Archives par mot-clé : Mots

Le français de nos régions

Cette chronique n’a pas pour objet les langues régionales, déjà abordées dans la chronique sur les langues de France, mais la variation du français dans l’espace (mots régionaux, expressions locales, variantes de prononciation et accents).

En fait, je vais surtout vous recommander les travaux de Mathieu Avanzi, qu’il s’agisse de son Atlas du français de nos régions. (Armand Colin, 2017) ou de ses contributions disponibles

Continuer la lecture de Le français de nos régions

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Mon bulbe se dessèche à l’odeur des cynames…

Mon bulbe se dessèche à l’odeur des cynames,
Mon pâle cervelet pourrit dans les liqueurs,
Les petits artichauts ont asséché mon âme,
Et les vesses de loups ont fleuri dans mon cœur.

La pendule a sonné, j’ai consulté l’horaire,
Et je suis parti en pleurant comme un enfant.
Au numéro 3 bis de la rue Montorgueil,
Un pauvre homme est tombé qui s’est cassé la gueule.

Ah ! les philosophies ! Ah ! les métempsychoses !
Aveugles, paralytiques, cul-de-jatte, phtisiques !

Je suis roi, je suis dieu, je suis…  surnuméraire de l’enregistrement !

Mon grand-père déclamait souvent le poème ci-dessus dont il attribuait la paternité à son oncle de Chapareillan. Je l’écoutais, d’abord bouche bée, puis le récitait avec lui. L’enfant que j’étais ne comprenait pas tous les mots, notamment ceux que je fais figurer ici en bleu. Je vais tenter de les éclaircir en m’appuyant sur internet et je dédie à ma petite-cousine cet héritage de son arrière-grand-père.

Continuer la lecture de Mon bulbe se dessèche à l’odeur des cynames…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Mots surannés et expressions désuètes

Je remercie ma collègue Adrienne, qui m’a indiqué le premier lien de la webographie, m’incitant ainsi à creuser le sujet. Il va de soit qu’il me faudra compléter cette amorce…

Webographie

Les mots délicieusement surannés, dictionnaire raisonné des mots surannés et expressions désuètes.

Didier Meral. Petits dictionnaire des mots rares et anciens de la langue française sur Ebooks libres et gratuits. Se trouve aussi sur le site Poésie d’hier et d’aujourd’hui en version html et en version pdf

Le dictionnaire des jolis mots dont les notices sont complétées par Autourdumot et le Dictionnaire électronique des synonymes du CRISCO

Bibliographie

Dictionnaire des mots rares et précieux. Paris, Seghers, 1965 puis UGE, 1996.

Thierry Prellier. Petits dictionnaires de mots rares. Paris, Le cherche midi, 2000, puis Le Livre de poche, 2003

Claude Duneton.

  • La puce à l’oreille : anthologie des expressions populaires avec leur origine. Paris, Stock, 1978, puis Balland, 1984 et 2001.
  • Le Bouquet des expressions imagées : encyclopédie thématique des locutions…, en collaboration avec Sylvie Claval. Paris, éd. du Seuil, 1990

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Sur les transformations de la langue à la fin du XVIIIe siècle

En lisant la chronique “Bibliopolie lisable” sur le blog d’Ivres de livres, j’ai pris connaissance d’un ouvrage de Louis-Sébastien Mercier paru en en l’an IX (1801) et intitulé Néologie, ou Vocabulaire de mots nouveaux, à renouveler ou pris dans des acceptions nouvelles. J’ai évidemment chercher à savoir s’il était numérisé et disponible en ligne. La réponse est oui, et même plusieurs fois, de sorte que je vais pouvoir le lire soit dans un  volume relié réunissant les tomes 1 et 2, soir dans le  tome 1 et le tome 2  séparés. Notez qu’une nouvelle édition établie, présentée et annotée par Jean-Claude Bonnet est parue cher Belin en 2009.

Au fil de ma navigation sur le net, je suis tombé sur un livre de F. Gohin, Les Transformations de la langue française pendant la deuxième moitié XVIIIe siècle (1749-1789), paru en 1903. Ferdinand Brunetière lui consacre deux ans plus tard un long article dans la Revue des Deux Mondes, article où il est également question La grammaire du Purisme et l’Académie française au XVIIIe siècle d’Alexis François. Si j’ajoute à cela les ouvrages indiqués dans la bibliographie du livre de F. Gohin et l’ouvrage d’Henriette Walter, Des mots sans-culottes, paru en 1989, me voici avec quelques références sur la langue française à la fin du XVIIIe  siècle. Reste à les lire…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts