Archives par mot-clé : Dieu

Gethsémani

En cette semaine pascale, et bien que je sois un parfait agnostique, ou peut-être à cause de cela, je vous propose deux poèmes de Gérard de Nerval et Alfred de Vigny inspirés de l’agonie de Jésus au Mont des Oliviers, épisode cité dans les évangiles de Matthieu (XXVI, 36-46), de Marc (XV, 32-42) et de Luc (XXII, 39-44), Jean (XVIII, 1) étant très bref.

Si vous souhaitez aller plus loin sur ces poèmes, je vous renvoie aux articles ci-dessus, extraits de la Revue d’histoire littéraire de la France, 1998, vol. 98, n° 3, un numéro spécial consacré au colloque du Bicentaire de la naissance d’Alfred de Vigny, Paris , (22/11/1997)

Continuer la lecture de Gethsémani

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le Livre des XXIV philosophes

(Dernière mise à jour : 5 mars 2014)

Des questions récentes sur une précédente chronique concernant  les “plagiats” de Pascal m’ont amené à y faire quelques ajouts et à m’intéresser à un livre où il est question de cette fameuse sphère infinie popularisée par l’auteur des Pensées : le Liber XXIV philosophorum. De date incertaine (IVe siècle selon Françoise Hudry  ; XIIe siècle selon Paolo Lucentini), cet ouvrage anonyme attribué au mythique Hermès Trimégiste ou à Gaius Marius Victorinus Afer, contient 24 définitions de Dieu inspirées d’un ouvrage d’Aristote aujourd’hui perdu : le De philosophia.

Selon le site de la BNF, il en existe 22 manuscrits connus, plus ou moins complets, ainsi répartis :

  • prologue, définitions, commentaire (version ancienne, 6 manuscrits dont celui de la blibliothèque municipale de Laon daté du XIIIe siècle)
  • prologue, définitions, commentaire I, commentaire II (6 manuscrits)
  • prologue, définitions (3 manuscrits)
  • définitions seules (6 manuscrits)
  • définitions, commentaire II (1 manuscrits).

C’est au mystique rhénan Maître Eckhart que nous devons l’appellation “Liber XXIV philosophorum”, ces manuscrits n’ayant pas de titre fixe.

La présente chronique n’a d’autre ambition que d’amorcer une petite bibliographie sur le sujet.

Bibliographie

Editions

Das pseudo-hermetische ‘Buch der vier- undzwauzig Meister’ (Liber XXIV philosophorum). Ein Beitrag zur Geschichte des Neupythagoreismus und Neuplatonismus im Mittelalter“, ed. Clemens Baeumker, in Abhandlungen aus dem Gebiete der Philosophie und ihrer Geschichte: eine Festgabe zum 70. Geburtstag Georg Freiherrn von Hertling, Freiburg: Herder, 1913, p. 17-40. Accessible sur Archive.org.

Das pseudo-hermetische ‘Buch der vierundzwanzig Meister’ (Liber XXIV philosophorum)“, in Clemens Baeumker, Studien und Charakteristiken zur Geschichte der Philosophie insbesondere des Mittelalters. Gesammelte Vorträge und Aufsätze, ed. Martin Grabmann, Münster: Aschendorff, 1927, p. 194-214 (édition revue et corrigée)

Le Livre des XXIV philosophes / trad. du latin, éd. et annoté par Françoise Hudry ; postf. de Marc Richir. Grenoble : J. Millon, 1989. 220 p.

Comptes rendus

par Jacques Follon, Revue Philosophique de Louvain, (1989) vol.   87 n° 74, p. 359-363

par Pascal Bourgain, Bibliothèque de l’école des chartes, (1992) vol.150 n°2, p. 362-363

Il libro dei XXIV filosofi / a cura di Piercarlo Necchi. Genova : il Melangolo, 1996.  57 p.

Liber viginti quattuor philosophorum / cura et studio Françoise Hudry. (Hermes latinus. ; 3, 1).  Turnholti = Turnhout [Belgique] : Brepols ed. pontificii, 1997. CXX-[10] p.

Il libro dei ventiquattro filosofi / a cura di Paolo Lucentini. (Piccola biblioteca Adelphi ; 429). Milano : Adelphi ed., 1999. 150 p.

