Archives par mot-clé : Touraine

Ponts de Tours

Cela fait un moment que je souhaite réunir un peu de documentation en ligne ou non sur les ponts de Tours. Je vous propose ci-dessous le résultat provisoire de cette pêche à l’information. Peut-on qualifier cela de recherche ?

Biblio-webographie

Première approche

“A la découverte des ponts de Tours” sur le site du CC37 – Collectif Cycliste 37, 19 novembre 2016.

“Ponts antiques sur la Loire dans l’agglomération tourangelle” sur Wikipédia.

“Pont d’Eudes dit Vieux Pont”, sur le site ParTours. Ne s’intéresse pas seulement au Pont d’Eudes mais aussi à d’autres ponts disparus, mais encore existant à la Renaissance : le pont Sainte-Anne, le pont Saint-Eloi, le pont Saint-Lazare.

Franchir la Loire et le Cher: Histoire des ponts de Tours (12 min) 11 juin 2019 – France Bleu Touraine.

L’histoire du Pont de Fil à Tours (2 min) 10 septembre 2023 – France Bleu Touraine.

Continuer la lecture de Ponts de Tours

L’abbaye de Beaumont de Tours

Profil de l’Abbaye de Nostre Dame de Beaumont, de religieuse de l’ordre de St Benoist, lez Tours, dessiné du costé de l’Entrée // 1699 / [Louis Boudan?] NB : le cours d’eau au premier plan ne peut pas être le Cher comme il est indiqué, ce dernier coulant deux kilomètres plus au sud, mais sans doute le ruisseau de l’archevêque qui traversait d’est en ouest alors la zone humide au nord de l’abbaye. Zoomer dans Gallica.

A l’occasion des Journées européennes de l’archéologie, l’Inrap et du Service archéologique départemental d’Indre-et-Loire (Sadil) organisaient les 17 et 18 juin des visites du chantier de mise au jour des restes de l’abbaye de Beaumont-lès-Tours fondée au début du XIe siècle et détruite entre 1796 et 1810, suite à la vente des biens nationaux. En 1866 le terrain fut acquis par l’hôpital Bretonneau qui y établi un potager cultivé par les aliénés pour nourrir les malades, ainsi qu’un cimetière pour les cadavres disséqués. En 1913 l’État l’achète poury construire une caserne aujourd’hui désaffectées. Les lieux faisant l’objet projet d’aménagement, l’Inrap a été appelé à réaliser à partir de 2019 un chantier de fouille préventive.

Continuer la lecture de L’abbaye de Beaumont de Tours

La Martinerie à l’hôtel Gouïn

Fondé par trois soeurs passionnées de tapisserie, l’Atelier de la Martinerie investit l’Hôtel Goüin jusqu’au 8 janvier. Michelle, Pat et Jacqueline sont issues des Beaux Arts de Paris. Elles dessinent et créent d’extraordinaires tapisseries depuis 1956 à Ports-sur-Vienne, dans leur château de Hauteclaire. Leur univers onirique est notamment marqué par l’oeuvre du poète mystique Kabîr (1440-1518) qui était lui aussi tisserand.

Continuer la lecture de La Martinerie à l’hôtel Gouïn

Les Français en Algérie, par Louis Veuillot

La première édition de l’ouvrage de Louis Veuillot Les Français en Algérie date de 1845 chez Alfred Mame. La deuxième édition devait suivre chez le même éditeurs dès 1847 et c’est un exemplaire de cette dernière qui est conservé à la BU des Deux Lions. Bien d’autres éditions devaient suivre.

Le livre porte comme complément de titre souvenirs d’un voyage fait en 1841. A cette date, la conquête de l’Algérie n’est pas encore achevée. L’émirAbd-el-Kader, qui est représenté sur le frontispice et dont Louis Veuillot dresse un portrait plutôt flatteur (p. 266-289), ne se rendra qu’en 1847. Il dirige alors un État indépendant, avec Mascara comme capitale. Cependant, celle-ci tombe aux mains des Français le 30 mai 1841.

Lire la suite sur le carnet Ressources sur le Maghreb et le monde arabe.

Voyage au Mont Sinaï par Louis de Tesson

Le plus ancien ouvrage sur le monde arabe conservé à la BU des Deux Lions est un exemplaire de la deuxième édition du Voyage au Mont Sinaï publiée par Louis de Tesson en 1846 chez Alfred Mame à Tours, dans la collection Bibliothèque des écoles chrétiennes. Il s’agit d’un héritage de la bibliothèque d’URBAMA issu du fonds Barbey.

Lire la suite sur le carnet Ressources sur le Maghreb et le monde arabe.

A propos d’une carte de l’Indre-et-Loire du début du XXe siècle extraite de l’atlas Migeon

La bibliothèque où je travaille conserve dans ses collections une carte de l’Indre-et-Loire, datée vraisemblablement de 1902 ou de 1903, comme le suggère le faisceau d’indices concordants suivants : la notice d’accompagnement mentionne la nouvelle et remarquable basilique dédiée à Saint-Martin, laquelle a été achevée en 1902 mais aussi les statues de Descartes et de Rabelais face à l’hôtel de ville et au musée qui se trouvaient alors sur l’actuelle place Anatole France, donc avant l’achèvement du nouvel hôtel de ville en 1904… En outre, deux mentions en dessous de la carte elle-même – Dressée sous la direction de J. Migeon et Migeon, éditeur imp. 11 rue du Moulin Vert Paris – permettent de penser qu’elle serait extraite d’une version tardive de l’atlas Migeon. Mais à propos, qu’est-ce que l’atlas Migeon ?

Cette carte de l’édition de 1889 trouvée sur Ebay est identique à celle de l’édition de 1902. Est_ce à dire que si la notice est de 1902, la carte a été conçue plus de dix ans auparavant ?
Continuer la lecture de A propos d’une carte de l’Indre-et-Loire du début du XXe siècle extraite de l’atlas Migeon

Une bibliographie sur l’histoire et le patrimoine de la Touraine

Parmi les ouvrages numériques de l’Académie des sciences, arts et belles lettres de Touraine, je voudrais vous signaler la parution récente de l’ouvrage suivant que je me hâte de d’ajouter à ma chronique Sur la Touraine, son patrimoine et son histoire.:

L’auteur a déjà publié parmi les Mémoires de la Société archéologique de Touraine

  • Tome 68 : Guide du lecteur et du chercheur en bibliothèque : introduction aux études locales. 2011.
  • Tome 77 : Historiens, antiquaires et archéologues de la Société archéologique de Touraine. Répertoire biographique et bibliographique (1840-2019). 2020

Cinq résistantes en Indre-et-Loire

Comme l’exposition itinérante Illustres inconnues, portraits de femmes en Touraine comporte cinq résistantes sur les douze femmes présentées, je pense qu’il n’est pas inutile de leur réserver une chronique à part, car elles auraient mérité une exposition particulière.

Continuer la lecture de Cinq résistantes en Indre-et-Loire

Illustres inconnues, portraits de femmes en Touraine

A l’occasion d’un exposition itinérante , voici quelques informations sur douze illustres inconnues de Touraine. Leur sélection ressemble un peu à un inventaire à la Prévert, puisque s’y trouve

  • la fondatrice de l’abbaye de Bourgueil au Xe siècle,
  • une femme d’esprit et proto-féministe du XVIIIe siècle,
  • une philanthrope,
  • une paléontologue,
  • une femmes de lettres,
  • une soprano,
  • et une dentelière…
Continuer la lecture de Illustres inconnues, portraits de femmes en Touraine

La Touraine divisée : la ligne de démarcation en Indre-et-loire

En cherchant des informations sur la résistante tourangelle Maria Murzeau (1891-1971), j’ai découvert sur le site des archives d’Indre-et-Loire la publication de la journée d’étude sur la ligne de démarcation en Touraine qui eut lieu le 20 novembre 2010, ainsi que l’exposition dans le cadre de laquelle elle s’était inscrite pour le 70e anniversaire de la ligne de démarcation. Comme cela me semble fort intéressant, je me permets de vous en faire profiter…