Archives par mot-clé : Hasard

L’importance du choix, du hasard et dudéterminisme dans une vie humaine : citations

Chacun de nous, en jetant un coup d’œil rétrospectif sur son histoire, constatera que sa personnalité d’enfant, quoique indivisible, réunissait en elle des personnes diverses qui pouvaient rester fondues ensemble parce qu’elles étaient à l’état naissant : cette indécision pleine de promesses est même l’un des plus grands charmes de l’enfance. Mais les personnalités qui s’entrepénètrent deviennent incompatibles en grandissant, et, comme chacun de nous ne vit qu’une seule vie, force lui est de faire un choix.

Henri Bergson, L’évolution créatrice

J’ai trouvé la citation ci-dessus dans La Lettre de Philosophie magazine du 20 février dernier. Elle est signée Martin Legros, qui conclut ainsi sa missive :

L’art de vivre est un art de la bifurcation, où il s’agit de se glisser dans la meilleure piste qui se dessine, au carrefour de ce que nous sommes et de ce que la vie nous offre. Un peu comme le ski.

Ces considérations semblent s’opposer à l’idée que le hasard et le destin régissent nos vies, le choix supposant le libre arbitre ou tout au moins une certaine marge de liberté et de débrouillardise. Mais ne sommes nous pas conditionnés dans nos choix, car, comme le souligne Spinoza,

Continuer la lecture de L’importance du choix, du hasard et dudéterminisme dans une vie humaine : citations

Science-fiction et hasard

Boris Eizykman, Will Straw. « Chance and Science Fiction: SF as Stochastic Fiction », Science Fiction Studies, vol. 10, n° 1, mars 1983, p. 24-34.

Jean-Luc Gautero, « Le hasard dans la science-fiction », Cahiers de Narratologie, n° 18, 2010,

Jean-Luc Gautero, « Le hasard, héros de science-fiction », La Recherche, n° 549-550,juillet-août 2019, p. 71-75.

Uchronies individuelles : tentative de classification

Voici quelques années, je vous avais proposé une chronique sur les uchronies. Celles-ci ont généralement pour cadre et pour un objet un déroulement alternatif de l’histoire à partir d’un point de divergence qui peut être un phénomène naturel, comme la peste noire de 1348, l’Europe étant touchée plus durement que dans notre réalité (La Porte des mondes de Robert Silverberg ou Chroniques des années noires  de Kim Stanley Robinson) ou un évènement politico-militaire, les plus classiques étant  la victoire de l’Allemagne lors de la Seconde guerre mondiale (Le Maître du Haut Château de Philip K. Dick ou Fatherland de Robert Harris) ou celle de Napoléon en Russie (Napoléon et la conquête du monde: 1812 à 1832 de Louis-Napoléon Geoffroy-Château), au Moyen-Orient (Histoire de ce qui n’est pas arrivé de Joseph Méry) ou à Waterloo (Echec au temps de Marcel Thiry et pas mal autres…). Par rapport à notre propre histoire, les modifications  sont telles qu’elles touchent des sociétés entières.

Il existe cependant des uchronies ne concernant que la vie d’une personne ordinaire : les modifications apportées n’intéressent que cette personne et son proche entourage. Ce sont en quelque sorte des ubiographies ou des ubiochronies. Elles ont  pour point commun de nous proposer au moins deux destins possibles d’une même personne. Elles me semblent pouvoir être classées dans trois catégories différentes que je me propose de vous présenter ici.

Continuer la lecture de Uchronies individuelles : tentative de classification