Le livre des XXIV philosophes : résurgence d’un texte du IVe siècle / introduction, texte latin, traduction et annotations par Françoise Hudry. Paris : J. Vrin, 2009. 225 p. Extraits sur Google livres

Comptes rendus

par Jean-Michel Counet, The International Journal of the Platonic Tradition, (2011) 4, p.198-200

par Dominique Doucet, Revue Thomiste, (2009) 109, p. 675-678

Was ist Gott ?  Das Buch der 24 Philosophen : Lateinisch-Deutsch /  erstmals übersetzt und kommentiert von Kurt Flasch. 2., durchgesehene Auflage. München : C.H. Beck, 2011. 127 p. Extraits sur Google livres.

Voir aussi

Bibliotheca Augustana

Vicifons = Wikisources en latin

Etudes

NB : Les éditions signalées ci-dessus s’accompagnent d’études.

Françoise Hudry. “Le Liber XXIV Philosophorum et le Liber de Causis dans les manuscrits”. Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge,  vol. 59, 1992, p. 63-88.

Z. Kaluza. “Comme une branche d’amandier en fleurs. Dieu dans le Liber viginti quattor philosophorum”, in Paolo Lucentini, Ilaria Parri, Vittoria Perrone Compagni (éd.). Hermetism from Late Antiquity to Humanism. Turnhout : Brepols 2003, p. 99-127.

Instrumenta lexicologica latina. [Series A], [Enumeratio formarum, concordantia formarum, index formarum a tergo ordinatarum]. Fasciculus 99, Liber viginti quattuor philosophorum / curante CTLO, Centre Traditio. Turnhout : Brepols, 2006.

Markus Enders. Zum Begriff der Unendlichkeit im abendländischen Denken, Unendlichkeit Gottes und Unendlichkeit der Welt. (Boethiana, Forschungsergebnisse zur Philosophie, Bd. 86). Hamburg: Verlag Dr. Kovač 2009.

Françoise Hudry, “Le Livre des vingt-quatre philosophes et les méfaits de la sphère”, in Adorare caelestia, gubernare terrena. Atti del Colloquio Internazionale in onore di Paolo Lucentini (Napoli, 6-7 Novembre 2007), Pasquale Arfé, Irene Caiazzo, Antonella Sannino (ed.), Turnhout, Brepols Publishers, 2011, p. 21-42.

Studi sulle fonti di Meister Eckhart. II, Aristoteles “Metaphysica”, Cicero “Opera”, “Liber XXIV philosophorum”, Moses Maimoides “Dux neutrorum”, Origenes “Opera”, Plato “Timaeus”, Thomas Aquinas “Opera” / a cura di Loris Sturlese ; con contributi di Alessandra Beccarisi, Diana Di Segni, Alessandro Palazzo [et al. Fribourg : Academic press, 2012. 262 p.

Les 24 définitions de Dieu

  1. Deus est monos, monadem ex se gignens, in se unum reflectens ardorem.
  2. Deus est sphaera infinita cujus centrum est ubique, circumferentia vero nusquam.
  3. Deus est totus in quolibet sui.
  4. Deus est mens orationem generans, continationem perseverans.
  5. Deus est quo nihil melius excogitari potest.
  6. Deus est cujus comperatione subtantia accidens est et accidens nihil.
  7. Deus est primum sine primatu, processus sine variatione et finis sine fine.
  8. Deus est amor qui plus habitus magis latet.
  9. Deus est soli praesens quicquid cujus temporis est.
  10. Deus est cujus posse non numeratur, cujus esse non cauditur, cujus bonitas non terminatur.
  11. Deus est superens, necesse, solus sibi habundanter, sufficiens.
  12. Deus est, cuius voluntas deificae potentiae et sapientiae adaequatur.
  13. Deus est sempiternitas agens in se, sine divisione et habitu.
  14. Deus est oppositio nihil mediatione entis.
  15. Deus est vita, cuius via in formam est veritas, in unitatem bonitas.
  16. Deus est, quem solum voces non significant propter excellentiam, nec mentes intelligunt propter dissimilitudinem.
  17. Deus est intellectus sui,solus praedicationem non recipiens.
  18. Deus est sphaera cujus tot sunt circumferentiae quot puncta.
  19. Deus est semper movens immobilis.
  20. Deus est, qui solus sui intellectu vivit.
  21. Deus est tenebra in anima post omnem lucem relicta.
  22. Deus est, ex quo est quicquid est non partitione, per quem est non variatione, in quo est quod est non commixtione.
  23. Deus est, qui verius cognoscitur quid non est, quam quid est.
  24. Deus est, qui sola ignorantia mente cognoscitur.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts