Archives par mot-clé : Israël

Antisionisme, une histoire juive

Le sionisme et l’antisémitisme sont les ennemis jumeaux des Juifs et le premier est potentiellement plus dangereux.

The American Israelite, 19 janvier 1902

Le seul pays au monde dans lequel les Juifs sont en danger, c’est… l’État d’Israël.

Yeshayahou Leibowitz

La politique criminelle d’Israël en Palestine nuit aussi aux juifs !

Michèle Sibony

Voici quelques années, lors de la cérémonie officielle commémorant lors du 75e ­anniversaire de la rafle du Vél d’Hiv, le 16 juillet 2017, le président Macron eut une phrase malheureuse, pour ne pas dire mensongère et diffamatoire.

Nous ne céderons rien à l’antisionisme, car il est la forme réinventée de l’antisémitisme.

Emmanuel Macron

Cela ne fit pas l’unanimité, même au sein de la communauté juive, car les personnes un peu mieux renseignées que le locataire de l’Élysée savent bien que le signe d’égalité placé entre les termes « antisionisme » et « antisémitisme » constitue un véritable déni d’histoire, une forme de révisionnisme qui veut effacer toute trace de la longue tradition juive, religieuse ou séculière, d’opposition à l’idée d’État-nation juif (cf.Union Juive Française pour la Paix).

Continuer la lecture de Antisionisme, une histoire juive

Palestine/Israël en bande dessinée

Les bandes dessinées indiquées ci-dessous ne représentent qu’une faible part de celles où il est question d’Israël et de la Palestine, voire plus largement du Proche et Moyen-Orient comme vous pourrez le constater en consultant BDtheque. J’ai insisté ici sur les documentaires (témoignages autobiographiques, reportages, essais historiques), mais il ne faut pas oublier les fictions, comme celles de Rutu Modan, Boaz Yakin ou Maximilien Le Roy.

Continuer la lecture de Palestine/Israël en bande dessinée

Quelques mots sur Yeshayahou Leibowitz, l’antisémitisme, l’antisionisme et la critique du gouvernement Israélien

Le nationalisme doit s’arrêter quand on a obtenu l’indépendance. Quand il devient la valeur suprême, il mène l’homme à la bestialité et l’Etat au fascisme.

Yeshayahou Leibowitz (1903-1994)

J’ai découvert Yeshayahou Leibowitz voici bien des années, lors de la diffusion à la télévision (était-ce sur Arte ?) d’Izkor, les esclaves de la mémoire, documentaire réalisé par Eyal Sivan. Ce film réalisé par un réalisateur juif israélien autour d’un philosophe juif israélien, sioniste, mais très critique vis à vis de la politique du gouvernement israélien a été taxé d’antisionisme. Faudrait-il en conclure qu’il est antisémite selon la simplification abusive faite par certains, dont des hommes politiques “éminents”, assimilant toute critique du gouvernement israélien à de l’antisémitisme ?

Continuer la lecture de Quelques mots sur Yeshayahou Leibowitz, l’antisémitisme, l’antisionisme et la critique du gouvernement Israélien