Archives par mot-clé : Livres

Les Trésors du patrimoine écrit

L’Institut national du patrimoine et la Bibliothèque nationale de France organisent chaque année depuis janvier 2008, un cycle de conférences consacrées aux trésors du département des Manuscrits. Les Archives nationales les ont rejoints dès 2009 , puis  les Archives diplomatiques et le Service historique de la Défense (SHD) pour dévoiler des documents originaux conservés dans leurs collections.

J’ai trouvé sur le compte Youtube de l’INP une série de vidéos sur ces manuscrits et documents  et je vous invite à les découvrir ci-dessous :

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Bibliophilie, histoire du livre et curiosités littéraires : une webographie provisoire

Sites

Chroniques sur les livres anciens

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Lettres à Émilie sur la mythologie et quelques autres ouvrages sur le même sujet

Quand j’étais enfant, je m’étais familiarisé avec la mythologie grecque dans un livre de Mario Meunier intitulé La Légende dorée des Dieux et des Héros. Plus tard, je découvrais l’ouvrage plus ardu de Robert Graves sur Les mythes grecques.

Aurais-je vécu à la fin du XVIIIe ou dans la première moitié du XIXe siècle, ç’aurait sans doute été grâce aux Lettres à Émilie sur la mythologie que j’aurais abordé ce domaine. Continuer la lecture de Lettres à Émilie sur la mythologie et quelques autres ouvrages sur le même sujet

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Quelques mots à propos d’Euménie et Gondamir et de son auteur

L’exemplaire de L’amitié Scythe dont je vous ai parlé voici plus de trois ans est relié avec un ouvrage de la même époque, paru à Paris chez Sébastien Jorry en 1766 : Euménie et Gondamir, histoire française du tems où commença la monarchie. Son ton est emphatique comme pour le livre sus-nommé. Il met en scène les amours contrariées de deux jeunes gens, l’une Gauloise et l’autre François, entendez par là Franc, car nous sommes au temps de Childéric, le père de Clovis. Un méchant préfet romain ourdit un soulèvement contre ce bon roi et les deux amoureux se retrouvent dans la tourmente, mais voici que… le livre a fini par me tomber des mains et je ne vous en dirai pas plus sur l’histoire ! Continuer la lecture de Quelques mots à propos d’Euménie et Gondamir et de son auteur

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Fin du livre et bibliothèques de l’avenir selon Octave Uzanne

Dans Les Contes pour les bibliophiles qu’Octave Uzanne et Albert Robida ont publiés en 1895 figure un texte intitulé « La fin du livre« , publié initialement en anglais dans le n° 2 du Scribner’s Magazine du mois d’août 1894. Le narrateur s’y inquiète de l’avenir du livre face aux nouvelles technologies d’alors, à savoir le kinétoscope et le phonographe.  André Lange en donne une bonne présentation sur son site consacré à l’histoire de la télévision.

Si vous souhaitez le lire, vous trouverez sur Wikisource et le Projet Gutenberg, à moins que vous ne préfériez  un vrai livre sur papier. Dans ce cas, je vous renvoie à la réédition parue 2008 aux éditions Manucius dont je vous ai déjà parlé au sujet du Musée de la conversation.

Octave Uzanne est revenu sur le sujet dans un article paru dans la Revue Franco-Allemande, au mois de février de l’année 1901 : « Les bibliothèques de l’avenir. » Voir aussi ici et .

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Reliure d’art, art de la reliure

Comme j’y ai déjà fait allusion ici et dans ce carnet, ma grand-mère Yvonne Mazel-Stouff était relieuse et même relieuse d’art. Il m’arrive de trouver sur internet certaines de ses réalisations comme celle-ci pour Le Vin de Paris de Marcel Aymé

… ou cette autre pour Salomé d’Oscar Wilde. Continuer la lecture de Reliure d’art, art de la reliure

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Du danger que fait courir la superstition du livre à la culture intellectuelle par Louis Dimier

Parmi les références bibliographiques sur la psychologie du livre signalées dans la thèse complémentaire de Gilles Varet Histoire et Savoir : Introduction théorique à la bibliographie (Les Belles Lettres,  1956), à côté de l’ouvrage fondateur du bibliologue Nicolaï Roubakine paru en 1922 aux éditions Jacques Povolozky, j’ai remarqué un article de l’historien de l’art Louis Dimier dont le titre me laisse songeur. Je le soumets à votre attention :

Louis Dimier. « Du danger que fait courir la superstition du livre à la culture intellectuelle ». Congrès international des bibliothécaires et des bibliophiles tenu à Paris du 3 au 9 avril 1923. Paris : Jouve, 1925. P. 336-343.

Et grand merci à la bibliothèque numérique de l’ENSSIB qui permet de consulter en ligne ces classiques de la bibliothéconomie.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Introduction à la psychologie bibliologique par Nicolas Roubakine

Parmi les livres publiés Jacques Povolozky se trouve un ouvrage de Nicolas Roubakine, qui fut, avec Paul Otlet, un des fondateurs de la bibliologie. En voici les références :

Nicolas Roubakine. . Introduction à la psychologie bibliologique : la psychologie de la création des livres, de leur distribution et circulation, de leur utilisation par les lecteurs, les écoles, les bibliothèques, les librairies, etc. : théorie et pratique. 2e édition.  Paris : J. Povolozky, 1922.

En 1998, cet ouvrage  en 2 volumes a fait l’objet d’une réédition en par l’Association internationale de bibliologie avec une une préface de Robert Estivals et un avant-propos d’Elena Savova. Voir à ce props le compte rendu suivant :

Richaudeau François. « Un précurseur des sciences de l’écrit : Nicolas Roubakine Introduction à la psychologie bibliologique (T. I et II) ». Communication et langages, 1998, vol. 117 n° 1 p. 122.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Gabriel de Magalhães, Nouvelle relation de la Chine

Parmi les livres anciens que j’ai pu remarquer lors de ma visite de la magnifique Biblioteca Joanina de Coimbra se trouvait  un ouvrage du jésuite portugais Gabriel de Magalhães ou de Magaillans, Nouvelle relation de la Chine,  paru en 1668 Continuer la lecture de Gabriel de Magalhães, Nouvelle relation de la Chine

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts