Archives par mot-clé : Religions

Notre bon dieu ! et si c’était pas le vrai…

Marcel Pagnol, César

Oui, si les boeufs et les chevaux et les lions avaient des mains et pouvaient, avec leurs mains, peindre et produire des oeuvres comme les hommes, les chevaux peindraient des figures de dieux pareilles à des chevaux, et les boeufs pareilles à des boeufs, bref des images analogues à celles de toutes les espèces animales.

Il n’y a jamais eu, il n’y aura jamais personne qui ait une claire connaissance des dieux ni de tout ce dont je parle. Qui pourrait s’exprimer là-dessus de la façon la plus accomplie, celui-là même n’en sait rien ; il n’y a partout que des opinions.

Xénophane de Colophon

Ces dieux que l’homme a faits et qui n’ont point fait l’homme.

Savinien de Cyrano de Bergerac, La mort d’Agrippine

Bibliothèque orientale elzévirienne

C’est à la suite de ma recherche d’ouvrages du XIXe siècle sur la bouddhisme que j’ai découvert la Bibliothèque orientale elzévirienne, collection de livres consacrée à l’Orient, le terme «oriental» étant à entendre au sens large. Publiée par les éditions Ernest Leroux, son  premier volume est paru en 1873, le quatre-vingt-dixième et dernier volume en 1916. On y trouve des œuvres de spécialistes bien connus, pour la plupart français (philologues, orientalistes, fonctionnaires coloniaux, diplomates, etc.). La série visant un large public, son niveau scientifique est en partie inégal.

Ce qui précède et ce qui suit suit est en bonne partie une adaptation d’une notice de Wikipedia en allemand que je tente d’adapter et d’enrichir. Vous trouverez ci-dessous une liste des ouvrages parus dans cette collection avec les accès au texte intégral  quand j’ai pu les trouver. Continuer la lecture de Bibliothèque orientale elzévirienne

Laïcité, ambiguïté, perplexité

En reprenant son titre, je voudrais simplement vous renvoyer un point de vue sur les bibliothèque publiques et les religions publié par Bernard Huchet dans le Bulletin des bibliothèques de France, n° 9,  juillet 2016., p. 104-112. L’article me semble important dans son analyse des origines et des limites de la laïcité à la française. et je pense qu’il peut intéresser d’autres personnes que les personnels de bibliothèques auxquels s’adresse le BBF. Après tout, la laïcité est l’affaire de tous, puiqu’elle constitue un des pilier de notre belle République. Reste à savoir si nous sommes bien tous d’accord sur sa signification…