Archives par mot-clé : Etymologie

Les ancêtres du blabla

En faisant une recherche sur l’alsacien, langue régionale à laquelle je consacrerai prochainement une chronique,  j’ai découvert par hasard le mot bàbbla qui, selon les traductions, signifie parler ou papoter. Je me suis alors demandé si ce vocable ne se trouverait pas son origine de blabla, qui est pourtant réputé être une création du journaliste Paul Gordeaux,

Un couple de mots pourtant pourrait s’inscrire dans cette généalogie : il s’agit du substantif  babil et eu verbe babillerAntoine de Rivarol le définie ainsi Dictionnaire classique de la langue française :

Le babil est un excès de paroles, qui n’a pour but que le plaisir de parler ; le bavardage est un flux de paroles, qui prend sa source dans la sottise ; le caquet prend sa source dans une vanité ridicule et puérile.

Et d’où vient babil ? De Babel ? Allez savoir.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’étymologie controversée du nom Alsace

En discutant de l’étymologie du nom Alsace avec le collègue qui m’avait parlé du roman de Marie Hart, je me suis rendu compte que l’explication selon laquelle ce nom viendrait de la rivière Ill n’était pas la seule. En fait, il existe plusieurs interprétations basées sur des racines germaniques ou celtiques, et, ce qui complique sensiblement la situation, le débat autour de la question est fortement entaché de nationalismes français et allemand. Du coup j’ai souhaité rassembler un peu de documentation sur la question. Continuer la lecture de L’étymologie controversée du nom Alsace

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

De Cipango au Japon

Voici un poème que j’ai appris en 5e, au milieu des années 70 du siècle dernier :

Les conquérants

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,
Fatigués de porter leurs misères hautaines,
De Palos de Moguer, routiers et capitaines
Partaient, ivres d’un rêve héroique et brutal.

Ils allaient conquérir le fabuleux métal
Que Cipango murit dans ses mines lointaines,
Et les vents alizés inclinaient leurs antennes
Aux bords mystérieux du monde occidental.

Chaque soir, espérant des lendemains épiques,
L’azur phosphorescent de la mer des Tropiques
Enchantait leur sommeil d’un mirage doré;

Où, penchés à l’avant de blanches caravelles,
Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l’Ocean des étoiles nouvelles.

Jose Maria de Heredia

Et d’où vient Cipango, utilisé notamment Marco Polo pour désigner le Japon  ? Du chinois 日本国 rìběnguó (« pays de la racine du jour »).

Sur les différents noms du Japon, voir Wikipedia et l’Histoire et description générale du Japon de Pierre-François-Xavier de Charlevoix (1736), disponible sur Google livres.

A noter que Cipango est le titre d’une revue de l’INALCO, consacrée à des études en langue française portant sur le Japon.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Bibliotheca Sinica

Bibliotheca Sinica est le titre d’une bibliographie réalisée par Henri Cordier (1), Bibliotheca sinica. Dictionnaire bibliographique des ouvrages relatifs à l’Empire chinois, qui a connu deux éditions de son vivant : la première en 3 volumes entre 1878 et 1895 chez E. Leroux ; la seconde en 4 volumes entre 1904 et 1908 chez E. Guilmoto. D’autres ont suivies, reprenant en fait la seconde édition  : en 1966 chez Ch’eng-Wen publication à Taipei ; en 1971 chez G. Olms à Hildesheim ; en 1997 chez M. Martino à Staten Island. A noter que l’East Asiatic Library de l’Université de Columbia a publié en 1953 un Author index to the Bibliotheca sinica of Henri Cordier‎.

Il existe une autre Bibliotheca Sinica. Il s’agit d’un blog de l’université de Vienne, Bibliotheca Sinica 2.0, qui permet de localiser de nombreux ouvrages numérisés, en relation avec la Wiener China Bibliographie 1477-1939.

D’autre part, Sinica est le nom donné par Gallica à son corpus numérique consacré à la Chine. Vous en trouverez une présentation sur le blog de Gallica.

A propos, d’où vient-il ce mot « sinica » et d’où vient le mot « Chine » ? Epineuse question sur laquelle il existe plusieurs réponses possibles : le mot chinois qui signifie « or » (jin), celui qui signifie « soie » (si), ou le nom de la dynastie des Qin. J’ai trouvé ces diverses étymologies sur les sites suivants : Extraits et sucs de la langue chinoise et WordiQ. Mais si vous avez d’autres explications et références…

(1) Voir la biographie d’Henri Cordier parue dans le Bulletin de l’Ecole Française d’Extrême Orient au momentde sa mort en 1925 et accessible sur Persée. Voir aussi une bibliographie de ses ouvrages réalisée par Candide en Chine.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’empire du milieu

Empire du milieu : l’expression est connue pour désigner la Chine. Elle traduit littéralement 中国 Zhōngguó. Voyez ci-dessous ce qu’en dit Jean Pierre Guillaume Pauthier dans un ouvrage sur la Chine de 1837 accessible sur Google livres. La transcriptition est d’époque et les caractères non simplifiés. Continuer la lecture de L’empire du milieu

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts