Archives par mot-clé : Peinture

Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde et d’ailleurs : biblio-webographie

Les ex-voto de Notre-Dame de la Garde à Marseille

L’idée de cette biblio-webographie m’est venue en parcourant Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde, un livre de Félix Reynaud paru à Marseille aux éditions La Thune en 1996. Dans cet ouvrage qui précède deux autres volumes sur les ex-voto consacrés à la vie quotidienne et à la vie publique, l’auteur étudie 135 ex-voto se rapportant à la mer (peintures de naufrages et portraits de bateaux ; maquettes de navires ; plaques de marbre…) déposés de 1810 à 1988 à la « Bonne Mère ». A la description et au texte de l’ex-voto s’ajoute un compte-rendu détaillé des circonstances de son élaboration. Très intéressant pour l’historien, mais aussi pour l’écrivain en quête d’inspiration…

Continuer la lecture de Ex-voto marins de Notre-Dame de la Garde et d’ailleurs : biblio-webographie

Joaquín Sorolla, lumières espagnoles

J’ai déjà évoqué par deux fois des expositions de l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence, celles sur les collections des princes de Lichtenstein et les grands maîtres de l’estampe japonaise. Ce centre d’art fort actif vous propose jusqu’au 1er novembre un bel échantillon de l’œuvre de Joaquín Sorolla, peintre espagnol majeur de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Continuer la lecture de Joaquín Sorolla, lumières espagnoles

Une exposition d’estampes japonaises à Aix-en-Provence et quelques références bibliographiques sur le sujet

Extrait des Trente-six vues du mont Fuji: Ejiri dans la province de Suruga / Katsushika Hokusaï

Si vous passez par ma ville d’origine, je vous conseille d’aller voir à l’hôtel de Caumont une exposition consacrée aux maîtres de l’estampe japonaise, Hokusaï, Hirorishige, Utamaro et quelques autres. Les œuvre exposées sont pour la plupart issues de la collection de Georges Leskowicz consacrée à l’art de l’ukiyo-e.

Voir l’article de présentation sur le site de la revue.

Un numéro hors-série de Connaissance des arts ainsi qu’un catalogue sont consacrés à cet événement culturel qui doit durer jusqu’au 22 mars 2020.

Pour compléter la documentation sur le sujet, je vous renvoie à ma tentative de webographie sur les estampes japonaises de l’ukiyo-e au japonisme ainsi qu’aux nombreux livres figurant dans le catalogue de la BnF.

Continuer la lecture de Une exposition d’estampes japonaises à Aix-en-Provence et quelques références bibliographiques sur le sujet

Jérôme Bosch reste un mystère

le-mystere-jerome-boschEn cette 500e année de la disparition de Jérôme Bosch, l’exposition Jérôme Bosch. Visions de génie organisée par le Noordbrabants Museum à Bois Le Duc a accueilli 421.700 visiteurs du 13 février au 8 mai 2016. et voici qu’un intéressant documentaire José Luis Lopez-Linares, Le mystère Jérôme Bosch, est sorti en salle la semaine dernière. Continuer la lecture de Jérôme Bosch reste un mystère

Ab er Rahman, le sultan au parasol

DELACROIX_-_Moulay_Abd-er-Rahman,_sultan_du_Maroc
Eugène Delacroix. Moulay Abd-er-Rahman, sultan du Maroc, sortant de son palais de Meknes, entouré de sa garde et de ses principaux officiers (1845). Musée des Augustin, Toulouse

Le tableau ci-dessus, conservé à Toulouse au musée des Augustins (voir aussi ici et ), a été exposé au Salon de 1845 par Eugène Delacroix. Il en existe une esquisse préparatoire au musée des beaux-arts de Dijon (voir aussi ici) et une autre au musée du Louvre. Continuer la lecture de Ab er Rahman, le sultan au parasol

Images de la Bible

Dernièrement, quelqu’un m’a envoyé un message concernant ma chronique sur la parabole des aveugles.

Il s’agissait de Serge Ceruti, agrégé d’histoire et professeur honoraire de l’académie de Créteil. Il est aussi webmaster d’Images de la Bible, site qui me semble bien intéressant à explorer. Vous en trouverez une présentation sur Narthex. Serge Ceruti est aussi l’auteur d’articles sur l’art religieux sur le site de la revue Prier.

Voir aussi sur le même sujet le blog Art biblique.

Louis-François Cassas

Voyages-en-ItaliePlus que quatre jours pour visiter, comme je l’ai fait cet après-midi l’exposition Voyages en Italie de Louis-François Cassas (1756-1827) au musée des beaux-arts de Tours (cf. dossier de presse). Constamment enrichi, le fonds Cassas créé par Boris Lossky, conservateur du musée, dans les années 1950, forme le socle de cette exposition. De nombreux prêts prestigieux ont été sollicités, comme les cinquante feuilles inédites de la collection du marquis de Bristol conservées par le National Trust (cf. Connaissance des arts). Pour vous faire une idée des œuvres de cet artiste qui est également connu pour ses vues de Palmyre, parues dans son Voyage pittoresque de la Syrie, de la Phoenicie, de la Palaestine et de la Basse Aegypte, je vous invite à en découvrir quelques unes sur Gallica et le site de la bibliothèque Mazarine.

Natures mortes

Une authentique nature morte naît le jour où un peintre prend la décision fondamentale de choisir comme sujet et d’organiser en une entité plastique un groupe d’objets. Qu’en fonction du temps et du milieu où il travaille, il les charge de toutes sortes d’allusions spirituelles ne change rien à son profond dessein d’artiste : celui de nous imposer son émotion poétique devant la beauté qu’il a entrevue dans ces objets et leur assemblage.

Charles Sterling La nature morte de l’Antiquité au XXe siècle, Paris, Macula,‎ 1985

Continuer la lecture de Natures mortes