Archives par mot-clé : Illustrations

Illustrateurs : quelques liens

Le site de la revue Images, très intéressant pour sur les illustrateurs anglo-saxons.

BPIP

Le riche site Rocbo consacre une de ses rubriques aux illustrateurs & auteurs de bandes dessinées.

Iconovox, source d’iconographie est un site consacré au dessin de presse

Illustrateurs

– de la Collection Nelson

– des Robâiyât d’Omar Khayyam

Voir aussi les webographies sur la bande dessinée ou sur la caricature et les images satiriques

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm. Arthur Altschul

khayyam-altschulkhayyam-altschul2Arthur Altschul est à la fois  un illustrateur et un traducteur ou plutôt un adaptateur de la traduction d’Edward FitzGerald en allemand. Il a publié en 1910  Rubaiyat von Omar Chajjam, ouvrage sur lequel vous trouverez un commentaire dans le volume 22 (1911) d’Anglia; Zeitschrift für englische Philologie. Beiblatt. Mitteilungen über englische Sprache und Literatur und über englischen Unterricht.

Ses illustrations ont été mises en ligne par Biblioness sur Flickr .

Autres illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

A l’occasion d’une édition critique numérique de Barbe bleue

Voici un message concernant une merveille du fonds ancien de la BU Lettres de Tours :

Publication de l’édition critique numérique de l’album Barbe bleue/Bluebeard de l’illustrateur Walter Crane par François Fièvrebarbe bleue.png

Découvrez l’album Barbe bleue de Walter Crane en ligne, augmenté par François Fièvre (projet soutenu par la MSH Val-de-Loire).
Cette édition offre un véritable examen critique des images et du texte, mis en valeur par les fonctionnalités du numérique : la souris mettant en surbrillance les élements analysés de l’ouvrage avec le commentaire en regard.
L’ouvrage acquis par le SCD de l’université François-Rabelais a été numérisé par le CESR.

En complément et à titre de curiosité, je vous propose les quelques  liens suivants: Continuer la lecture de A l’occasion d’une édition critique numérique de Barbe bleue

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Abécédaires

Faisant une recherche sur les lettres figurées, sujet sur lequel je reviendrai prochainement, j’ai découvert la page consacrée aux abécédaire dans Gallica. C’est que, comme le rappelle Marine Planche la Bibliothèque nationale de France conserve une très belle collection d’abécédaires, principalement du XIXe siècle.

Voici un sujet bien intéressant sur lequel vous trouverez  dans l’ exposition en ligne de la BNF Livres d’enfants d’hier et d’aujourd’hui les contributions suivantes : Continuer la lecture de Abécédaires

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Albums de l’internat et salles de garde

Bal de 1913
Photographie : Medic@

Ayant eu aujourd’hui à cataloguer l’Album de l’internat des hôpitaux de Paris 1934-1935 comportant une reproduction de la composition du maître Charles Tochet pour le Bal de l’internat 1913 (voir ci-dessus) Continuer la lecture de Albums de l’internat et salles de garde

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm. Thomas Heath Robinson (1869-1953)

Khayyam-THRobinsonThomas Heath Robinson est moins connu ses deux frères, William, le plus célèbre, et Charles, lui aussi illustrateur des robâiyât. Surnommés les trois mousquetaires, ils ont illustré ensemble en 1899  Fairy Tales from Hans Christian Andersen.

Formé à la Cook’s Art School et à la Westminster Art School, Thomas Heath Robinson illustre Fairy Tales from The Arabian Nights en 1899. Il illustre aussiThe Scarlet Letter de Nathaniel Hawthorne,et des ouvrages de Laurence Sterne, d’Elizabeth Cleghorn Gaskell et de William Makepeace Thackeray et contribue à des récits d’aventures dans de nombreux magazines pour la jeunesse ainsi que des livres avec des sujets religieux, comme celui de George R. Lees,  The Life of Christ (1920). He contributed to boys’ adventure stories in numerous magazines as well as to books with religious subjects, such as George R. Lees, (1920). Vous trouverez quelques unes de ses illustrations sur les sites suivants : ArtMagik ; Collection Nelson ; Look and learn.

En 1907, il illustre une édition de la traduction de FitzGerald publiée à Londres chez Ernest Nister. Les illustrations de cette éditions sont visibles sur Flickr et  Very illustrated

Autres illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm. Jeanyee Wong

Wong-Khayyam

Née à San Francisco en 1920, Jeanyee Wong était encore enfant quand ses parents sont venus s’installer à New-York. Ayant intégré la Cooper Union, elle y a suivi les cours du fameux calligraphe Georges Salter. Grâce à l’estime de Fritz Kredel, elle a obtenu son premier travail à l’âge de vingt ans, en illustrant The Wisdow of Confucius dans la traduction de Lin Yutang. Dans les soixante-dix années qui suivent, elle a réalisé plus de 2000 jaquettes et illustré une quarantaine d’ouvrages (cf. article d’Alexandra Cheney sur le blog Speakeasy). Parmi ces derniers en 1961, une édition de la traduction par FitzGerald parue aux Peter Pauper Press (Mount Vernon New-York) dont vous trouverez les illustrations sur le blog dédié à cette artiste par Alex Jay ainsi que sur Very illustrated et sur Flickr.

Autres illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm. John Buckland-Wright (1897-1954)

JBW-Khayyam3

JBW_Khayyam4

JBW_Khayyam1

« Je vous préviens que je vais me permettre une totale liberté en faisant ces illustrations … Je vais essayer de faire un poème visuel, oriental dans le sentiment et inspiré par Fitzgerald, mais en aucun cas une illustration littérale. »

Ainsi s’exprime l’illustrateur néo-zélandais John Buckland-Wright dans une lettre à Christopher Sanford, propriétaire des éditions Golden Cockerel Press, ce dernieri lui ayant demandé de réaliser une trentaine de gravure pour une édition des  Rubáiyát d’Omar Khayyam. Pour avoir illustré Mademoiselle de Maupin et Love Night : a Laotian Gallantry chez le même éditeur, l’artiste s’y connait un peu en érotisme gracieux et de bon aloi, allant d’images éthérées à d’autres parfois nettement plus coquines. Bref, il fait partie des illustrateurs qui, comme Ronald Balfour, interprètent l’œuvre d’Omar Khayyam dans le sens de la jouissance et de la sensualité.

L’édition des  Rubáiyát paraît en 1938, mais six ans plus tard, une autre version est produite clandestinement aux Pays-Bas alors occupés par les nazis. Les quatrains ont été traduits en néerlandais par  Henricus Wijbrandus Jacobus Maria Keuls (sous le pseudonyme de Ponticus).

 JBW-Khayyam2

 Pour en savoir plus sur  John Buckland-Wright et son œuvre, je vous conseille de visiter la Brookgallery ou l’exposition en ligne John Buckland Wright – Master of the Burin de la bibliothèque universitaire d”Otago (Nouvelle-Zélande).

Références bibliographiques des deux éditions

The Golden Cockerel Rubaiyat of Omar Khayyam, translated by Fitzgerald.  London, Golden Cockerel Press. 1938.

Kwatrijnen van Omar Khayyam. Amsterdam: Uitgeverij De Bezige Bij [édition l’abeille occupée], 1944.

kwatrinen

 

Autres illustrateurs des robâiyât d’Omar Khayyâm

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts