si je connaissais toujours clairement ce qui est vrai et ce qui est bon, je ne serais jamais en peine de délibérer quel jugement et quel choix je devrais faire ; et ainsi je serais entièrement libre, sans jamais être indifférent.

Douze candidats à ces présidentielles. Cela ne vous donne pas moins de quatorze choix, car l’abstention et le vote blanc ne sont pas moins des choix que celui de l’un ou l’autre candidat. Certes, Descartes estimerait qu’il s’agirait là du plus bas degré de la liberté, mais liberté il y a quand même.

Du reste notre choix fait pour un candidat donné est-il vraiment d’essence supérieure, plus éclairé, libre et rationnel ? N’y rentre-t-il aucun préjugé et de conditionnements social ? Si je vote à gauche, n’est-ce pas en bonne partie parce que mon écosystème familial gravitait autour du PCF ? Et si je rejette aujourd’hui un candidat de gauche, fort sympathique par ailleurs, au seul motif qu’il est pour le développement du nucléaire civil, n’est-ce pas là encore un conditionnement social lié à l’air du temps et à mon propre cheminement vers des préoccupations plus écologistes sur le changement climatique ?

Continuer la lecture de Elections. Comment choisir ? Faut-il choisir ?