Archives par mot-clé : Uchronie

Histoire contrefactuelle

Carlyle disait qu’un Indien du bord du lac Ontario ne pouvait lancer un caillou sans altérer le centre de gravité du globe. De la même manière, si l’Indien se retient de lancer des cailloux et s’occupe une seconde ou une heure à autre chose comme, par exemple, à composer un chant de guerre qui pourrait plus tard embraser une tribu jusqu’à la victoire, ou à tuer un colon dont le vote, s’il n’avait pas été tué, aurait inversé le résultat d’une élection, ou pleurer la femme qu’il vient juste de perdre, il est évident que le résultat de ses actes peut envoyer des vagues d’événements, générer des turbulences événementielles à travers le monde pour l’éternité.

John Collings Squire

Dans la chronique intitulée Voyage en uchronie, je citais l’histoire contrefactuelle parmi les domaines proches de l’uchronie. En fait la différence entre les deux viendrait plutôt de ceux qui pratiquent l’une ou l’autre et si la seconde relève de la littérature et des autres arts, la première est le fait d’historiens considérés comme hétérodoxes en France, alors qu’ils sont mieux reconnus dans les pays anglo-saxons.

Dernière mise à jour : 17 novembre 2020.

Continuer la lecture de Histoire contrefactuelle

Voyage en uchronie

Je suis actuellement en train d’achever la lecture d’un roman de de Kim Stanley Robinson,  Chroniques des années noires (The Years of Rice and Salt) qui relate ce qu’aurait pu être l’histoire du monde si la peste avait éradiqué la quasi-totalité des Européens (plus d’info sur  Quarante-deux).

Cet excellent ouvrage m’incite à vous proposer ci-dessous les quelques ressources que j’ai pu trouver sur l’uchronie, Continuer la lecture de Voyage en uchronie

Napoléon (7) Uchronies orientales

Et si je revenais à un de mes sujets de prédilection : le triste sire qui nous tint lieu d’empereur. Il est vrai qu’avant de se faire sacrer à Notre Dame, Bonaparte fut Premier Consul et, avant cela encore, général victorieux de la Révolution. Victorieux, vraiment ? Parmi ses campagnes, celle d’Egypte conduit aux atrocités de Jaffa et à l’échec devant Saint-Jean-d’Acre de sorte que, malgré sa victoire à la bataille terrestre d’Aboukir, le général Bonaparte juge préférable de regagner la France, abandonnant au général Kléber le soin de tenir le pays avec une armée épuisée. Bref, le bilan de la campagne d’Egypte n’est pas, finalement, des plus reluisants pour le petit caporal. Continuer la lecture de Napoléon (7) Uchronies orientales

Napoléon (2) Fantaisies littéraires

Le 8 juillet dernier, j’avais consacré une chronique aux caricatures de l’ogre de Corse. En voici une nouvelle, portant cette fois sur deux ouvrages parus au début de la Monarchie de Juillet. D’autres suivront, tant notre premier empereur offre une matière quasi-inépuisable. Continuer la lecture de Napoléon (2) Fantaisies littéraires