Archives par mot-clé : Domaine public

L’Accès Ouvert à la littérature scientifique

Rien n’est à nous

Tu dis : « Cette pensée est à moi. » Non mon frère,
Elle est en toi, rien n’est à nous.
Tous l’ont eue ou l’auront. Ravisseur téméraire,
Au domaine commun bien loin de la soustraire,
Rend-la comme un dépôt : Partager est si doux !

 Henri-Frédéric Amiel 

En avril dernier, j’avais consacré une chronique assez brouillonne au libre accès ou accès ouvert à la littérature scientifique. Je rassemble ici de manière un peu plus ordonnée et précise de la documentation en ligne sur la question. Si cela peut en intéresser parmi vous, lecteurs bienveillants…

Continuer la lecture de L’Accès Ouvert à la littérature scientifique

Réflexions décousues sur le droit d’auteur, les ayants droit, le piratage et le domaine public

Voici quelques mois, j’ai eu un léger  différend avec les responsables de la plateforme Hypothèses, au sujet d’un possible non respect des droits d’auteur dans un de mes billets Hypothèses : j’avais  republiés deux extraits d’une bande dessinée. J’avoue ne toujours pas comprendre en quoi la citation d’images serait d’une atteinte intolérable au droit d’auteurs. En quoi cela est-il plus problématique que la citation d’un extrait d’article ou de livre ? Mystère, surtout qu’en plus, cela fait de la publicité gratuite à l’ouvrage et à ses auteurs…

Continuer la lecture de Réflexions décousues sur le droit d’auteur, les ayants droit, le piratage et le domaine public

Tout ce que vous avez voulu savoir sur l’accès ouvert sans avoir jamais osé le demander

Le libre accès ou accès ouvert à la littérature scientifique est un mode de diffusion des articles de recherche sous forme numérique, gratuite dans le respect du droit d’auteur. Si vous préférez le franglais comme la plupart de nos contemporains, vous pouvez utiliser le terme open access.

C’est le choix fait par le consortium Couperin pour nommer le site qu’il consacre à ce sujet. Dommage qu’un consortium d’établissements publics fasse si peu de cas de la langue française. Ceci dit, vous appendrez ainsi ce qu’est la voie verte et la voie dorée et plein d’autres informations fort intéressantes.

Mais vous en trouverez aussi dans les ressources ci-dessous : 

Continuer la lecture de Tout ce que vous avez voulu savoir sur l’accès ouvert sans avoir jamais osé le demander

L’Encyclopédie est sur Wikisource !

Encore un message de ma collègue Darya, vous savez, celle qui m’a déjà signalé The Public Domain Review, divers sites de musique libres et Romaine lubrique, le site qui enlace le domaine public. Aujourd’hui, il est question de la fameuse Encyclopédie de Diderot et de d’Alembert. Mais lisez plutôt :

Bonjour Jean,

Olivier Ertzscheid, chercheur en sciences de l’information et de la communication, vient de poster un billet passionnant, comme à son habitude, sur l’inclusion de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert dans Wikisource.

J’en cite un extrait : « En arrivant sur cette version, on est saisi de l’ampleur du manque : celui du volume, de la somme, de la linéarité. Vient alors un second saisissement : celui du gain, de l’addition, de l’hypertextualité. Consultable, navigable, éditable, copiable parce que copiée et recopiée, et pour cela partageable, appropriable. »

Voici le lien vers l’article du blog : http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2013/11/dideropedia-et-dalemberpedie.html

et celui de Wikisource : http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Encyclop%C3%A9die

L’Encyclopédie est, bien entendu, présente de longue date sur Gallica, mais la BNF ajoute une couche de droit sur les œuvres du domaine public qu’elle numérise (certaines personnes qualifient d’ailleurs ces pratiques de « copyfraud »), limitant ainsi leur réutilisation et leur appropriation par le plus grand nombre. Alors que Wikipédia est placée la licence Creative Commons BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr).

Vive la culture libre !

Darya

Un peu de musique libre !

Une collègue, la même qui m’avait signalé The Public Domain Review, m’a envoyé le message ci-dessous concernant la musique libre. C’est un domaine que je n’ai pas beaucoup abordé jusqu’à présent. Encore de vastes territoires à découvrir sur la grande toile !

Bonjour Jean,
Voici des sites de musique « libre » (enregistrements et partitions appartenant au domaine public)
  • Le site Musescore (http://musescore.org/) permet de télécharger un logiciel libre et gratuit qui permet de créer ses propres partitions (http://musescore.com permet de partager ses créations)
  • Le site « Open Goldberg variations » (http://www.opengoldbergvariations.org/) est consacré à l’enregistrement des variations Goldberg de Bach versé directement dans le domaine public. Ce projet a également abouti à la mise à disposition d’une partition de ce morceau, libre de droits. La « libération » du « Clavier bien tempéré » est en cours par la même équipe.
  • Le site Musopen  (https://musopen.org/) a vocation à promouvoir la musique « libre » en proposant des enregistrements, partitions et des ressources pédagogiques du domaine public
Très cordialement,

Darya