Archives par mot-clé : Livres

Du danger que fait courir la superstition du livre à la culture intellectuelle par Louis Dimier

Parmi les références bibliographiques sur la psychologie du livre signalées dans la thèse complémentaire de Gilles Varet Histoire et Savoir : Introduction théorique à la bibliographie (Les Belles Lettres,  1956), à côté de l’ouvrage fondateur du bibliologue Nicolaï Roubakine paru en 1922 aux éditions Jacques Povolozky, j’ai remarqué un article de l’historien de l’art Louis Dimier dont le titre me laisse songeur. Je le soumets à votre attention :

Louis Dimier. « Du danger que fait courir la superstition du livre à la culture intellectuelle ». Congrès international des bibliothécaires et des bibliophiles tenu à Paris du 3 au 9 avril 1923. Paris : Jouve, 1925. P. 336-343.

Et grand merci à la bibliothèque numérique de l’ENSSIB qui permet de consulter en ligne ces classiques de la bibliothéconomie.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Introduction à la psychologie bibliologique par Nicolas Roubakine

Parmi les livres publiés Jacques Povolozky se trouve un ouvrage de Nicolas Roubakine, qui fut, avec Paul Otlet, un des fondateurs de la bibliologie. En voici les références :

Nicolas Roubakine. . Introduction à la psychologie bibliologique : la psychologie de la création des livres, de leur distribution et circulation, de leur utilisation par les lecteurs, les écoles, les bibliothèques, les librairies, etc. : théorie et pratique. 2e édition.  Paris : J. Povolozky, 1922.

En 1998, cet ouvrage  en 2 volumes a fait l’objet d’une réédition en par l’Association internationale de bibliologie avec une une préface de Robert Estivals et un avant-propos d’Elena Savova. Voir à ce props le compte rendu suivant :

Richaudeau François. « Un précurseur des sciences de l’écrit : Nicolas Roubakine Introduction à la psychologie bibliologique (T. I et II) ». Communication et langages, 1998, vol. 117 n° 1 p. 122.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Gabriel de Magalhães, Nouvelle relation de la Chine

Parmi les livres anciens que j’ai pu remarquer lors de ma visite de la magnifique Biblioteca Joanina de Coimbra se trouvait  un ouvrage du jésuite portugais Gabriel de Magalhães ou de Magaillans, Nouvelle relation de la Chine,  paru en 1668 Continuer la lecture de Gabriel de Magalhães, Nouvelle relation de la Chine

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Un peu de pomologie

Ce dimanche 9 octobre avait lieu la 30e exposition de  fruits annuelle des Croqueurs de pommes de Touraine. Il s’agit d’une des 64 associations regroupées au sein des Croqueurs de pommes fondés en 1978 par Jean-Louis Choisel pour sauvegarder les variétés fruitières régionales en voie de disparition. Ceci m’incite à vous proposer quelques références bibliographiques sur la pomologie, cette science non seulement des pommes, mais de tous les fruits cultivés. Continuer la lecture de Un peu de pomologie

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Quelques souvenirs de vacances au Portugal sous le signe du livre

Cet été, avec mon amie et comme des milliers de Français cette année, nous sommes allés au Portugal. Voici quelques souvenirs de vacances, tous liés aux livres, aux bibliothèques et aux librairies. Les autres, je les distillerai petit à petit… Continuer la lecture de Quelques souvenirs de vacances au Portugal sous le signe du livre

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Un abécédaire de livres

Alors que je préparais ma chroniques sur les abécédaires, mon amie Marie-Françoise m’a suggéré de composer un abécédaire avec des livres dont le titre ne ferait qu’une seule lettre. Si l’idée est moins originale que nous pouvions l’espérer, la liste oulipienne ci-dessous peut être considérée comme le programme polyglotte de lectures futures ou le catalogue d’une collection bibliophilique virtuelle. En cliquant sur les images des couvertures, vous pourrez lire soit un extrait, soit une présentation de l’ouvrage en des langues variées… Continuer la lecture de Un abécédaire de livres

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’Institution du Prince de Guillaume Budé

Aujoud’hui a lieu au CESR de Tours une conférence de Christine Bénévent sur les premières éditions perdues de L’Institution du Prince de Guillaume Budé. Des reproductions des éditions de 1547 sont disponibles sur Gallica   et Google livres (ex 1 | ex 2 | ex 3).

Voir aussi Continuer la lecture de L’Institution du Prince de Guillaume Budé

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Albums de l’internat et salles de garde

Bal de 1913
Photographie : Medic@

Ayant eu aujourd’hui à cataloguer l’Album de l’internat des hôpitaux de Paris 1934-1935 comportant une reproduction de la composition du maître Charles Tochet pour le Bal de l’internat 1913 (voir ci-dessus) Continuer la lecture de Albums de l’internat et salles de garde

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Tranches de livres peintes

Un ami a attiré mon attention sur les tranches peintes de livres anciens (en anglais : fore-edge paintings) en m’envoyant un lien les concernant sur La boîte verte. Cela a évidemment suscité ma curiosité et m’amène à vous présenter cette mini-chronique.

Brève présentation historique

De quoi s’agit-il ? De scènes peintes sur la tranche d’un livre,

soit directement sur le livre fermé, de sorte qu’elles sont visibles directement sur la gouttière,

soit, selon l’acceptation la plus répandue du terme, réalisées lorsque le livre est ouvert, la peinture étant appliquée sur l’extrême bord de la surface des pages et l’œuvre n’étant alors visible que si l’on décale les pages de sorte que la gouttière soit oblique : ces peintures sont invisibles quand le livre est fermé.

Les tranches peintes sont anciennes, remontant peut-être au Xe siècle : elles étaient composées de dessins symboliques ou de motifs héraldiques en or et en couleurs comme ceux réalisés par Thomas Berthelet pour le roi Henry VIII. Puis viennent des portraits avec au XVIe siècle l’artiste vénitien, Cesare Vecellio.

La technique permettant de rendre ces peintures invisibles quand le livre est fermé apparaît entre 1649 et 1653 en Angleterre avec Samuel Mearne, un relieur à la famille royale, et les relieurs Stephen et Thomas Lewis. L’art de la peinture de paysages est lancé par William Edwards Halifax autour de 1750. Il utilise d’abord un monochrome (noir ou gris) et plus tard, une gamme complète de couleurs.

Bien que l’art des tranches peintes soit déjà ancien, la majorité ont été réalisées à la fin du XIXe et au XXe siècles, principalement sur ​​les livres datant du début du XIXe siècle.

Pour aller plus loin

Des articles

« Tranches peintes » de Wikipédia, et surtout ses versions en anglais et en allemand

« Fore-edge painting » du Bookbinding and the Conservation of books. A Dictionary of Descriptive Terminology sur le site Cool.conservation

« Fore-edge-painting » du Lexikon der optischen Medien, mit über 200 Fachbegriffen, von A bis Z du site Werner Nekes

« Les tranches peintes ou fore-edge paintings » et « Un monument de la bibliophilie : les Pillone » (ce dernier à propos de Cesare Vecellio) sur le Blog du bibliophile,

Dans le chapitre 6 du Nouveau manuel du relieur par Sébastien Le Normand (1900), voir la partie « Dorure sur tranche » : ce manuel est disponible sur le site Le moulin du verger.

Une conférence filmée du libraire de livres anciens Philip Pirages dont je vous recommande les vidéos disponibles sur Youtube

On the Edge. The Hidden Art of Fore-Edge Book Painting, site spécialisé de la Boston Public Library, dont vous pourrez également voir 8 ouvrages parmi les vidéos accessibles sur Youtube.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts